Morsure Magique d'Ilona Andrews (Kate Daniels 1)

Quatrième de couverture

« À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte, et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre. »

Mon avis

Il s’agit pour moi ici d’une relecture puisque je possédai déjà la 1ere version (très moche) du livre et que je l’avais chroniqué (mais avant, mes avis n’étaient pas franchement terrible) c’est pourquoi j’ai décidé de la réécrire pour qu’on puisse mieux voir ce que « vaut » ce livre.

Je dois avouer que cette relecture était nécessaire sur différents niveaux :

  •  le 1er étant que si je veux lire le tome 4 inédit, c’est mieux de se souvenir de ce qui s’est passé dans les volumes précédents, et depuis le temps, j’ai oublié pas mal de trucs, donc un rafraîchissement ne fait jamais de mal
  •  le 2e étant que je pense avoir beaucoup plus apprécié cette lecture là que la 1ere fois, et le fait de « savoir » un peu – parce que j’avoue avoir oublié pas mal de choses sur les tomes 2 et 3 – ce qui va se passer est un atout non négligeable parce que ça permet de voir la série sous un autre œil.

Et du coup, en additionnant tout ça, je dois dire que cette série en vaut quand même la peine, je pense juste qu’il faut persévérer un peu, parce qu’elle ne dévoile pas tous ces secrets directement et il serait dommage je pense de passer à côté parce que ce 1er tome n’est pas ce qu’il y a de mieux dans le genre, je l’avoue, mais elle a un vrai potentiel.

Avec cette relecture j’ai d’avantage apprécié l’histoire qui nous présente Kate, chez elle, lorsqu’elle reçoit la visite d’un vampire qui lui parle de son mentor. Aussitôt alerté par cette visite impromptue, elle appelle l’Ordre (désolée de ne pas mettre le nom entier mais c’est trop long) pour pouvoir lui parler quand on lui apprend qu’il a été assassiné depuis peu et qu’une enquête est en cours. Aussitôt, elle prend ses armes, va voir quelques responsables à l’Ordre et décide de mener l’enquête elle-même pour découvrir qui a tué son mentor. Sauf que tout ne va pas se passer comme prévu, et elle risque de devoir collaborer avec des gens qu’elle aurait préféré éviter…

Lors de ma première lecture, j’avais trouvé que « l’histoire était intéressante mais qu’il y avait un certain manque d’action », en même temps, peu de temps avant j’avais dû lire les Anita Blake et avec elle, tout s’emballe, et bon, je n’avais pas lu autant de livres du genre que maintenant, donc là, mon avis diffère légèrement. Il est vrai que l’action au début est plutôt lente, mais Kate essaye de raisonner logiquement, elle mène son enquête, va voir des gens pour leur soutirer des informations, cela prend forcément du temps et à partir d’un certain moment, tout finit par s’emballer avec quelques luttes où Kate n’en ressort pas toujours indemne donc finalement… Il se passe quand même pas mal de trucs, dans les séries d’urban fantasy, il y en a qui ont moins d’action que ça et ça ne m’a pas empêché de les apprécier.

Le « vrai » souci je pense c’est que ce 1er tome peut avoir un effet brouillon (du moins c’était le cas avec l’ancienne version du livre parce qu’il y avait des problèmes dans la typographie et du coup on était totalement perdu, je n’ai pas eu ce sentiment avec la nouvelle version du livre). Après, Ilona Andrews choisit de ne pas tout dévoiler d’un coup, d’autant que son univers est assez riche, complexe et sombre, il faut pouvoir comprendre comment la magie fonctionne, comment son monde s’agence et ça n’est pas forcément évident (par rapport à d’autres livres du genre). Du coup, c’est beaucoup de choses à assimiler, sans pour autant oublier la quête « de vengeance » de Kate (ouais on peut dire ça) pour retrouver le meurtrier de Greg, son mentor et seul lien « familial » qui lui restait sur Terre. Le livre ne tourne qu’autour de ça, bon après il est vrai que certains éléments sont peut être trop facile, trop évident et quand on voit où l’on en est dans le livre… on se dit qu’il y a sûrement un souci et Kate le pense aussi.

Mais finalement, l’histoire n’est pas si mal que ça et ce n’est pas trop mal fait (après le fait de savoir un peu ce qui nous attend, je pense que la pilule est mieux passé à cette relecture que la 1ere fois). Du coup, j’ai bien envie de continuer pour redécouvrir cette histoire et série. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit « lui » le « méchant » (je dois vous avouer que je ne m’en souvenais plus du tout, du coup cette phrase reste véridique après une 2e lecture, et oui mon cerveau n’est pas infaillible, il y a des choses que j’oublie !). Donc j'ai bien été surprise (à nouveau ^^), ce qui est toujours bien quand on lit parce que si on sait longtemps à l'avance qui ça va être, ça n'a rien d'intéressant et l'on s'ennuie rapidement.

Ensuite, pour les personnages, Kate est assez intéressante, grande gueule qui sait parfois quand il faut s’arrêter (j’ai bien dit, parfois…). C’est un mercenaire, un combattant né, qui n’hésite pas à user de ses poings (son sabre Slayer en fait) pour parvenir à ses fins, elle frappe et discute après, ça lui a plus ou moins réussi. Lorsqu’elle fait la connaissance du Seigneur des Bêtes, alias Curran (le fameux…), elle va devoir revoir ses positions (leur rencontre est quand même marrante, mais me l’ayant dévoilé avant que je ne lise le livre, du coup l’impact était un peu retombé, ça n’était pas aussi drôle que ça, maintenant ça me fait sourire parce que c’est limite devenu culte dans cette série). Elle est très mystérieuse et l’auteur commence à nous divulguer des petites informations… éléments plutôt qui nous mettent la puce à l’oreille sans pour autant nous dire ce qui se passe avec elle, qui elle est (cette histoire autour de son sang, est une vraie énigme, et je crois que c’est dans le tome 3 qu’on en sait plus). C’est un bon personnage qui tient bien la route et je pense qu’elle peut nous révéler encore pas mal de surprises. Quant à Curran, il n’est pas suffisamment là pour le moment, mais on sait qu’il va être un « chieur » pour elle et que ça sera son problème numéro1 les ¾ du temps, et qu’il ne la lâchera pas de si tôt.

Donc voilà, cette 2e lecture est quand même plus intéressante pour moi, j’ai davantage apprécié l’histoire (et comprise aussi parce que la typographie au moins était bien faite). L’histoire était pas mal faite en fin de compte, ça nous fait rentrer petit à petit dans le monde de Kate, en nous présentant quelques personnages qui seront par la suite importante (notamment Curran, mais pas que) et en nous faisant comprendre certaines choses sans pour autant tout nous dévoiler (notamment sur le personnage de Kate) du coup ça donne envie de lire la suite. Eh bien que je n’aie pas été des plus convaincue la 1ere fois, je conseillais quand même cette série, donc ça prouve que ça n’était pas si mal que ça.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)