La Mécanique du coeur de Mathias Malzieu

Quatrième de couverture

Edimbourg, 1874.
Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à. l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d'éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d'état amoureux. Mais le regard de braise d'une petite chanteuse de rue mettra le cœur de fortune de notre héros à rude épreuve prêt à toit pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu'aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l'amour comme sa cruauté.
Conte désuéto-moderne mâtiné de western-spaghetti, La Mécanique du Cœur vibre d'une rugueuse force poétique où l'humour est toujours présent. Mathias Malzieu soumet aux grands enfants que nous sommes une réflexion très. personnelle sur la passion amoureuse et le rejet de la différence, donnant naissance à un petit frère de Pinocchio qui aurait fait un tour chez les Freaks de Todd Browning.

Mon avis

Alors je l'ai terminé ce matin... et franchement c'est trop bien !

L'histoire est vraiment intéressante et on se laisse facilement emporter par ce qui arrive à ce little Jack. Non franchement c'est vraiment bien écrit, simple à comprendre et tellement beau... C'est vrai que la fin est spéciale mais bon ça va, je m'attendais à pire quand on me disait " tu verras la fin est bizarre" je ne m'attendais pas à ça mais c'est bien quand même.

J'ai beaucoup aimé et ça fait plaisir de lire une telle histoire après avoir lu Je veux vivre (très bien aussi) mais faut quand même l'avouer c'est un peu déprimant vu le genre d'histoire donc de lire ça, ça remonte un peu plus le moral ^^. Je le recommande et suis vraiment contente de l'avoir lu sur conseil de Marie (et oui, encore elle ^^, toujours elle). En plus j'ai trop de chance, j'ai pu le faire dédicacer au salon du livre : Vive miss Alicia ! LOL

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot