La lame des ombres de Seressia Glass (Les Traqueurs d'Ombre 1)

Quatrième de couverture

Pour Kira, la normalité n'a jamais été une option. De jour, elle est experte en Antiquités, mais sa vraie nature se révèle la nuit: c'est un Traqueur d'Ombre. Entraînée depuis son plus jeune âge pour devenir le plus mortel des traqueurs, Kira sert la Commission Gilead, et s'occupe des Déchus qui sèment la discorde et le chaos. Ce n'est pas une vie facile, mais aujourd'hui, elle a un problème bien plus sérieux: Bernie, son ancien mentor, lui a apporté une dague vieille de 4000 ans pour l'authentifier, et, au premier contact, Kira a senti qu'elle appartenait à un Déchu du monde des ombres. Mais lorsqu'un démon tue Bernie, Kira doit faire face seule aux forces du Chaos, tout en résistant à l'étrange appel insidieux qui provient de la dague, et en évitant de tomber sous le charme de son ancien propriétaire, un guerrier nubien plusieurs fois millénaire dont le regard ne laisse pas Kira de glace.

Mon avis

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Eclipse pour m'avoir permis de lire ce livre en avant première et par la même de découvrir un livre qui est très prometteur...

L'écriture de Seressia Glass est très agréable à lire et fluide. Je me suis vraiment laissée emportée dès les premières lignes de ce livre. La 4e de couverture nous promettait quelque chose de vraiment génial et ça a été le cas (en tout cas, moi j'ai adoré). C'est un livre de bit-lit, c'est indéniable, il y a tous les éléments pour en faire un très bon livre du genre. La seule chose qui change par rapport à d'habitude c'est que la narration est à la 3e personne (en général, on trouve plus facilement la 1ere), et grâce à cela, on peut suivre à la fois Kira, mais également Khefar (même si c'est moins souvent, après tout, il s'agit de l'histoire de la Traqueuse d'Ombre, de Kira).

Dès le prologue, le ton est donné et on sait à quoi s'attendre avec Kira, même alors qu'elle était adolescente. L'histoire commence alors qu'elle est une jeune femme de 25 ans. Elle est chez elle, en compagnie de Bernie, son ancien mentor, alors qu'il lui montre une dague ancienne pour l'authentifier et être capable de lui en dire plus, sachant qu'elle a quelques pouvoirs... Alors qu'elle doit le recontacter pour lui donner plus d'amples informations, elle retrouve Bernie assassiné en pleine rue. Et à partir de là, tout s'enchaine, car elle n'aspire plus qu'à retrouver coûte que coûte l'assassin de Bernie et de percer par la même occasion, les secrets de cette dague... Entre en place, deux autres personnages dont on ignore tout, jusqu'à une confrontation entre les personnages et là encore, l'histoire ne cesse jamais. Il se passe toujours quelque chose, et même dans les moments, où il n'y a pas de grandes actions, eh bien, on en apprend plus sur Kira, et même Khefar. Cela fait des intermèdes, un peu plus intimes, comme ils apprennent à se connaître et à se faire confiance pour leur lutte contre les Ombres.

L'univers créé par Seressia Glass est très intéressant et je m'y suis plongée avec un réel plaisir. Il mélange notre monde, mais également toute une mythologie, la mythologie égyptienne qui est ici très bien exploitée, je trouve. L'auteure nous introduit dans son monde petit à petit, nous expliquant qui sont les différents personnages, quel est le but de Kira... Le seul reproche que j'aurai à faire c'est que certaines explications sont longues à venir et du coup, on peut être perdus au début pour bien comprendre les différents types de créatures. Mais après ça s'explique et on voit de quoi il en retourne, du coup ce n'est pas trop gênant. J'ai quand même compris l'histoire, ce n'est pas un problème.

Les personnages sont vraiment bien décrits, on en apprend un peu plus sur chacun d'eux au fur et à mesure et certains s'en détachent plus que d'autres. Evidemment, Kira est le personnage principal de cette histoire, et donc on en sait plus sur elle, mais en même temps, il y a une part de mystères, on ne nous dévoile pas tout dès le début. Par ailleurs, il y a des zones d'ombres sur son passé et du coup, comme l'héroïne, on ignore beaucoup de choses sur son compte, hormis qu'elle est plus exceptionnelle qu'on pourrait le croire. Elle est une femme forte, et fragile en même temps (comme beaucoup d'héroïnes bit-lit, mais elle, elle a une solitude que d'autres personnes n'ont pas) qui sait ce qu'elle veut. Elle connaît son devoir et fait tout pour protéger les gens des Ombres. C'est un personnage vraiment attachant et on compatit à la vie qu'elle mène, parce que par moment, ce n'est pas toujours évident et le nubien s'en rend compte assez facilement. (J'imagine assez bien Kira comme sur la 1ere de couverture, sauf que normalement elle a les cheveux longs, nattés et avec des mèches bleues, mais à part ça, je la vois assez bien comme ça).

Ensuite, Khefar, le fameux nubien qu'elle rencontre. Lui aussi à sa part de mystères, mais se dévoile à mesure et on finit par l'apprécier énormément (en tout cas, moi j'ai beaucoup adhéré au personnage). C'est un véritable duo de choc que l'auteure nous a donné ici. Et j'ai hâte de lire la suite pour voir ce que ça va donner avec eux... Et il y a aussi le vieil homme qui accompagne Khefar, mais je n'en dirais pas plus sur lui parce que ça dévoilerait trop de choses et mieux vaut découvrir par soi-même qui il est, mais j'aime beaucoup ce personnage, pas le genre qu'on voit souvent.

Tout ça pour dire que j'ai beaucoup aimé cette histoire. L'intrigue est vraiment bien menée et franchement je dois avouer que vers la fin j'imaginais le pire, surtout au vue de la situation. Ce 1er tome est vraiment super et nous promet des histoires vraiment géniales pour la suite étant donné toutes les pistes que l'auteure a déjà commencé à semer ici.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé