Compte rendu du 18 mars 2011: Rencontre avec Lauren Oliver


Alors comme certains le savent certain, j'ai été invitée à la rencontre avec Lauren Oliver (auteure de Delirium et Le dernier jour de ma vie) dans les locaux d'Hachette et cela via le site Lire ou Mourir, que nous représentions Marie (Ailayah) et moi (Melisande).

Je suis donc arrivée pour 18h en compagnie de Marie, où nous découvrons de petit badge à notre nom pour savoir de quel site nous provenons (et dire que peu de temps avant de partir, j'avais tout préparé... je vous montre le résultat, il n'y a pas photo quand même. Nous avons fini par mettre nos propres badges, tout en conservant le 1er. On était belles dis donc ! ^^

Nous rentrons ensuite dans l'auditorium pour l'interview. L'auteure est déjà là, en compagnie de membre du staff d'Hachette et d'autres personnes venues voir la « conférence ». L'attachée de presse : Cécile Benhamou, s'est présentée et a présenté les quelques membres du staff, avant de laisser la parole à Lauren Oliver.

Elle a en premier lieu lu (en français, car l'auteure est bilingue et nous a donc tout le temps parlé en français, sauf quand elle ne connaissait pas les mots elle les disait en anglais et on arrivait dans l'ensemble à voir de quoi elle parlait) le prologue de son prochain livre qui va sortir en avril : Le dernier jour de ma vie (que je suis actuellement en train de lire et qui sera fini dans très peu de temps, donc un avis à venir sous peu, si jamais ça vous intéresse). C'était intéressant d'avoir la lecture, d'autant que c'est son chef d'œuvre, mais qu'en plus c'était en français, donc pour le coup, c'était bien sympathique, l'ayant commencé la veille au soir, je me souvenais parfaitement du début mais d'avoir la voix de l'auteure, c'était bien sympa (et puis ça a fait découvrir le livre à Marie qui est encore plus intéressée pour le lire maintenant ^^).

Elle ne s'est pas présentée longuement, vu qu'elle n'aime pas parler d'elle (en même temps, c'est pas évident), et préfère qu'on lui pose des questions, donc l'interview est vite partie dans ce sens et il y a eu plein de questions très intéressantes et sa manière de voir les choses l'est tout autant. On a beaucoup ri à certains moments, surtout quand elle parlait du personnage principal dans Le dernier jour de ma vie. Il faut dire qu'elle est totalement désagréable, et un mot est souvent revenu dans la discussion c'est « pétasse »... ouais, ça résume assez clairement le personnage.

A mesure, on apprend un peu à cerner l'auteure, et ce que je peux dire, c'est qu'elle avait l'air très sympa et très accessible (ce qui est assez agréable du coup d'avoir une certaine proximité, au moins le dialogue s'installe plus rapidement). On a parlé des livres mais elle nous a aussi évoqué les liens via des blogs et des gens avec qui elle discute (donc ça prouve à quel point elle est accessible et qu'on peut lui parler). Et une partie de son succès est dû à la blogosphère (c'est marrant en français avec l'accent américain ^^) et c'est vrai. Le bouche à oreille de cette manière peut faire marcher un livre (je n'en citerai aucun, mais je suis certain que vous saurez à quoi je peux bien faire référence).

La « conférence » a duré environ une heure et nous sommes ensuite montés dans les bureaux pour aller boire et manger un peu et au passage visiter si on le souhaitait. On a pu également faire signer nos livres et discuter avec l'auteure, ce qui était vraiment sympa (et je garde toujours la même opinion sur elle).
J'ai pu revoir certaines personnes vues la veille à la dédicace à Virgin (Milady Evey, Karen de Place-to-be et Francesca) donc c'était sympa de pouvoir discuter, et rencontrer d'autres personnes également, ainsi que voir pour la 1ere fois une autre bloggeuse avec qui je discute maintenant depuis deux ans : Bookaulau, qui a fait spécialement le déplacement du sud pour le salon du livre. Donc ça m'a fait super plaisir de la rencontrer pour la 1ere fois en vrai ^^ même si, après je suis repartie assez rapidement, ayant un train à prendre pour rentrer chez moi, mais bon, ce n'est pas comme si on n'allait pas passer le week-end ensemble au salon du livre...

Donc voilà, ce fut une soirée enrichissante, très intéressante. Cela nous a également permis de rencontrer et discuter d'autres gens, venant de d'autres sites et c'était très agréable. Alors merci à l'équipe d'Hachette et notamment à l'attachée de presse de nous avoir invitée parce que nous avons passé un bon moment en leur compagnie et en espérant qu'il puisse y avoir d'autres rencontres de ce genre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)