Interview de Laea Sandra Bréard

Alicia : Bonjour, Laea. Pourrais-tu te présenter pour les lecteurs ? 

Laea : Je m'appelle Laea et je suis calligraphe. J'ai aussi écrit un recueil de poésie : Juste moi aux éditions Publibook en 2010.

Pour ce qui est de mon nom Laea, ça vient d’un pseudo, que j’utilise en tant que signature dans mes œuvres (dessins et calligraphie). C’est également mon nom dans le médiéval, faisant partie d’une troupe médiévale où j’incarne une calligraphe : Laea d'Avalon donc il apparaît aussi avec mon nom civil (Sandra Bréard). C’est pourquoi on le retrouve aussi dans les textes que j’écris, où je parle de moi. Je vis en couple après un parcours difficile, qui fait ce que je suis devenue.

Sinon, j’adore lire surtout les romans historiques et les romans policiers. Je lis aussi un peu de fantasy. Mes passions principales, en dehors de l’écriture, sont la calligraphie, le dessin, la danse, le chant (je suis dans une chorale de gospel) et enfin le taï-chi.

A : Pourrais-tu parler un peu de ton livre : Juste moi ?

L : Ce livre est un peu comme un journal intime. Il retrace les évènements et les rencontres qui ont marqué ma vie. C’est le parcours qui fait ce que je suis aujourd'hui après avoir vécu les épreuves de la vie. Le texte qui représente le mieux cet aboutissement est "Deux mots et demi" dédicacé à mon compagnon.

A : Quand as-tu commencé à écrire ? 

L : J’ai commencé à écrire en 2000 suite à un problème de page blanche. Des émotions non réglées m’empêchaient de dessiner. Le fait d'écrire me permet de créer et de pouvoir dessiner aussi.

A : C'est donc un moyen d'extérioriser quelque chose et en lisant ce livre, on voit bien de quoi il peut s'agir. L'écriture peut être un bon moyen pour "se soulager" d'un point. Est-ce ainsi que ce recueil a pris peu à peu vie ? 

L : Tout à fait.

A : Quand es-tu passé de l’écriture pour soi à l’élaboration de ce recueil en vue d’être publiée ? 

L : Le hasard as bien fait les choses. Ma meilleure amie avait publiée un recueil chez eux et j'ai donné mon manuscrit comme çà en mars 2010 au salon du livre et puis en juin on m’a appelée disant que mon manuscrit avait été retenu par le comité de lecture.


A : Ça n’a pas dû être chose aisée, car comme tu l’as dit, ce recueil est une sorte de journal intime (de recueil autobiographique, comme je le dis dans ma critique), donc c’est très personnel, encore plus que si c’était de simples poèmes inventés de toute pièce. Car il s’agit ici, vraiment de tes émotions et ressentis et cela en raison de ce qui s’est passé, ou bien cela ne te dérange pas de te « dévoiler » autant à travers ces poèmes ? 

L : Ça me dérange un peu, c'est certain mais les gens doivent pouvoir tirer profit de mes expériences pour s'en sortir.

A : Oui, car malgré tout, à travers les poèmes, on voit bien que tu es allée de l'avant, que tu as pu te sortir de là et non te morfondre (ce qui pourrait se comprendre) et te renfermer sur toi-même. Tu as une vie plus "normale". Tu as créé de véritables amitiés et je pense que c'est ce qui a pu t'aider à t'en sortir ? 

L : Exact surtout en 2006 grâce au forum Le château et le médiéval, en 2009- 2010 par les sorties fait par le site OVS (on va sortir).

A : Ce recueil, même s'il est une forme d'extériorisation, puisque d'autres formes artistiques n'ont pu t'aider, il est également un hommage envers ses amitiés, d'où l'importance de ce thème dans ce recueil, qui s'accompagne aussi souvent de l'amour (au sens large du terme). 

L : Oui. Je tiens à travers cette interview à remercier plusieurs personnes Phillippe de Sombreval, Terry Askavian, Cathy dit "Petite fée", Guillaume Pelotin, Michaël Bouttier, Pierre Malzieu entre autres.

A : Un bel hommage pour eux. On voit bien dans tes textes que cela est important. 

L : Très, même si ils ne sont pas cités dans ce recueil.

A : Difficile de citer tout le monde parfois ^^ 

L : Oui un texte est pour ma meilleure amie dans les remerciements j'ai oublié de citer mon meilleur Matthieu Branger.

A : Je sais que c’est toi qui as fait l’illustration de couverture. Pourquoi avoir choisi cela : une chaise avec des affaires en plein air ? Qu’est-ce que cela évoque pour toi ? 

L : C'est un dessin que j'ai réalisé lors de mes cours (enfin 1 an de cours). Je suis partie d'une photocopie d'une photo de magazine. Je l'ai choisie suite à un sondage sur ma page facebook personnelle car j'hésitais entre deux illustrations. Ce dessin pour moi est juste un parmi tant d'autre que j'aime. Ma meilleure amie m'a conseillé celle-là car elle invite plus à la lecture et qu'elle a un côté poétique.

A : As-tu d'autres projets d'écriture ? En vu d'être publié par exemple ? Ou bien te contentes-tu de garder ces écrits pour toi ? 

L : Je continue à écrire des textes, il y aura peut-être un deuxième ouvrage mais je ne sais pas dans combien de temps.

A : D'accord. Un recueil de poèmes ou bien une autre forme d'écrits ? 

L : Sûrement un recueil de poèmes, j'écris rarement plus long.

A : Eh bien j'espère que ce nouveau projet pourra aboutir et qu'on le voit un jour. 

L : Je pense que çà mettra dix ans comme pour le premier opus.

A : Le tout c'est que ça se fasse un jour et au moins tu seras sûre que ce sera bien abouti. Comme tu l’as dit dans ta présentation, tu es calligraphe, peux-tu nous dire exactement ce que tu fais ? Cela pourrait intéresser plus d’une personne.

L : En ce qui concerne la calligraphie, je fais des objets personnalisés comme des marques-pages nominatifs ainsi que des notes-book. J’écris et enlumine tout ce que l'on me demande comme des menus de mariage, une signalétique de librairie ou mettre un texte comme les manuscrits du moyen-âge selon ce que les personnes veulent.

A : Et voilà sa page Facebook où vous pouvez la retrouver si jamais une petite commande vous tente ! Eh bien merci à toi d'avoir répondu à mes questions.

L : Merci pour tout.


Un exemple de marque-page qu'elle m'a fait. Beau n'est-ce pas ?




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)