Ma part de ténèbres de Kelly Gay (Charlie Madigan 1)

Quatrième de couverture

Atlanta : la terre promise des créatures provenant d’Élyséa l’idyllique et de Charybdon l’infernale, deux dimensions parallèles connues sous le nom d’Outre-monde. Certaines créatures sont capables de miracles et de merveilles. Mais d’autres incarnent le mal à l’état pur…
Charlie Madigan, mère divorcée et flic aux méthodes musclées est entraînée à s’occuper des criminels les plus endurcis, humains, ou d’Outre-monde. Depuis une attaque brutale qui l’a laissée pour morte, elle est en proie à de redoutables cauchemars et à de brusques accès de violence, ce qui rend ses missions au sein du Bureau Spécial de l’Intégration d’Atlanta plus difficiles encore. Depuis la Révélation, le crime sévit dans l'Underground, transformant la ville souterraine en un lieu de chaos. Charlie et son partenaire, Hank, font leur possible pour y rétablir un semblant d’ordre. Sauf qu’un nouveau danger menace leur belle cité: une drogue mortelle d’Outre-monde : l’Ash. Charlie saura-t-elle en déterminer la source et l’enrayer avant qu’elle ne fasse d’autres victimes ? Parviendra-t-elle à protéger ceux qu’elle aime contre une arme plus puissante que le ciel et l’enfer réunis ?

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Eclipse de m’avoir permis de lire ce livre qui est fort sympathique.

L’écriture de Kelly Gay est agréable à lire, assez fluide de sorte qu’on lit assez rapidement ce livre. On entre assez aisément dans la peau de Charlie, et on suit avec un certain plaisir dans cette histoire. D’ailleurs, on entre dans le vif du sujet dès les premières pages, on n’a pas de longueurs. On fait la rencontre de Charlie et de son coéquipier Hank. Alors qu’ils vont au collège pour une enquête, ils découvrent une jeune fille dans les toilettes, inconsciente… sauf qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle fille, étant donné que Charlie la connait. Charlie et Hank voient qu’elle est victime de cette nouvelle drogue qui circule à Atlanta : l’Ash. Ainsi, commence une enquête qui va devenir de plus en plus complexe car les deux acolytes vont se rendre compte que ce n’est pas aussi simple que ça, qu’un enjeu plus grand se déroule, ignorant dans quelle galère ils vont mettre les pieds.

J’ai beaucoup aimé ce livre, cette intrigue qui est vraiment bien menée. En commençant ce livre, je ne pensais pas que ça prendrait un tel tournant. L’histoire se met peu à peu en place, nous dévoilant par petite touche les mystères qui entourent cette enquête, avant de découvrir dans la deuxième moitié du livre les vrais enjeux et les problèmes qui risquent d’y arriver si personne n’y met un terme.

On découvre ici un monde assez riche, même s’il s’agit du nôtre, d’une ville connue : Atlanta, avec des humains, mais également des Outremondiens, ces deux types de créatures venant d’Elyséa et de Charybdon. C’est un système bien spécifique, qu’on entrevoit petit à petit et qu’on tente de comprendre. Tout ne nous est pas dévoilé d’emblée, étant donné que Charlie, ne connait pas tout, même si elle est bien informée la plupart du temps, elle ignore tout des enjeux qui vont l’emmener très près de la mort… Les évènements s’enchaînent sans cesse, sans nous laisser le temps de respirer, il arrive toujours quelque chose à Charlie. Tout lui retombe dessus et elle doit faire face, trouver des solutions car des vies sont en jeu.

Charlie est une femme à fort caractère, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et en même temps, elle est une femme comme une autre, qui a sa part de fragilité qui la rend plus humaine. Mais au fur et à mesure, des choses nous sont dévoilées sur elle (comme sa mort quelques mois plus tôt), elle prend aussi conscience (ou admet) de qui elle est, et là… les choses se compliquent et deviennent beaucoup plus intéressants. Le personnage gagne un certain intérêt et on comprend mieux les enjeux de cette histoire, car évidemment, tout est plus compliqué qu’il n’y paraît. Charlie doit concilier à la fois sa vie de famille, son rôle de mère essentiellement, et de flic, mais d’autres problèmes surgissent, comme ces cauchemars qui l’assaillent depuis sa mort, quelques mois plus tôt.

Un aspect que j’ai beaucoup apprécié dans ce livre c’est que l’héroïne a été mariée et a un enfant. Dans l’urban fantasy, en général c’est assez rare de voir ça, car le héros ou l’héroïne a bien souvent peu d’attache avec la famille. Ce sont souvent des personnages solitaires, parfois ils peuvent être en couple, mais certaines tensions peuvent exister ou bien créer de nombreux problèmes. Ici, le couple n’existe plus, ils sont divorcés (même si…), mais il y a un lien fort avec la famille comme Charlie a une fille et qu’elle est assez proche de sa petite sœur qu’elle n’hésite pas à voir quand elle a des soucis (même si elle ne lui confie pas tout, il y a tout de même un lien fort). La plupart du temps, la famille est à peine évoquée, peu, voire pas présente alors qu’ici, cela fait partie de l’histoire et les membres sont très importants. J’ai trouvé ça innovant et sympathique parce que ce n’est pas souvent qu’on rencontre ça et que je trouve que ça ne gène pas du tout.

J’ai beaucoup aimé les personnages en général, ils sont attachants à leur manière, comme la fille de Charlie : Emma, même son ex-mari m’a paru sympathique en dépit des défauts que souligne Charlie (et qui explique la raison de leur divorce). Son coéquipier, Hank qui est une sirène, est aussi sympathique. Il a du répondant (en même temps, face à Charlie, il faut bien…) et en même temps, il s’amuse d’un rien. Il plaisante aux dépends de Charlie, cela permet aussi de détendre l’atmosphère, mais il est là, quoi qu’il arrive, il surveille les arrières de sa coéquipière. En même temps, avec ce qu’il lui est arrivée quelques mois plus tôt, cela peut se comprendre.

En somme, j’ai vraiment aimé ce premier tome. Le monde créé par Kelly Gay est très intéressant, on voit qu’en fin de compte, il n’y a pas le bien d’un côté et le mal de l’autre, chaque partie a ses bons et ses mauvais côtés comme Charlie va l’apprendre à ses dépends. Les personnages sont intéressants et j’ai vraiment envie de savoir ce qui va arriver, car avec une telle fin, on a plein de questions en tête, dont la fondamentale est : va-t-elle réussir à accomplir tout ce qu’elle envisage à la fin du livre ? Ça, on ne le saura que dans le 2e tome qui sortira en octobre !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)