Héritage de Loïs McMaster Bujold (Le Couteau du Partage 2)

Quatrième de couverture

Faon et Dag ne sont mariés que depuis deux heures quand ils quittent la ferme familiale pour le camp du lac Hickory. Ils espèrent trouver chez le Peuple des Marcheurs du Lac un accueil favorable. Malheureusement, les préjugés sont nombreux à l'encontre des deux héros. Certains vont même jusqu'à réfuter l'authenticité des bracelets magiques qui les lient par le sang... et à menacer Dag d'un exil permanent ! Cependant le sort de leur couple n'est pas encore scellé que Dag est appelé dans une région voisine pour déjouer l'offensive surprise d'un être malfaisant. Les sortilèges de ce dernier semblent particulièrement déroutants... et la patrouille est loin de se douter de ce qui l'attend. Car ce qu'elle va découvrir au cours de ce périple ne changera pas seulement Dag et son épouse, mais influera aussi directement sur les relations complexes entre leurs deux peuples...

Mon avis

J'ai bien aimé ce 2e tome, tout comme le 1er. On se laisse facilement emporter dans cette histoire et dans l'écriture de l'auteure. Ce n'est pas simple mais elle n'est pas compliquée à comprendre, du coup on tourne les pages assez rapidement. On retrouve notre couple quelques heures à peine après le 1er tome alors qu'ils prennent la direction du camp Hickory pour rejoindre la famille de Dag. Celui-ci avait prévenu qu'ils risquaient des soucis en raison de leur mariage (surtout en raison du fait que Faon soit une fermière). Et Dag avait raison de la mettre en garde car l'accueil est tout sauf chaleureux et par moment, j'avais vraiment mal au cœur pour Faon parce qu'elle ne mérite pas qu'on la traite ainsi.

Elle va ainsi faire connaissance de la belle-sœur, du frère et de la mère de Dag ainsi que quelques membres du camp. Mais elle est loin d'être la bienvenue et ils ne s'en cachent pas. assez rapidement, Dag doit repartir en patrouille laissant Faon parmi ses gens. Il ne la laisse néanmoins pas sans s'assurer qu'ils puissent avoir un contact (mais je n'en dirais pas plus sur ça). On passe ainsi dans les 1ere pages du point de vue de Dag et Faon, en sachant ce qui arrive à l'un et ce que ressent l'autre. J'ai trouvé ça vraiment pas mal. Plus tard, on retrouve nos deux héros et on pourrait penser que tout est réglé, qu'il n'y aura plus de problèmes, mais ce n'est pas le cas, comme la menace de leur couple est plus grande car les Marcheurs du Lac n'apprécient pas que Dag se soit lié à une fermière. Cela va donc entrainer des problèmes et des débats assez longs pour décider quant à l'avenir de nos deux héros.

J'ai beaucoup aimé ce tome parce qu'on se rend compte qu'il n'est pas évident de se faire accepter quand on ne vient pas de la même communauté. Ça me fait vraiment penser à L'épopée Xylara d'Elizabeth Vaughan parce que c'était un peu pareil pour Xylara de se faire accepter des membres de la communauté de Keir. Hormis ça, on n'a vraiment pas le même genre d'histoire donc c'est bien, ce n'est pas trop répétitif. ^^ Ça aurait été dommage quand même. Les couteaux du partage sont vraiment des éléments importants à cette histoire et c'est aussi ce qui permet d'en faire un livre de fantasy, avec de la « magie » et non une simple romance, compliquée en raison des appartenances de chacun de nos héros. On en apprend plus sur ces fameux couteaux mais aussi sur Dag et j'ai trouvé ça vraiment pas mal. Cette série n'est pas forcément extraordinaire, mais je trouve que ça se laisse lire et que c'est quand même bien, alors je lirai les deux autres tomes avec plaisir. En plus ce n'est pas une série à rallonge, donc c'est une bonne chose.^^

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)