Terrain de chasse de Patricia Briggs (Alpha & Omega 2)

Quatrième de couverture

Anna et Charles assistent à un conseil sur la proposition controversée de Bran : révéler l'existence des loups garous.
Mais l'Alpha le plus redouté d'Europe, la Bête du Gévaudan, est contre ce projet... et il n'est pas le seul.
Les vampires, eux non plus, ne considèrent pas ce coming out d'un très bon œil. Et lorsqu'ils attaquent Anna, Charles entre dans une rage folle. Anna et lui doivent alors découvrir au plus vite qui se cache derrière tout ça... avant de perdre tous ceux qu'ils aiment.

Mon avis

Après avoir lu des thrillers et de la fantasy, il me fallait quelque chose de plus léger à lire, alors du coup, je suis retournée dans l’urban fantasy. C’est pourquoi j’ai pris ce livre, certaine que ça allait me plaire (en même temps, c’est du Patricia Briggs, peu de chance d’être déçue quand même). J’adore cette auteure, même si cette série est moins bien que celle des Mercy (c’est mon avis, mais beaucoup semblent être d’accord sur ce point), je trouve ça quand même sympa d’être en compagnie de Charles et Anna et d’autres membres de cette meute qu’on entend assez souvent parler dans la bouche de Mercy, sans pour autant les voir (à l’exception de Samuel, mais ici on ne le voit pas tellement… Normal, il est avec Mercy quand se déroule cette histoire).

A la décision de Bran, le monde doit savoir que les loups-garous existent, mais avant que cela ne se fasse, il faut que l’ensemble de cette communauté soit « d’accord », ou du moins voient les changements qui pourront s’opérer. Charles ne veut pas que son père aille à Seattle pour donner la conférence et ainsi Bran le charge d’y aller avec Anna pour parler avec les autres communautés (notamment européennes). Ils savent qu’il peut y avoir des problèmes avec certains, que l’idée de faire leur coming-out n’est pas envisagée, mais ils n’auront pas le choix (on ne dit pas non au Marrok…). Arrivés à Seattle, les problèmes commencent assez rapidement, on attaque Anna, mettant Charles dans une colère noire. Il faudra alors vite découvrir qui est derrière toutes ces attaques et si les vampires s’y mettent… les problèmes risques d’empirer… Et la bête du Gévaudan n’est peut-être pas le seul problème de l’histoire…

L’histoire est bien menée, et j’ai bien aimé le fait qu’on rencontre d’autres communautés, de d’autres pays. En même temps, la décision de Bran va toucher le monde, donc il est normal que cette réunion ait lieu pour que Charles prenne en considération les peurs de chacun, et comprenne que ce changement risque de bouleverser beaucoup de choses. On ne s’attend pas forcément à ce que cette personne soit derrière tout ça, mais finalement ça paraît logique. Cette série est beaucoup plus lente que les Mercy Thompson au niveau de l’action, ça ne se précipite pas de la même manière, on a quelques moments de pause. C’est peut-être aussi en cela que je trouve cette série moins bien, mais bon ce n’est pas pour ça qu’on s’ennuie. En même temps, avec Anna – surtout elle – on ne s’attend pas à ce qu’elle mette son nez partout pour essayer de démêler les affaires comme Mercy. Ce n’est pas son tempérament et elle n’a pas le même vécu que Mercy non plus. Anna a été maltraité et il lui reste des séquelles, même si on voit qu’elle prend plus d’assurance, qu’elle n’est plus la petite chose effrayée qu’on a rencontré dans la nouvelle (tome 0). Elle s’affirme de plus en plus et je trouve que c’est une bonne évolution pour le personnage. On voit que l’amour que lui porte Charles est sincère et qu’il fait tout pour la protéger et aussi lui redonner de l’assurance (ça fait un beau couple et casse en même temps l’image qu’on peut avoir de Charles, le bras exécuteur de son père qui ne s’attache à personne si jamais il doit le tuer à cause d’un problème). Les barrières s’effondrent et on voit qu’il tient à Anna et les petits moments entre les deux personnages sont « mignons », et on s’attache au couple.

Les nouveaux personnages que l’on rencontre sont tout aussi intéressants et intrigants pour certains. On voit à quelle point ce genre de communauté est très secrète, qu’on ne sait pas tout sur les personnages, dont le premier n’est autre que Bran, le père de Charles, et même Charles, on ne sait pas tout sur lui. Mais Bran est un personnage mystérieux, un peu absent ici, on ne le voit que très peu et sinon c’est juste quelques coups de téléphone par-ci par là. En même temps, il est sensé être resté chez lui. Sa présence pouvant être dangereuse, d’où le refus de Charles pour qu’il aille à Seattle et qu’il ait préféré y aller. Même si on est surtout centré sur les loups-garous, on entrevoit tout de mêmes deux autres communautés : les vampires et les faes (très peu, je dois l’avouer) mais cela nous permet de ne pas les oublier, et de tenir compte qu’eux aussi pourraient ne pas apprécier la décision de Bran.

Tous les problèmes ne sont pas forcément réglés, il faut voir maintenant ce qu’il en est sur la décision de Bran, sur le coming-out des loups-garous, et on aura peut-être un peu plus de réponses dans le 3e tome (qui malheureusement ne sortira pas avant 2012 en VO, donc patience !).

Si vous avez aimé les deux tomes précédents, vous ne pouvez qu’aimer celui là, parce qu’on en apprend plus sur les Omega, merci Ric ! (personnage assez intéressant je dois dire). On voit une vraie évolution dans le personnage d’Anna et que l’histoire est intéressante.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)