Morsure de glace de Richelle Mead (Vampire Academy 2)

Quatrième de couverture

Quand l'ennemi est à votre porte, les fêtes de Noël deviennent mortelles.
Les vacances de fin d'année ont débuté à Saint-Vladimir, mais Rose n'a pas la tête à s'amuser. Une attaque strigoï a mis l'école en alerte rouge et des gardiens viennent renforcer la sécurité. Les élèves sont envoyés dans un chalet à la montagne pour les éloigner du danger.
Or la menace se rapproche... et Rose doit faire preuve une fois de plus, d'un courage hors du commun. Mais l'héroïsme a un prix

Mon avis

Bon... bah voilà, il est terminé, même pas une journée... ça veut tout dire je pense.

C'est un livre de Richelle Mead, donc déjà point de vue écriture, c'est toujours un plaisir à lire mais l'histoire est vraiment géniale. J'avais adoré le 1er tome, mais je dois dire que celui-là est encore meilleur !

Le prologue nous remet un peu dans l'histoire en nous expliquant brièvement ce qui s'est passé dans le tome 1 pour bien comprendre comment fonctionnent les différents types de race qui existent dans ce monde et de montrer aussi en quoi la vie de Rose n'est pas des plus simples (en même temps si elle l'était, il n'y aurait pas d'histoire et ça n'aurait aucun intérêt).

Dès le début, les problèmes surgissent, car Lissa croit avoir des soucis avec son traitement, ce qui inquiète inévitablement Rose... Puis, elle doit aller à un entretien avec Dimitri (qu'elle n'a pas pu faire en raison de sa fuite pendant deux ans avec Lissa). Mais en arrivant sur les lieux pour rencontrer un dhampir pour ce fameux entretien... Sur les lieux, tout est étrange, relativement calme et ils se rendent compte rapidement que la maison a été attaqué par des Stigoï, ainsi l'école est en alerte afin de protéger aux mieux les élèves et quelques gardiens font leur apparition, dont un certain personnage dont Rose aurait pu se passer la présence...

Les vacances de Noël approchant, une sortie au ski est prévue et tout le monde part. Cela se passe bien, sans gros incident, mais il faut bien se douter que tout ne va pas se passer comme prévu, sans quoi l'histoire serait ennuyeuse et s'arrêterait là, si tout pouvait se régler aisément. Les Strigoï ne sont jamais loin et cela inquiète plus d'une personne, malgré tout, il y a toujours des téméraires... Les actions ne cessent pas, sans qu'on ne puisse s'ennuyer, car même si ce ne sont pas de grandes actions (pour une bonne partie du livre, la fin étant beaucoup plus intéressante), c'est quand même important et beaucoup de choses se mettent en place dans ce livre et nous permettent de comprendre certaines choses, notamment depuis l'arrivée d'un certain personnage : Adrian.

Rose fait sa rencontre quasi dès leur arrivée à la montagne et la moindre des choses qu'on puisse dire à son sujet, c'est qu'il est vraiment mystérieux et que je suis certaine qu'on n'a pas fini d'entendre parler de lui, même si pour ma part... je ne le sens pas tellement ce gars... A mesure de la lecture, je me doutais de certaines choses à son propos, mais bon, je ne l'apprécie pas autant que Dimitri, ça c'est sûr !

Rose comme a son habitude n'a pas la langue dans sa poche et la présence de sa mère ne fait rien pour arranger les choses. Vraiment étrange la mère quand même, j'avais hâte de la rencontrer pour voir ce que ça donne et franchement... je m'attendais un peu à se genre de confrontation, de quoi promettre de l'action et de la répartie entre les deux femmes. Rose voit Lissa s'éloigner de plus en plus d'elle en raison de son couple avec Christian et cela l'énerve. D'autant plus, qu'elle se rend compte qu'il n'y aura jamais rien avec Dimitri – et cela pour plusieurs raisons – on peut dire qu'elle est d'humeur morose.

On en apprend un peu plus sur la famille de Rose, notamment sur sa mère et on comprend certains choix qu'elle aurait pu faire. Rose fait un tel portrait de sa mère qu'on ne peut la voir que comme elle, mais à mesure de la lecture, on se rend compte que tout n'est pas noir ou blanc et que la vie peut-être grise parfois... Rose devient plus mature dans ce tome, ce qui n'est pas plus mal ! Sa relation avec Dimitri est de plus en plus compromise et on voit que la situation la blesse mais qu'elle ne peut pas y faire grand-chose... J'espère vraiment que dans la suite, ça puisse s'arranger mais bon, il reste encore 4 tomes avant la fin et Richelle Mead, n'est pas dû genre à tout donner facilement, alors je pense que ça va encore être difficile dans la suite, ce qui donne un certain intérêt à l'histoire quand même.

Je trouve ce livre plus sombre car on voit vraiment ce que sont les dhampirs, pourquoi ils sont là et ce n'est pas forcément évident. Il est triste également mais bon, en même temps, il ne pouvait pas en être autrement.
Tout ça pour dire que ce tome est vraiment génial et que la suite promet de l'être tout autant parce qu'il y a de nouvelles questions qui ont été levées dans ce tome-ci et que j'espère pouvoir en apprendre plus sur le tome prochain. Et puis, j'ai vraiment envie de savoir comment ça va se passer entre Rose et Dimitri...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)