Ink Exchange de Melissa Marr (Wicked Lovely 2)

Quatrième de couverture

Des images parsemaient la page, mais un tatouage mit tousses sens en alerte : des yeux noirs d'encre entourés d'ailes telles des ombres s'unissant. Le mien. La pensée, le désir, la réaction était envahissante. Leslie leva les yeux. "Celui-ci, dit-elle, j'ai besoin de celui-ci."

Mais l'image est plus qu'un simple art tentant, et elle va l’amener dans un monde de ténèbres et de désir - dans le monde de Faerie.

A l'insu des mortels, une lutte de pouvoir se déroule dans un monde de ténèbres et de danger. Après des siècles de stabilité, la balance entre les Cours Féériques s'est transformée, et Irial, gouverneur de la Cour Sombre, se bat pour garder ses fées rebelles et fraîchement vulnérables unis. S'il échoue, les effusions de sang et la brutalité s'en suivra.
Leslie, dix-sept ans, ne connaît rien des faeries ou de leurs intrigues. Quand elle se trouve attirée par un tatouage étrangement magnifique représentant des yeux et des ailes, tout ce qu'elle sait c'est qu'elle doit absolument l'avoir, convaincue qu'il s'agit-là du symbole tangible d'un changement qu'elle désire pour sa propre vie.
Le tatouage apporte vraiment du changement - pas du genre dont Leslie rêvait, mais plus sinistre, d'irréfutables changements qui sont plus que symboliques. Ces changements vont lier Leslie et Irial, plongeant Leslie de plus en plus profondément dans le monde féérique, incapable de résister à ses charmes, et impuissante à résister à ses périls ...

(traduction de Revenlivre)

Mon avis

Une chose à dire : je l’ai ENFIN lu ! Oui, pour ceux qui suivent depuis longtemps et qui me connaissent un peu au passage, j’avais commencé ce livre fin décembre 2010 (lu 3 chapitres) et pour x raisons, je n’ai jamais pu le poursuivre, toujours retardé, remplacé par d’autres livres… mais maintenant c’est fini ! Il est lu ! Et en anglais, s’il vous plaît ! (Encore pour ceux qui me connaissent, vous savez que l’anglais et moi, ce n’est pas forcément ça, mais je pense que je ne m’en suis pas si mal sortie avec ce livre).

En lecture VF, je ne sais pas ce que ça donne vu que je ne les ai pas lus (pas encore, je vais relire en VF pour être certaine d’avoir tout compris – mais normalement ça devrait être le cas), mais en tout cas, la lecture VO est assez difficile. L’écriture de l’auteur n’est pas des plus évidentes en comparaison de d’autres auteurs YA que j’ai pu lire (genre Rachel Caine avec Morganville Vampires, c’est le plus simple que j’ai pu lire). Donc cette lecture a été lente par rapport à d’habitude parce qu’il y a le problème de la langue, c’est en anglais ^^ et parce que l’auteur n’a pas une écriture des plus simples, et en plus son monde est assez complexe et du coup il faut bien suivre… pas toujours évident ! Mais j’y suis parvenue, oh miracle ! (J’en connais au moins une, si ce n’est deux qui jubilent maintenant parce que je l’ai enfin lu). Et franchement, je n’ai pas du tout été déçue et c’est vraiment une superbe série que je ne peux que recommander.

Dans ce tome là, on change d’héroïne, on ne suit plus directement Aislinn mais son amie Leslie qui va être mêlée d’une manière ou d’une autre au monde de la faerie. On découvre ainsi Leslie dont la vie est loin d’être rose, qui veut à tout prix s’évader et pour elle, cela passera par un tatouage. Elle va donc voir Rabbit dans son établissement, et cela depuis des mois pour essayer de trouver le dessin parfait. Mais non loin de là, Irial guette la boutique. Après un long moment, elle a enfin trouvé le dessin qu’il lui faut (dessin en couverture), et il se trouve que c’est le symbole d’Irial, roi de la Cour des Ténèbres (je suppose pour la traduction, c’est the Dark Court en VO). Lorsque le tatouage va être fait, elle va se retrouver liée à lui de manière plus étroite qu’elle ne le pense, cela servant un dessein important dans le monde des feys. En parallèle, on voit qu’il existe des problèmes au sein de la cour, expliquant petit à petit la raison pour laquelle Leslie se retrouve mêlée à tout ça, mais comment va-t-elle réagir quand elle apprendra la vérité ?

J’ai beaucoup aimé ce livre et franchement je ne m’attendais pas à cette fin. On entre davantage dans le monde des feys, de leur politique, et problème (et là on peut dire qu’il y en a un sérieux là…). Leslie va se retrouver mêlée à ce monde à son insu, entre deux Cours : celle de la Cour d’Eté et celle des la Cour des Ténèbres, mais surtout entre deux « hommes » : Niall et Irial… Là, je dois avouer que je ne sais pas du tout qui choisir entre les deux… je les aime bien tous les deux, mais si je ne devais en choisir un, ce serait Niall je pense. Mais ça reste difficile à choisir quand même. Dans ce livre là, pour le coup, on a un vrai triangle amoureux, mais il est des plus compliqués et apparemment, ça ne cesse pas.

Leslie est une fille avec plein de problèmes, une famille (surtout un frère) qui complique encore plus les choses et elle se retrouve donc toute seule face à eux. Elle cherche donc un moyen d’échapper à cela et pense qu’en se faisant un tatouage, selon sa décision, cela l’aiderait à se trouver. Sauf qu’elle était loin d’imaginer la vie qu’elle allait vivre ensuite. J’ai bien aimé ce personnage qui ne m’avait pas plus alerté que ça dans le 1er tome et on voit vraiment ici qu’elle n’est pas heureuse. Irial va lui changer sa vie, mais la manière dont il fait ça… On comprend sa démarche, mais en même temps… C’est aussi pour ça que je ne l’apprécie pas autant que Niall. Lui par contre, on voit vraiment l’affection qu’il porte pour Leslie mais vu ce qu’il est, cela pose forcément des problèmes et quand les rois de chaque Cour s’en mêle rien ne va plus. Je ne m’attendais pas à ce qu’il termine ainsi… c’est triste…

La fin est superbe, je ne m’attendais vraiment pas à ça, mais il n’aurait pas pu en être autrement. Elle est vraiment bien comme ça et je pense qu’elle peut en surprendre plus d’un. L’intérêt de ce livre est qu’on a toujours le choix, c’est l’un des principes de Melissa Marr je pense car comme dans le 1er, l’héroïne peut nous surprendre. Comme Aislinn, Leslie choisit vraiment ce qu’elle veut, même si cela a été difficile et long à venir. Elle s’est retrouvée mêlée à une vie, un monde dont elle ignorait tout et cela sans qu’elle ne le veuille… Et l’intérêt de cette histoire va nous montrer qu’on peut toujours avoir le choix mais qu’il faut voir si on peut accepter les conséquences.

En bref, ce livre est vraiment magnifique, je l’ai beaucoup aimé. J’ai hâte de pouvoir le relire en VF afin d’avoir tous les détails, mais je pense que dans l’ensemble j’ai quand même saisi l’histoire. J’ai juste eu des soucis sur quelques mots, appellation de certains personnages mais bon, ça a été après. L’intrigue est vraiment bien menée, avec une fin surprenante… Non, vraiment cette série mérite d’être lue et la faerie n’est pas forcément des plus présentes en France alors il faut en profiter autant que possible !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)