4h44 d'Anne Robillard (Les Ailes d'Alexanne 1)

Quatrième de couverture

Après la mort de ses parents, Alexanne Kalinovsky, quinze ans, est confiée à sa tante Tatiana dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Rapidement, l’adolescente constate que cette vieille dame n’est pas une personne ordinaire... Elle vit seule dans un immense manoir aux multiples chambres parfumées à l’encens, garnies de chandelles et d’anges.
Découvrant peu à peu l’histoire de ses origines et ses dons particuliers, Alexanne lève le voile sur l’héritage étrange dont sa famille l’avait tenue éloignée. Mais des événements inattendus viendront compromettre sa quête spirituelle. Car les bonnes fées ne sont pas toujours celles qu’on croit...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Michel Lafon Jeunesse et en particulier Camille pour m’avoir permis de lire ce livre. C’est le premier livre que je lis d’Anne Robillard (il y a un début à tout) et j’avoue que son style me plait beaucoup et que je me lancerai peut-être dans sa série la plus connue : Les Chevaliers d’Emeraude. Néanmoins, pour ce livre, j’avoue ne pas savoir quoi en penser. Je dois reconnaitre qu’en lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à quelque chose de différent, donc d’une certaine manière, je suis un peu déçue, mais de l’autre, j’ai quand même pris plaisir à lire ce livre, malgré quelques détails qui m’ont gêné. Il est donc assez difficile d’avoir un avis assez clair sur ce livre, vu que moi-même j’ai un peu de mal à savoir si je l’ai apprécié ou pas.

On peut dire que l’histoire commence vraiment dès le début, l’accident présenté se passe vraiment dans le premier chapitre. Alexanne passe la soirée avec une amie avant que celle-ci ne rentre chez elle, les parents d’Alexanne étant partis chez des amis. Mais l’heure se faisant tard, la jeune adolescente de 15 ans commence à s’inquiéter et appelle les amis qui lui confirment que ses parents sont déjà partis. Puis, un peu plus tard dans la soirée, une voiture de police se gare devant chez elle, et on finit par lui avouer qu’il y a eu un grave accident sur la route, tuant ses parents sur le coup. Le monde d’Alexanne s’effondre et on lui apprend qu’on va rechercher des membres de sa famille qui pourront s’occuper d’elle. On finit par retrouver sa tante, la sœur de son père avec qui il était en froid, et chez qui elle vivra pendant l’été (finissant d’abord sa scolarité à Montréal, en vivant chez les parents de son amie). Puis la fin d’année scolaire arrive et Alexanne se voit obligée d’aller vivre chez cette tante dont elle ignore tout. Elle voulait dans un 1er temps tout faire pour être obligée de rentrer à Montréal et rejoindre son amie et « sa vie d’avant » mais à mesure, Alexanne, va se rendre compte qu’il se passe des choses étranges chez sa tante qui possèderait un don de guérison. Au fur et à mesure, Alexanne va comprendre que sa famille est loin d’être ordinaire et va découvrir petit à petit des secrets enfouis, un héritage, qui vont révéler sa véritable nature et que les contes de fées peuvent exister…

L’écriture d’Anne Robillard est vraiment agréable à lire, c’est très fluide, ça se lit bien. Je me suis laissée emportée par cette histoire aisément, à ce niveau là, je n’ai vraiment eu aucun problème. C’est plutôt au niveau de l’intrigue que je suis un peu plus indécise. En lisant cette quatrième de couverture, je ne m’attendais pas à ce qu’Alexanne découvre aussi vite la nature de sa tante ou même de sa famille. Je pensais que ce serait un secret gardé un peu plus longtemps, mais finalement, sa tante Tatiana, la met au courant très rapidement. C’est un choix de l’auteur, pourquoi pas, seulement pour une adolescente qui n’avait pas l’air de croire à tout ça, je trouve qu’elle accepte un peu trop facilement les choses. Et là, j’avoue que parfois j’ai eu un peu de mal à adhérer.

Par ailleurs, il était dit que la jeune fille n’arrivait pas à se faire à cette nouvelle vie dans cette maison, alors qu’elle semble aller bien, et assez rapidement, elle n’a plus envie de partir et en oublie presque son amie, avide de découvrir l’enseignement que peut lui apporter sa tante, donc finalement, Alexanne se plait beaucoup chez elle. La spiritualité a une grande importance dans cette histoire, avec les anges, les fées, etc. et j’avoue que ça ne m’a pas tellement plu. C’était intéressant et dans l’histoire ça s’imbrique bien, mais je dois avouer que c’était un peu lourd pour moi.

Sinon l’intrigue était intéressante, ça n’est pas pour moi le livre du siècle, mais ça se laisse bien lire et j’ai quand même apprécié les personnages qui se dévoilent peu à peu, peut-être même un peu trop lentement. L’intrigue est bonne, je ne remets pas forcément en cause, seulement je trouve que la succession des actions, des révélations pose problèmes. On y va vraiment petit à petit, et je trouve que ça donne un rythme assez saccadé et long. Pendant la moitié du livre, Alexanne, découvre un peu chaque jour les « pouvoirs » et les êtres surnaturels… et je dois avouer qu’au bout d’un moment ça m’a un peu lassé parce que je ne voyais pas où l’auteur voulait en venir. Enfin, je me doutais, mais j’ai trouvé ça long. Alexanne découvre une chose, va en parler à sa tante qui lui explique, un peu plus tard elle découvre autre chose et retourne voir sa tante, qui lui apprend une nouvelle « notion » (à défaut d’un autre mot) et c’est ainsi pendant une bonne partie du texte et je trouve que ce rythme là, casse un peu l’intrigue du livre. J’ai vraiment eu du mal par moment parce que ça faisait très répétitif sur la manière d’amener les révélations, les secrets de famille. Par ailleurs, sur certains d’entre eux, l’auteur a mis du temps à y venir alors que rapidement Alexanne (et même nous lecteur) avait compris certains éléments, même si on continuait à lui cacher la vérité.

Je suis peut-être un peu dure avec ce livre, mais ces petites choses m’ont dérangé pendant ma lecture. Cependant, j’ai quand même apprécié ce livre, si je n’avais pas aimé du tout, je ne l’aurais pas lu en moins d’une journée (quand ça ne me plait pas, j’ai tendance à faire traîner longtemps). L’histoire était quand même mignonne, simple, mais sympathique à lire, donc ce serait mentir de dire que je n’ai pas aimé. J’avais tout de même envie de savoir l’histoire de cette famille russe atypique et la venue d’un autre personnage a permis de relancer l’intérêt de l’histoire et de la développer davantage et de lui donner un intérêt nouveau, car finalement tous les personnages évoluent à mesure des pages. Je trouve que c’est un bon livre de jeunesse avec lequel on peut passer un bon moment. Les personnages sont attachants, Alexanne la première, mais il y a aussi sa tante qui est là pour elle, alors qu’Alexanne n’a plus de famille (parents en l’occurrence) et qu’elle est seule. Mais elle va découvrir un autre monde, lui ouvrir d’autres portes qu’elle ne pensait pas réel. Par ailleurs, il y a une petite histoire d’amour mignonne (importante dans les livres quand même) qui ajoute un petit plus au livre, même si c’est un peu facile, ça reste un livre de jeunesse donc ça passe assez bien.

De manière générale, j’ai quand même bien apprécié ce livre, mais ne m’attendant pas à ça, j’ai été du coup, un peu déçue, parce qu’il y a des éléments qui ne m’ont pas plu. Après, cela reste très agréable à lire, l’histoire est intéressante et mignonne. Je lirai le 2e tome avec plaisir et il se pourrait que je l’apprécie davantage, sachant à quoi m’attendre maintenant et que les bases de l’histoire sont posées. L’univers est intéressant et bien développé. C’est tout de même une bonne découverte, je ne le regrette pas.

Commentaires

  1. "importante dans les livres quand même" ^^

    Mais on peut dire que tu n'as pas à le regretter puisque tu ne l'as pas acheté ! mdr (nan, je sais, par rapport à lire un autre livre qui t'aurait plus plu, mais bon, en fait, là, pas vraiment le choix puisque ça rentre dans la classe SP...) Enfin, bref, peu importe xD

    RépondreSupprimer
  2. Bon ben je pense passer au travers alors :p

    RépondreSupprimer
  3. Moi personnellement j'ai adore se livre. D'habitude je ne suis pas trop fantastique mais celui-ci ma vraiment plus. Je le recommande donc surtout a ceux qui on perdu un proche car il a une vision de la mort vraiment magnifique. J'attend avec impatience le tome 2

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, j'ai lu également ce livre et je l'ai adoré. Je dois dire, ça change "des chevaliers d'émeraude" (combat, magie) que là c'est plus féerique avec de la magie. Mais personnellement je lis également "A.N.G.E" que j'ai une nette préférence. Je te le conseillerais plus que "les chevaliers d'émeraude" mais si j'ai aimé :)

    Bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai sa change beaucoup mais on retrouve l'écriture de anne robillard

      Supprimer
  5. j'ai adoré ce livre moi aussi
    j'aime beaucoup la magie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate