Venin de Jennifer Estep (L'Exécutrice 3)

Quatrième de couverture

Pour tout le monde, je m’appelle Gin Blanco, propriétaire d’un restaurant qui sert le meilleur porc grillé d’Ashland. Pour mes amis, je suis l’Araignée, rueuse à gages à la retraite : mission actuelle est d’ordre privée : annihiler Mab Monroe, l’élémentale de feu qui a assassiné ma famille. Je rends quelques services ici et là : débarrasser une amie vampire du désaxé qui la traque, par exemple. J’ai retrouvé ma petite sœur que je croyais morte. Mais je n’ai pas pu lui avouer ma véritable nature : une tueuse impitoyable. Quant à Owen Grayson, il en sait un peu trop sur moi, mais il est si irrésistible…

Mon avis

Franchement, je tiens à remercier Nyx Shadow pour m’avoir permis de découvrir la série, parce que ça y est, je suis définitivement accro à cette série (je sais, je n’ai lu que 3 tomes en plus…). Mais c’est addictif, on ne peut qu’aimer Gin et suivre ses aventures et vouloir la suite (apparemment c’est pire pour le prochain). Mon avis ne sera pas forcément très long, parce que je risquerais de spoiler et qu’à part dire que c’est génial et qu’il faut le lire, c’est assez difficile de parler pendant 3h !

Dans ce tome on retrouve Gin, malade comme un chien, qui rentre d’un exam (pour rappel elle suit des cours à l’université) pour vite se remettre sous la couette quand elle tombe sur Slater et ses hommes de main. Evidemment, elle aurait pu tous les tuer, après tout, n’est-elle pas l’Araignée, mais vu son état et aussi sa volonté de préserver son identité elle se « laisse faire ». Elle est passée à tabac et laissée pour morte, jusqu’à ce qu’un policier la retrouve (et la croit vraiment morte). Mais bien sûr ce n’est pas le cas et l’inspecteur qui a été prévenu de ce « crime » appelle les urgences et là… Gin se rend compte de l’identité de ce nouvel inspecteur… sa propre sœur. C’est un choc pour Gin, mais elle ne laisse rien transparaître jusqu’à ce que Finn vienne la chercher et l’amène aux sœurs Deveraux. Le lendemain, Finn emmène Gin voir Roselyn à son club, qui va lui avouer qu’elle a de gros problèmes avec Slater et lui demande la faveur de s’en débarrasser.

C’est ainsi que commence une nouvelle enquête et meurtre pour Gin, et elle s’en fera une joie, car Slater est vraiment un détraqué. Le souci ? C’est qu’il est l’homme de main de Mab Monroe, femme la plus puissante de la ville, mais également la femme qui a tué sa mère et sa sœur aînée. C’est donc dans une vendetta que Gin va se lancer, mais vu qu’elle est l’Araignée, elle saura être patiente pour se débarrasser d’elle. De l’autre côté, Gin fait la rencontre de sa sœur qui évidemment ignore qu’elle est son aînée. S’ensuit alors la mission de Gin, qui tente par tous les moyens d’approcher Slater, etc. mais bien sûr tout ne se passe pas comme prévu.

J’adore sincèrement cette série, on ne peut pas s’ennuyer un seul instant. C’est bien écrit, c’est fluide, on s’attache directement à Gin, la narratrice. Même si elle est une tueuse à gage (à la retraite) elle a une certaine éthique (pas toujours comme le nôtre évidemment), mais elle fait ce qu’il faut pour protéger les gens qu’elle aime, même si pour ça, elle va se mettre à dos des gens qu’il ne faudrait pas. Ce tome est riche en action et par moment on a la sensation que le monde se ligue contre elle pour qu’elle n’accomplisse pas son travail. Ce tome est également riche en révélation qui nous en apprend un peu plus sur la famille de Gin, de Mab Monroe également. De l’autre, sa vie amoureuse est un peu chaotique parce qu’elle ne peut pas oublier Donovan, mais il a fini par partir à cause de ce qu’elle était, n’ayant pas pu le supporter (foutue morale !) alors, elle va tenter sa chance auprès d’Owen, qui risque de bien la surprendre par de nombreux aspects.

Je ne m’attendais pas forcément à tout ce qui est dit et j’avoue que j’ai hâte de voir ce que va donner la suite, parce que là, l’histoire avec Mab Monroe prend plus d’ampleur, mais il y a aussi celle avec Bria, sa petite sœur qu’elle croyait morte pendant près de 17 ans. J’ai envie de voir ce que va donner leur relation étant donné ce qu’elles sont, l’une flic, l’autre ex-tueuse à gage (mais qui reprend quand même du service de temps en temps) d’autant que maintenant…

En bref, ce tome est vraiment excellent, bien meilleur que les deux précédents je trouve. On en découvre toujours un peu plus sur le passé de Gin, mais aussi sur Fletcher, et d’autres personnages encore. L’action est sans cesse présente, les personnages sont intéressants et attachants et on aimerait que Gin puisse avoir une vie tranquille et un tant soit peu normale, sauf qu’évidemment, c’est rarement le cas. Bref, cette série est une très bonne découverte et je ne regrette absolument pas de l’avoir commencé. Merci Nyx de me les avoir prêtés pour lire cette série géniale, qui mérite amplement d’être connue (et pour infos c’est de la vraie urban fantasy et non de la romance, comme pourrait le laisser penser la collection Crépuscule, ça n’a strictement rien à voir).

Commentaires

  1. Je suis plutôt contente de ta critique parce que j'escompte bien acheter le tome un et si, plus les tomes défilent, plus on aime, eh bien ça ne me dérangera pas du tout ! x)

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis d'ailleurs demandée pourquoi cette saga n'était pas parue dans la collection "Darklight", ça prête à confusion !
    Enfin ça va, on en parle suffisamment un peu partout pour savoir dans quelle catégorie on peut la ranger, heureusement.

    RépondreSupprimer
  3. bah j'avoue que je ne sais pas, surtout que c'est vraiment de l'urban fantasy. je comprends pas le choix de j'ai lu pour le coup... mais bon, je pense qu'on en parle de plus en plus et que du coup on ne peut pas se tromper sur l'appartenance de ce livre (qui est vraiment génial, je la recommande chaudement)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]