Lueur de feu de Sophie Jordan (Firelight 1)

Quatrième de couverture

Jacinda est une draki, une descendante des dragons. Et elle a le pouvoir de cracher du feu, ce qui fait d’elle le membre le plus précieux de son clan. Forcée de fuir son village avec sa mère et sa sœur jumelle, elle peine à s’adapter à sa nouvelle vie, loin des siens. L’unique lueur d’espoir lui vient de Will. Le beau, le mystérieux Will. Le seul qui parvienne à maintenir sa flamme intérieure éveillée, le seul qui lui permette de rester celle qu’elle est. Mais aussi celui qui pourrait causer sa perte… 
Un secret qui doit à tout prix rester caché, des ennemis mortels, un amour interdit… Dans la grande tendance paranormale, une nouvelle série incontournable.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gallimard pour m’avoir permis de lire ce livre. Je dois avouer que je l’attendais celui-là depuis que j’avais appris qu’il allait être édité en France, donc j’étais bien contente de le recevoir dans le cadre des partenariats, en tant que chroniqueuse. Je savais que ce livre était davantage centré sur la romance que sur l’action, ainsi je n’ai pas du tout été déçue et j’ai trouvé cette histoire bien sympathique. Je pense que je continuerai la trilogie, je suis assez intriguée par ce qui pourrait se passer.

L’écriture est fluide et agréable à lire. Je me suis laissée emportée dans cette histoire avec aisance et finalement, je l’ai lu en très peu de temps grâce à ça. Les sentiments sont bien exploités dans l’ensemble et on comprend aussi le dilemme qui s’impose à Jacinda et ce qu’elle peut ressentir, alors qu’elle pense que tout le monde est contre elle.

L’histoire est relativement simple, mais j’ai vraiment pris plaisir à la lire. Jacinda est une draki, une descendante des dragons comme on le sait rapidement. Mais elle est spéciale, la « seule de son espèce » à être une cracheuse de feu, ce qui la rend inestimable aux yeux de son clan, si bien qu’elle est surveillée de près, d’un peu trop près même. Jacinda aimerait pourtant être libre de ses mouvements, mais suite à une incartade, sa mère, sa jumelle Tamra et elle doivent partir à tout prix et fuir le clan qui pourrait représenter un danger pour elle. Elles partent ainsi dans le désert du Nevada pour vivre une autre vie, une vie humaine. Mais Jacinda ne l’est pas et n’arrive pas à s’habituer à cette vie, et pourtant, elle va faire la rencontre à son lycée de Will, un jeune homme mystérieux, qu’elle reconnait. Elle sait qu’elle doit l’éviter à tout prix pour sa propre survie et pourtant, elle se sent attirée par lui. Ainsi commence une histoire d’amour des plus compliquées, sans savoir quels sont les réels enjeux.

L’intrigue n’est pas bien compliquée, surtout que ça tourne beaucoup autour de la romance entre Jacinda et Will, si bien que l’action passe au second plan, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier cette histoire. L’action est donc présente davantage au début, puis vers le milieu ça redescend, laissant place à la romance, puis vers la fin ça revient un peu, créant de nouveaux problèmes et redonnant un autre intérêt à l’histoire. J’ai beaucoup aimé le principe des Drakis, les histoires de dons, et les conséquences sur la vie de Jacinda et des problèmes que ça peut susciter. J’avoue que lire une histoire avec des dragons (ou lié avec des dragons) est assez original et intéressant. Ce n’est pas souvent qu’on en trouve, surtout dans la YA, donc c’était assez sympa. Je trouve que c’est bien mené et bien expliqué aussi. Pendant toute l’histoire, on ne cesse de s’interroger et les informations viennent petit à petit, selon les situations. L’histoire d’amour est mignonne. J’ai plutôt bien adhéré, même si c’est assez rapide, comme un coup de foudre et peut-être, pas suffisamment développé. Cependant, c’est un premier tome et je pense que ça peut être mieux dans la suite, c’est donc à voir.

J’ai bien aimé le personnage de Jacinda, même si parfois elle est un peu naïve, croyant vivre dans un monde « bon », elle est tout de même attachante. Elle ne se rend pas toujours compte de la situation et de ce qu’elle craint, sa mère doit sans cesse lui ouvrir les yeux. Sauf que comme elle a été trop longtemps « protégée » elle ne voit pas le danger là où il se trouve vraiment et ça finira par la perdre un jour où l’autre et lui jouer des tours. Mais je pense qu’elle gagne en maturité dans le livre et j’espère que ce sera également le cas dans le prochain volume (sans quoi ce serait dommage je pense). Elle souffre vraiment de la situation et paraît égoïste aux yeux de sa sœur qui pour le coup ne comprend pas non plus sa propre souffrance et son mal être dans cette vie d’humaine qu’elle refuse entièrement. Cela créant un fossé encore plus grand entre les jumelles. Je sens que la relation entre les deux sœurs va être davantage exploitée dans le tome suivant. Le clan est assez peu présent finalement, mais en même temps ; il est tellement ancré dans la mémoire de Jacinda, qu’il est toujours là (ce qui est bien le problème).

Quant à Will, il est assez attachant aussi, très mystérieux et un moment, je me suis doutée de quelque chose, si bien qu’à la fin je n’ai pas totalement été surprise, mais c’était tout de même très bien trouvé. On sait dès le départ qui il est, et pourtant il y a une part d’ombre sur lui, et on se demande sans cesse ce que ça peut être, jusqu’à ce qu’on finisse par comprendre. Je trouve que c’était bien trouvé et cela redonne de l’intérêt au personnage et aussi à son entourage.

En bref, c’était une histoire bien sympathique, agréable à lire. C’est davantage centré sur la romance que l’action, si bien que ça pourrait en rebuter plus d’un puisque finalement il ne se passe pas énormément de choses de ce côté-là. Mais on a tout de même un aperçu et aussi des problèmes qui se mettent petit à petit en place, si bien que l’on se demande comment la suite va se dérouler, et voir comment va s’en sortir nos différents personnages. J’ai vraiment passé un bon moment en lisant cette histoire alors je ne peux que la conseiller pour ceux qui aiment bien les petites histoires d’amour et de dragons d’un autre genre.

Commentaires

  1. Même si ce n'est pas un coup de coeur, je suis rassurée que tu y es pris plaisir parce qu'il me fait envie et que beaucoup ne l'ont pas aimé !

    RépondreSupprimer
  2. On dirait bien que je suis le seul à être déçu de l'empiétement de l'histoire d'amour sur l'action >___<

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui effectivement. Je viens de voir des chroniques française aussi mitigés que les miennes.
    Mais j'ai quand même bien aimé le roman, et vus le lieu où se déroule la suite je suis sûr qu'elle sera meilleur que le premier.

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu le mois dernier et je suis resté sur une note mitigée pour ma part. Bien que j'ai aimé, tout comme toi, le sujet des dragons j'ai eu par contre bien du mal avec Jacinda. Elle m'a un peu énervée. J'espère que par la suite elle va changer et évoluer dans le bon sens, grandir un peu quoi.
    En tout cas, laisse moi te dire que ton avis est très bien écrit :)

    RépondreSupprimer
  5. On peut très bien voir les problèmes qui arriveront dans les tomes suivants et je dois avouer que je suis bien curieuse de connaître la suite!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]