Dieu soit loué ! De Abraham à Yiddish Le dico de l'Humour Juif de Victor Malka

Quatrième de couverture

« La vie est la meilleure affaire qui soit : on l’a pour rien. »

« Quand je suis entré dans ma chambre d’hôtel hier soir, j’ai trouvé une blande dans mon lit. Je lui ai donné vingt-quatre heures pour quitter la chambre. » Groucho Marx

« L’intelligence n’est d’aucune utilité face à un cheval paresseux. » Cholem Aleikhem

« Papa, qu’est-ce qu’un monologue ?
C’est une discussion entre ta mère et moi ! »

Classé alphabétiquement par mot-clés, de Abraham à Yididdish, ce recueil rassemble le meilleur de l’humour juif : quelque trois mille histoires drôles, anecdotes et mots d’esprit.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions L’Archipel pour m’avoir permis de lire ce livre et à Victor Malka pour me l’avoir dédicacé, ça a été une vraie surprise, d’autant que je ne savais pas que j’allais le recevoir. Donc c’est d’autant plus agréable d’avoir ce livre dédicacé. Je dois avouer que ce n’est pas mon genre de littérature de prédilection, néanmoins j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui est bien fait et drôle.

Comme le titre du livre l’indique, c’est un dictionnaire, donc les lettres de l’Alphabet font offices de « chapitres », et donc, comme dans tout dictionnaire qui se respecte, on a des mots, et au lieu d’une définition, ce sont des anecdotes, citations, petites histoires en rapport avec le mot. Parfois, on n’en a qu’une, et parfois on en a une succession, comme les mots : Affaire, Dieu, Femme, qui remportent énormément d’histoires puisqu’il est assez aisé de discourir dessus (surtout les femmes, même dans les autres mots, les juives reviennent souvent).

Il y a au moins 3 000 histoires donc c’est assez conséquent, surtout que c’est très court (pour la plupart, qu’une phrase ou un petit dialogue). Donc ça se lit vraiment très rapidement. Mais ça prend du temps lorsqu’on veut tout lire d’un coup, comme un roman. Ce genre d’ouvrage est plutôt à lire petit à petit (quelques blagues chaque soir par exemple) plutôt que d’un seul coup puisque ça pourrait devenir un peu lourd au bout d’un moment.

Ce livre est totalement humoristique, alors évidemment, c’est à prendre au 3e degré. Il ne faut pas s’offusquer de ce qui est dit, parce que l’auteur se sert des « préjugés » à l’encontre des juifs pour justement les accentuer et en rire. Après, l’humour est subjectif, il y a certaines blagues qui feront rire des personnes et moins à d’autres, cela dépend de chacun, mais à mon avis, tout le monde y trouvera son compte parce qu’on trouve vraiment un peu de tout. Malgré tout, dans toutes ces blagues et histoires drôles, on trouve parfois certaines réflexions et idées qui donnent à réfléchir. J’ai beaucoup aimé cet aspect là du livre aussi, ce ne sont pas uniquement des blagues sur les juifs. Cela permet de casser les tabous, selon moi. Après tout, on peut rire de tout, tout dépend de quelle manière c’est fait et je trouve que Victor Malka le fait très bien dans cet ouvrage. J’ai vraiment pris plaisir à lire ce livre, c’est léger, la manière dont c’est écrit et développé, c’était intéressant. Moi, qui ne lis quasi jamais ce genre d’ouvrage et bien j’ai bien apprécié et je pense que c’est un livre qui peut être partagé en famille ou entre amis, parce qu’il y a moyen de bien rire. Et à l’occasion d’en apprendre quelques unes pour les ressortir ensuite lors de soirée ou autre, ça peut être très sympa (à condition que les gens soient ouverts d’esprit et prennent ça au 3e degré, évidemment).

En bref, c’est un bon livre pour se détendre et rire un peu. Ce dictionnaire atypique pourra vous ravir. Je le conseille vraiment si vous êtes amateurs de blagues et d’un humour particulier. Et vu que rire est bon pour la santé (il faut rire au moins 10 min par jour, c’est mon prof de philosophie qui nous l’avait dit) et bien, ce livre pourra vous y aider sans problème !

Et voilà, quelques blagues sur les Femmes

« La femme juive pardonne et oublie. Mais elle n'oublie jamais ce qu'elle a pardonné »

« Il y a trois types de femmes : celles sans qui ont ne peut vivre, celles avec qui il est impossible de vivre et celles avec lesquelles on vit »

« Deux juifs bavardent :
- Je vais te confier un secret, dit l'un. J'ai l'intention de divorcer de ma femme. Cela fait deux ans qu'elle ne m'adresse pas la parole.
- Si tu veux mon avis, réfléchis à deux fois. Des femmes comme ça, on n'en trouve pas facilement ! »

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate