Le sang ne ment jamais de Tessa Gratton (Blood Magic 1)

Quatrième de couverture

Elle a le sang
Elle a le don
Peu après la mort de ses parents, Silla découvre le livre de sortilèges de son père, un puissant sorcier.
Et lorsque Nick rencontre Silla, sa vie bascule et de douloureux souvenirs reviennent.
Les deux adolescents se retrouvent liés par la magie du sang.
Ensemble, ils vont apprendre à maîtriser les incantations, à utiliser le pouvoir de leur sang, capable de redonner la vie.
Pour le meilleur ou pour le pire ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions La Martinière Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre, qui me faisait de l’œil depuis longtemps. En grande fan de magie, sorcellerie, mage, sorciers et autres choses s’en rapprochant de près ou de loin, il était évident que je lirai un jour ou l’autre ce livre. Et je dois dire, que je n’ai pas été du tout déçue, bien au contraire.

L’histoire raconte celle de Silla, une jeune adolescente de 15 ans, qui un jour, quelques mois après le meurtre de ses parents, reçoit un colis dans lequel il y a un livre accompagné d’une lettre écrite par Le Diacre, lui disant que c’était un livre de magie. La jeune fille intriguée finit par l’ouvrir et regarder ce qu’il contient. Alors, elle va au cimetière non loin de chez elle, là où repose ses parents et tente de faire de la magie, et cela grâce à son sang. Au même instant, un jeune adolescent, Nick – Nicholas – qui s’est disputé avec son père à propos de sa belle-mère, sort faire un tour au cimetière pour prendre l’air et il découvre Silla. Nick vient d’emménager en ville, dans la maison de son grand-père qu’il a hérité. Peu à peu, les deux adolescents vont apprendre à se connaître mais également à parler de la magie, qui chez elle, va lui apprendre de nombreuses choses, et de l’autre, faire resurgir des éléments de son passé qu’il aurait préféré oublié… Mais en tout cas, un danger rôde et ils vont devoir s’unir, d’une manière ou d’une autre pour y faire face, mais en seront-ils capable ?

Comme je l’ai déjà dit plus haut, j’ai vraiment été conquise par cette histoire. Comme d’habitude on pense que tout est simple au départ, alors que rien ne l’est, c’est ce qui donne de l’intérêt et aussi de la « force » (si on peut dire ça comme ça). pendant ma lecture, j’essayai de mettre en rapport certaines choses, il y a des éléments que j’avais compris assez tôt dans l’histoire donc lors de la révélation vers la fin, je n’ai pas été très surprise, néanmoins, l’auteur a su me surprendre par certains actions et faits. Je ne m’attendais pas du tout à ça, ne pensant pas qu’elle irait jusque là dans cette histoire et je dois dire que ça ajoute un autre intérêt et ça a plus d’impact car ça nous touche davantage. L’intrigue était vraiment bonne et l’auteur a su l’exploiter jusqu’au bout, ce qui est une bonne chose.

Ensuite, j’ai totalement été conquise par l’univers. Cette histoire est mature, avec certains aspects noirs qui rendent le récit plus captivant et aussi crédible. Le monde est loin d’être gentil et tranquille, on voit la réalité en face, il y a aussi des dangers, et avec l’introduction de la magie, ils sont d’autant plus grands et importants, surtout quand on a affaire à quelqu’un de cette envergure. L’auteur a créé vraiment un monde qui lui est propre.

Les sorciers existent depuis toujours, il existe différentes versions et c’est pour ça que j’adore les histoires avec eux, parce que quand bien même on les voit souvent (plus ou moins) on n’a jamais le même type de personnage et c’est en cela que c’est génial. Il y a toujours moyen de renouveler ces êtres surnaturels et de leur faire faire tout ce qu’on veut, avec des pouvoirs inimaginables et illimités, etc. On peut facilement créer des sorciers et les faire agir de telles ou telles manières. Ici l’auteur a choisi la magie du sang, avec des incantations, des grimoires, etc. ce qu’on pourrait attribuer aisément aux sorciers et je dois avouer que j’ai vraiment adoré. Par ailleurs, l’auteur nous explique bien tout ce qui est fait, on le comprend facilement et c’est bien intégré dans le texte, donc c’est vraiment plaisant. La seule chose que j’aurai à redire, c’est que Silla accepte peut être trop facilement cette réalité et qu’elle agisse comme si c’était tout à fait normal et qu’elle sache « maîtriser » cette magie. En dehors de ça, et ça n’est pas trop gênant, j’ai vraiment aimé cette part de l’histoire.

Les personnages sont vraiment attachants. Silla est une jeune fille un peu fragile à cause des malheurs qui lui sont arrivés et pourtant elle fait tout pour faire face et de garder « ses masques » pour prendre plus d’assurance et surtout dissimuler aux yeux du monde ses véritables pensées. Grâce à la magie, elle découvre un autre aspect de sa personnalité, une autre personne, celle d’une jeune fille qui peut réussir et aller de l’avant, et qui est capable de se défendre contre les dangers (ce qui n’était pas le cas, lors de l’assassinat de ses parents, où elle s’était retrouvée complètement démunie).

Le fait d’avoir l’alternance des narrations (à la première personne) entre Silla et Nick nous permet de mieux nous rapprocher d’eux pour qu’on s’attache et qu’on les comprenne. Et je dois dire que je les ai adorés tous les deux, c’était un vrai plaisir de les suivre. D’avoir leur point de vue tour à tour, permet de rajouter du suspense, un aspect tragique en plus (surtout vers la fin c’est terrible) mais également de voir l’évolution des personnages et sentiments. C’est toujours plus intéressant quand on a une romance de ce genre d’avoir les deux personnages en parallèle, ça permet de comparer et de voir parfois des différences, ou davantage de choses qu’on perd lorsque le narrateur ne sait pas vraiment à quoi s’en tenir avec l’autre personnage. Un autre aspect qui m’a « un peu dérangé » c’est que la relation entre Silla et Nick va un peu trop vite, ils se connaissent à peine et c’est déjà un couple… mais l’auteur l’amène plutôt bien donc ça passe, mais moi ce genre de chose, ça me fait toujours un peu sourire donc bon… Je préfère de loin quand c’est long et compliqué plutôt que simple et rapide.

Entre cette double narration, on en a une troisième qui s’inscrit, celle d’une sorcière qui vécu quelques années auparavant (1904 pour le début de cette narration) et qui nous montre de quelle manière elle a été initiée et ce à quoi elle aspire depuis. J’ai beaucoup aimé cette interruption qui nous permet de voir un autre aspect de la magie (ce qui est déjà le cas entre Nick et Silla, puisque les deux ne voient pas la magie du même œil), mais là, on en a vraiment un autre aspect, on voit au fur et à mesure les côtés sombres et jusqu’où l’Homme est prêt à aller pour sauvegarder sa vie et accumuler du pouvoir. J’ai trouvé ça très intéressant et cela permet évidemment de nous faire comprendre quelque chose, mais là, je n’en dirai pas plus à ce sujet. C’est également grâce à ces pages que l’on comprend énormément de choses sur le passé de Silla et Nick, nous donnant de précieuses informations, même si au début, on n’en a pas conscience.

Il s’agit d’une trilogie, mais chaque tome peut se lire indépendamment car ce ne sont jamais les mêmes personnages principaux. D’un côté je trouve ça dommage, car j’aurai bien aimé retrouver Silla et Nick et de l’autre, je suis pressée de découvrir les autres personnages et leur histoire en rapport avec la magie du sang.

En bref, j’ai vraiment adoré ce livre, l’univers est très intéressant, les personnages sont attachants et l’histoire tient parfaitement la route. Alors, quoi demander de plus ? Si vous ne l’avez pas encore lu, jetez vous dessus parce qu’il est vraiment excellent.

Commentaires

  1. Dommage que ça change des personnages, j'aime bien quand on reste avec les mêmes !

    MErci pour ta chronique !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ta critique donne envie ! Faut que je l'ajoute à ma wish !

    RépondreSupprimer
  3. je l'ai lu aussi et il ma bien plu. Par contre, j'avais vu qu'il y avait un livre compagnon et non deux. Tu as plus d'info?

    RépondreSupprimer
  4. il y a blood keeper qui sort dans quelques mois et il y en aura un autre

    après je sais pas plus

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate