Fièvre d'Ombres de Karen Marie Moning (Les Chroniques de MacKayla Lane 5)

Quatrième de couverture

"Rien n'est au-delà de mes capacités. Je suis tout.
Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n'êtes pas né. Vous ne vivez pas.
Je ne connais pas la peur.
Que voulez-vous de moi ?
Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi.
Mes yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal."
Conversation avec le Sinsar Dubh

Mon avis

Ah la la… c’est une grande perte en ce jour parce que ça y est, la série est terminée. J’ai longtemps tardé l’échéance d’écrire cette chronique (dans un premier temps par manque de temps, mais aussi et surtout parce que je ne voulais pas que ça se termine vraiment). Et pourtant la vérité est là. Les chroniques de MacKayla Lane sont belles et bien terminées, on a enfin le fin mot de l’histoire, et quelle fin !!! Nan mais sérieusement, je crois que je vais avoir du mal à m’en remettre. Il m’a fallu plusieurs jours pour que ça soit le cas parce que là… c’est une vraie claque. Autant les premiers tomes de la série n’était pas des meilleurs, j’ai été plongée dedans assez rapidement quand même je l’avoue, mais ça n’avait rien d’extraordinaire et pourtant… et pourtant… elle nous offre là un dernier tome époustouflant. Sérieusement, quand on commence la série, on est loin de se douter de ce qui va arriver dans ce dernier tome. Ça prend un tournant très inattendu. Franchement, il faut lire cette série parce qu’elle en vaut la peine, donne une vraie claque, innove dans le genre je trouve, c’est à lire !

Je ne vais pas faire de résumé de l’histoire comme d’habitude parce que ça serait spoiler et en plus, il y a tellement de choses dans ce livre qu’il est assez difficile de tout dire, ou ne pas trop en dire justement pour donner suffisamment envie… Donc pour une fois, je vais m’abstenir, mais je vais tout de même dire une chose : l’intrigue est absolument géniale. Il y a tout le temps de l’action, des révélations, des rebondissements et jusqu’au bout Karen Marie Moning aura tenu le suspense, jusqu’aux derniers chapitres, on ne sait rien sur le Sinsar Dubh, sur les traitres éventuels, sur tout… tout ce qui explique cette histoire, l’intérêt qu’on peut y porter.

Ce tome est riche en émotions, on ne sait plus où donner de la tête, j’étais avide de savoir la suite, de faire défiler ces pages à toute vitesse pour enfin savoir la vérité et même quand elle est là, on a du mal à y croire, parce que ça ne peut pas être possible. Je suis vraiment restée sur le c** comme on dit parce que là… Un claque, voilà. Je crois que ça résume assez bien ce que je me suis pris en lisant ce livre, sans compter le désarroi en sachant que l’histoire de Mac et Barrons est finie (sérieusement, vous ne pouvez pas rien ressentir en lisant ce livre).

Le seul bémol (bah oui, faut bien qu’il y ait un truc qui n’aille pas) c’est le début, je le trouvais un peu lent, même si nécessaire. Le livre est tellement épais que pour le coup le début, bien que très compréhensible, tragique, et génial, j’avais envie que ça bouge un peu plus ; le début m’a paru un peu long. L’autre chose aussi c’est la prise de parole de Dani. Je l’aime bien comme personnage, mais en narratrice, ça m’a un peu soulée, à jurer toutes les 5 minutes, c’est énervant. Mais bon, ce sont les seuls aspects négatifs parce qu’après c’est du pur bonheur et on comprend enfin tout ce qui se passe, s’est passé, et ce tome est absolument fantastique. L’intrigue est géniale et ce tome clôt parfaitement la série. L’univers est riche et complexe et la Faerie est vraiment un monde intéressant et souvent avec plein de problèmes, l’auteur ne les a pas ménagés pour le coup.

Quant aux personnages, c’est toujours un bonheur et je n’en parlerai que de deux, tout d’abord Barrons… Le mystérieux Barrons… eh bien on aura eu des surprises jusqu’au bout avec lui. L’auteur a créé là un véritable phénomène d’incompréhension et de mystères. C’est LE personnage phare de cette série et jusqu’au bout il nous est inaccessible, qui est vraiment Barrons ? Grand Mystère et ce n’est pas moi qui vais vous le dévoiler parce que ça serait spoiler sur pas mal de choses et ça retire le charme de la série. Ça serait dommage. Surtout que vu le tome 4… je vous laisse mariner et imaginer…

Quant à Mac, qui est tout de même l’héroïne, c’est assez stupéfiant parce qu’elle évolue, encore ici… On est loin de la jeune fille blonde et insouciante du premier tome, on y est même très loin et c’est ça qui me plait, cette évolution, ce changement. Même si ça peut être triste d’un côté, avec tout ce qui lui est arrivé, on se dit qu’elle n’en ressort que plus forte et qu’elle sera plus à même de vivre dans ce monde impitoyable depuis qu’elle sait que la Faerie existe.

En bref, ce livre est une pure merveille et encore, c’est trop faible pour le décrire tellement il est génial. J’ai tout simplement adoré et je suis tombée amoureuse de cette série. Il y a tous les éléments pour faire un bon livre d’urban fantasy. Un univers riche et intéressant, des personnages complexes et géniaux, une intrigue surprenante… En gros, il faut lire cette série, car bien que les premiers tomes soient un peu plus faibles, les autres sont exceptionnels et ne peuvent que vous toucher et vous plaire !

Commentaires

  1. Je me rappelle encore de mon état quand j'ai lu ce roman l'an dernier! Les 100 premières pages sont terribles, je me demandais même si j'allais aimer ça tant j'étais désemparée. Mais je crois que c'est tout à fait ce qu'elle voulait nous faire ressentir.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré, aussi et j'en veux encore !!! :D

    RépondreSupprimer
  3. Il faut vraiement que je les achète!!

    RépondreSupprimer
  4. Barrons un mystère?? Oh que oui!!! Je suis tout à fait d'accord avec ta dernière phrase ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)