L'Eau du Roi de Béatrice Egémar (Un parfum d'histoire 2)

Quatrième de couverture

Après Douceline, fille d'apothicaire, prise dans les tourments de la guerre de Cent ans, voici sa descendante, Jeanne, enfant gâtée et douée d'un parfumeur grassois.
Jeanne vient travailler à Paris, dans la parfumerie de son oncle, fournisseur de la Montespan, maîtresse de Louis XIV. La jeune Grassoise découvre les subtilités de la vie à Versailles, où les parfums les plus exquis cachent parfois une réalité peu ragoûtante. Jeanne la provinciale, avec ses crèmes de beauté, ses eaux de fleurs et son bel optimisme, saura-t-elle s'y faire une place au soleil ?
Le succès et l'amour seront-ils au rendez-vous ?
On trouve dans ce roman une description de la vie à Versailles, le Trianon de porcelaine et son cabinet des parfums, le luxueux cabinet des bains, des portraits du roi, de la reine, de la favorite, et de beaucoup d'autres. On découvrira comment on préparait alors le chocolat, et même des recettes de cosmétiques d'époque.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions L’Archipel de m’avoir permis de poursuivre cette série qui retrace une famille de parfumeur à travers trois époques différentes (Moyen Âge, Renaissance, et le prochain tome à paraître sera situé au XXe siècle, si je ne me trompe pas). J’ai été totalement conquise par cette suite et il me tarde maintenant de découvrir le 3e tome, qui s’appellera L’Eau Bleue.

Jeanne est la descendante de Douceline que l’on avait rencontré dans le premier tome. Cela a marqué un tournant dans l’histoire de cette famille et la petite Jeanne, dès ses 4 ans a montré un certain talent. Elle avait « le don », comme celui de son ancêtre pour sentir différentes odeurs. Elle va donc tout naturellement apprendre auprès de son père à créer des parfums et toutes autres sortes de produit de beauté. A l’âge de 15 ans, son père va l’emmener à Paris, où elle va travailler dans la parfumerie de son oncle, qui est fournisseur de la Montespan. Jeanne va ainsi découvrir un autre monde, notamment la Cour Royale qui lui montrera que les apparences sont souvent trompeuses.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, j’ai trouvé l’intrigue très intéressante et bien menée, même si certains éléments sont à prévoir, ça ne m’a pas dérangé de savourer ce livre et de l’apprécier. Je ne saurais dire si je l’ai préféré au premier tome, je pense que les deux histoires se valent. On découvre des époques différentes, avec des mœurs autres… Donc c’était très agréable de voir l’évolution et les conditions de vie, même si cela se fait via un métier en particulier. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir Jeanne, qui part de sa ville natale de Grasse pour monter sur Paris, avant de découvrir Versailles et la Cour Royale. J’ai bien aimé me plonger à cette époque

Béatrice Egémar a le don de nous faire découvrir des senteurs et cela uniquement par les mots, chose que j’avais déjà énormément appréciée dans le premier tome, mais là, je trouve que c’est encore plus « fort » (à défaut d’un autre mot, difficile d’expliquer ça). Les odeurs peuvent être agréables comme désagréables (Paris n’était pas réputé pour être propre et sentir bon, loin de là…). Mais dans L’Eau du Roi, ce ne sont pas que les odeurs des parfums qu’elle nous fait découvrir et enivrer, mais également celle du chocolat que Jeanne, ne connaissait pas (sacrilège de ne pas connaître le chocolat ! Mais à l’époque, c’était normal). Et là… parfum + chocolat, ça ne pouvait faire que mon bonheur (moi accro au chocolat ? c’est une grave accusation… tout à fait réelle je l’avoue).

Jeanne est une jeune fille impulsive, très douée dans son domaine avec des rêves. Elle souhaite devenir parfumeuse et a tous les talents pour y parvenir. Mais elle va se rendre compte que la vie n’est pas totalement comme elle l’espérait, surtout à Paris ou à Versailles (je pense que ça, ça peut être toujours valable, quand on vient du sud et que l’on débarque pour la première fois à Paris… Le choc des cultures est rude). C’est un personnage très attachant et ce qui lui arrive parfois… J’ai vraiment été touchée (même si on se doute que tout va s’arranger d’une manière ou d’une autre). Elle est inventive et avec l’aide d’amis elle va parvenir à ses fins. Elle ressemble en un certains nombres de points à son aïeule, que j’avais bien appréciée également. Quant aux autres personnages, je laisse la surprise, mais certains sont très attachants alors que d’autres plus louches… Dès le départ, il y en a que je ne sentais pas… (OK je sors) et j’avais raison de le penser.

En bref, ce deuxième tome a été une très bonne surprise, à la hauteur du précédent tome. Etre plongée dans des senteurs diverses et variées est un vrai régal (et quand le chocolat s’y mêle, on ne peut que l’apprécier). Le monde est historique donc il n’y a rien d’inventé en soi, mais l’auteur a su lui donner une autre saveur et un intérêt nouveau. Pour les amoureux des livres historiques et des livres de jeunesse, cette série ne pourra que vous plaire.

Commentaires

  1. Merci pour ce magnifique blog.

    J'adore créer mes parfums avec mon orgue à Parfum Arts-set !

    Une véritable passion.

    RépondreSupprimer
  2. Pas facile de suivre une critique aussi parsemée de commentaires personnels qui nous plongent dans la subjectivité, voire le hors sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah désolée, mais c'est un avis personnel, difficile de ne pas être subjectif dans ces conditions. et je ne vois pas en quoi je suis hors sujet, mais bon, soit...

      Supprimer
    2. Anonyme: tu es excellent! Tu viens critiquer sur un blog perso, une critique qui doit être personnelle car c'est justement le but de ce genre de blog...
      Montre nous ton blog, avec tes critiques "subjectives" sans aucun avis personnel ! Ah zut, on ne peut pas faire de comparatif, tu es resté anonyme !! Et si ça ne te convient pas, vas voir les avis des vendeurs fnac.
      Ne change rien Melisande, nous venons sur ton site justement pour avoir ton avis, alors surtout ne change rien et continues comme ça ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)