Double identité de Didier Van Cauwelaert (Martin Harris 2)

Quelques spoilers si vous n’avez pas lu le 1er tome : Hors de moi

Quatrième de couverture

« Martin Harris avait deux passions : sa femme et une plante. Je suis seul aujourd’hui à pouvoir les sauver. Mais comment protéger une femme lorsqu’on est traqué sans relâche par les services secrets ? Et comment libérer une plante médicinale volée aux Indiens d’Amazonie par le numéro un mondial des cosmétiques ? Une plante qui pourrait guérir des milliers de malades et qui, victime d’un brevet exclusif, ne sert qu’à fabriquer la plus chère des crèmes antirides. »

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Albin Michel de m'avoir permis de lire ce livre et de poursuivre les aventures de Steven Lutz / Martin Harris. Je dois avouer que j'avais bien apprécié le premier tome, mais que la fin avait été trop rapide et du coup, le livre avait quelque peu perdu de sa saveur. Mais là, j’ai été totalement conquise, j’ai trouvé ce livre bien meilleur à différents niveaux.

Le livre commence par un message écrit par Steven Lutz / Martin Harris destiné à une certaine Liz… Dans cette lettre, il lui promet de lui raconter la vérité, celle concernant sur son identité. Et c’est ainsi que l’on découvre ce qui s’est passé ensuite. Steven Lutz est conscient de ce qu’on lui a fait, mais la personnalité de Martin Harris persiste dans sa mémoire si bien qu’il ne sait plus très bien qui il est. Sa vie n’est pas aussi passionnante qu’il aurait pu le penser auprès de Muriel. Mais un jour sa vie va basculer lorsque dans un rêve il voit une étrange fleur avec son nom : Quimanie. Il va finir par faire des recherches et voir que cette histoire a un lien avec Martin Harris, l’homme dont il avait dû prendre l’identité avant d’être plongé dans le coma. Ainsi il va mener son enquête et tenter de percer le secret de cette fleur des plus étranges, mais cela pourrait le mener sur un terrain très dangereux.

Comme je l’ai dit, j’ai trouvé ce tome bien meilleur que le précédent parce que l’action arrive assez vite, ça s’enchaîne bien et très vite dans l’ensemble, même si par moment on a des moments de « pause », on a quand même des éléments importants qui nous permettent de comprendre petit à petit ce qui se passe, et tout le mystère qui entoure cette fleur. Steven mène l’enquête et va une fois de plus, se retrouver dans une situation délicate, mais c’est au côté de Liz qu’il va finir par faire la lumière dans cette affaire. Mais comme on dit, les apparences sont souvent trompeuses, et quand on sait ce qui s’est passé dans le tome 1, on devient très vite méfiant et pourtant l’auteur arrive à nous surprendre et cela jusqu’à la fin du livre.

Autant pour le premier tome comme je l’ai dit, j’ai été un peu « déçue » de la fin parce que c’était trop rapide, vite réglée, etc. autant là, il a pris davantage son temps et il y a un retournement de situation auquel je ne m’attendais pas du tout. La fin est vraiment extra et c’est là qu’on voit le talent de l’auteur. Il nous aura eu jusqu’au bout. Je n’en dirais pas plus à ce sujet, je vous laisse découvrir en quoi, mais c’était une excellente idée et j’en garde un très bon souvenir.

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire, je l’avais déjà bien apprécié dans le précédent volume, ce qui me donne envie de découvrir d’autres ouvrages de lui. Cela nous permet d’embarquer avec aisance dans cette histoire pas très nette, il faut l’avouer, très rapidement ça prend une tournure très suspecte et comme « Martin » on a envie de découvrir la vérité, que tout éclate.

Le narrateur (il devient difficile de l’appeler, on ne sait plus vraiment qui il est) n’aspire qu’à être normal, à savoir qui il est vraiment et a trouvé une raison de vivre aussi. Après son coma et sa précédente aventure, il a envie de savoir ce qu’est vraiment sa vie, tout en n’arrivant pas à se détacher de Martin Harris. Il est trop ancré dans sa peau et sa tête pour ne pas être influencé dans son jugement et sa manière d’être. C’est en cela que le titre du livre est très bien choisi, simple, mais il évoque tellement la teneur du livre qu’un autre titre n’aurait pas forcément été justifié. Ce livre est une quête d’identité, mais aussi de vérité et j’ai vraiment adoré la tournure que prenait les évènements parce qu’on ne sait rien à l’avance. On peut se douter de certaines choses, mais grâce à la capacité du narrateur de tout voir et déduire.

En bref, ce livre a été une très bonne surprise, je ne pensais pas que j’allais autant adhérer surtout quand le premier tome m’avait paru sympathique mais pas non plus extraordinaire. Là, j’avoue que j’ai été davantage emballée, l’histoire était bien menée et assez bien rythmée. On ne s’ennuie pas un seul instant, tout à sa place et est important pour bien tout comprendre. Je trouve l’intrigue plus recherchée et on se fait totalement avoir par l’auteur alors là, ça ne peut que me plaire !

Commentaires

  1. Le premier tome me tentait déjà du coup, avec ton avis sur le second, j'ai bien envie de découvrir cette série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le 1er est sympa, mais c'est vrai que j'étais un peu mitigée sur la fin. par contre celui là, est très bon !

      Supprimer
  2. J'ai adoré ! c'est mon auteur préféré

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)