Débat 8 : Les couvertures des livres


Sujet

Suite à une remarque de Galleane, un nouveau thème de débat a vu le jour (super pratique les amis blogueurs pour trouver des thèmes ces derniers temps). Elle parlait des couvertures des rééditions de La cité des ténèbres de Cassandra Clare et se demandait qui pouvait bien représenter les personnages sur les nouvelles couvertures, sans succès. Je lui ai fait remarquer que ça ne correspondait à personne en particulier et elle en a été déçue.


Plus récemment, tout le monde s'est extasié sur la couverture de Phaenix de Carina Rozenfeld, à paraître chez la collection "R". Personnellement, je la trouve affreuse, je ne suis pas fan du tout. En tant que photo artistique, etc. pourquoi pas, mais pour une couverture, je ne l'aime pas du tout et je trouve que le gars est trop squelettique (niveau corps) alors que son visage ne l'est pas (on croirait qu'il a eu droit à un coup de photoshop...).

Du coup, je me demandais, ce qui fait qu'une couverture est une bonne couverture ?

Les couvertures de nos chers livres doivent-ils forcément représenter les personnages du livre qu'on lit (lorsqu'on les voit dessus) ? A moins que des symboles soient mieux ? Qu'est ce qui doit, selon vous, apparaître sur une couverture pour attirer l'œil, pour bien parler du livre ? Autrement dit, qu'est-ce qui pourrait vous faire dépenser des sous lors de l'achat d'un livre ?




Anthony Lonewolf Ecrivaillon : Une bonne couverture, c'est du beau graphisme pour une image qui intrigue, pas besoin d'en faire trop :D

Audrey G.C. : Une couverture sympa et jolie. Mais comme tu le dis, ce que l'un trouve beau l'autre ne dira pas la même chose. Après j'aime quand la couverture a un minimum de lien avec l'histoire. Par exemple Sans âme, la couverture n’est pas terrible à première vu (le grand format) mais une fois l'histoire lu, c'est tout à fait ça. A l'inverse de la version poche, vraiment belle, mais qui ne représente pas du tout l'héroïne.

Leslie B. : J'achète rarement les livres sur leur couverture. Parce que c'est trompeur, le plus souvent. Mais sur sa réputation ou son quatrième de couverture. Pour moi une couverture qui ne reflète pas l'esprit du livre est mauvaise. Mais les éditeurs préféreront parfois une couverture commerciale à une bonne couverture. D'autant que, et là je vais m'attirer les foudres de certaines personnes bien pensantes : mais beaucoup de gens ont des gouts de chiottes. Il ya aussi des couvertures somptueuses qui servent des roman que j'exècre. Par exemple, je déteste Twilight, violemment. Mais les couvertures sont très classes. Cela dit, je ne vois aps en quoi elles reflètent le livre. Par contre, elles sont efficaces en ce qu'elles vendent. Je mets à part le cas de la Bd qui est beaucoup plus complexe.

Accrocdeslivres : ‎@Anthony Lonewolf Ecrivaillon : oui mais qu'est ce que tu entends par beau graphisme ? Parce que lorsque tu vois la réédition de la cité des ténèbres, les couvertures sont toutes noires avec un (ou deux) personnages au centre, graphiquement, c'est pas mal. Mais ça ne représente en rien l'histoire, ni les personnages. Du coup, ça ne représente pas du tout l'histoire. Alors que l'emballage et donc la couverture est sensé refléter le livre que tu tiens dans tes mains.

Audrey G.C. : Après, une jolie couverture' ça va m'incité à lire le 4éme de couverture'. Une couverture' moche je passe mon chemin.

Claire R. : une bonne couverture doit représenter le livre, donner l'atmosphère, le ton général... après c'est chacun ses gouts! Personnellement je ne la trouve pas trop mal la couverture de Phaenix!

Noëline Fadaofbooks : Certaines fois cela me dérange de voir des personnages du livre sur la couverture car mon esprit est à moitié contraint de se représenter les protagonistes comme ça...mais bon ce n'est que certaines fois. Après je sais que je n'aime pas les couvertures où se sont des dessins aux formes grossières, cela me fait trop penser à un roman pour tout petit ^^ La fille de braises et de ronces par exemple c'est une aquarelle ou une peinture je pense...et je n'accroche pas trop, je préfère le graphisme et les photos. Sinon pour les couleurs cela dépend de l'harmonie de ces dernières, une couverture noire peut très bien me séduire (les couvertures black moon par exemple) tout comme une couverture avec de la couleur (comme la couleur de l'âme des anges). Au long de ma lecture j'adore m'interroger sur le rapport de la couverture avec le récit. Si je trouve belle la couverture mais qu’il n'y a aucun rapport je suis un peu déçue...

Accrocdeslivres : ‎@Leslie B. : la BD c'est un autre domaine. Là je parle seulement pour les romans. Twilight, il y a eu une explication sur chacune des couvertures, sauf pour la 2e, c'est de la symbolique. La 1ere la pomme, comme étant le fruit défendu, l'interdit (et donc la relation des deux personnages), la 3e avec le ruban qui se déchire c'est le lien entre les personnages, je ne sais plus quoi et pour la 4e, le pion rouge c'était elle avant, qui est désormais mis au second plan par rapport à ce qu'elle devient, la reine blanche, quand elle devient vampire, etc.)

Claire R. : pour la cité des ténèbres, il est vrai que la première édition était beaucoup plus belle et beaucoup plus représentative des romans!

Leslie B. : Alors je suis désolée mais je vais balayer le concept de "gouts et couleurs qu'on ne discutent pas. Il ya de vrais critères d'évaluation des graphismes et illustrations. Vraiment. Sur Totoshop, les gens qui passent 5 minutes de retouche sur une photo en utilisant les effets dix mille fois rebattus, ça se voit. Les retouches maladroites aussi. Bien sur, faut connaitre un peu. Ensuite il ya la compo. Efficace ou pas. La aussi, quand ya pas de compo, ça se voit. Et la compo est primordiale : c'est 80 % du boulot. On voit très vite si c'est pompé sur des mille fois vu ou si c'est un peu recherché. Quand les couleurs ne sont pas appareillées non plus. Les gouts qu'on ne discute pas ne se conçoivent que dans le cas des genres et sujets abordés. : aime t'on le gore ou le mièvre, les couleurs vives, les pastels ou les camaïeux ? A t'on les chats en horreurs ? La détestation ou l'adoration se conçoivent. Mais la qualité, elle, se constate. Son absence aussi.

Accrocdeslivres : ‎@Claire R. : oui les 1ere édition étaient parfaitement dans le ton des livres et même si on ne voit pas le visage des personnages, on sait qui ça représente, avec les nouvelles non. Et pourquoi des griffures sur les visages ? Ça n'a rien à voir, ce qu'ils ont, ce sont des sortes de scarifications / cicatrices, comme sur les 1ere éditions.

Estelle T. : ça dépend, on n'aime les couvertures en rapport avec l'histoire qu'après coup, quand on comprend les - éventuels - messages de l'illustrateur. Mais pour peu qu'on a un dessin que l'on aime on appréciera la couverture. =)

Leslie B. : Oui enfin donc les couvertures de Twilight auraient pu convenir pour... la Bible, entre autre. Mais les couleurs noire, blanche, rouge; classieuse, sulfureuse. Je ne vois pas ce que Twilight a de sulfureux.

Mon coin lecture : Je ne connais rien en graphisme mais une chose qui m'énerve, ce sont les couvertures qui révèlent des trucs sur l'histoire que nous ne devrions pas savoir au début de notre lecture. De plus, je préfère grandement les couvertures symboliques. Je préfère me faire ma propre idée des personnages. En fait, j'aime que la couverture reflète l'atmosphère du roman... je sais, ce n’est pas super clair.

Accrocdeslivres : Twilight n'a rien de sulfureux, on est d'accord ^^ c'est plutôt la frustration lol mais les couvertures sont assez classes quand même (faudrait que je retrouve le lien qui expliquait la symbolique sur ces couvertures là). Comme pour 16 Lunes, 17 Lunes, etc. pourquoi des sortes de pousses, tiges. C’est classe, mais aucun lien avec les livres là encore. @Estelle T. : bien sûr ça dépend. Mais si les Kate Daniels je ne les ai pas lu avant que tu me dises que c'était génial, à cause des couvertures (1ere version) jamais je ne les aurais acheté (pourtant ça représente bien l'univers, mais le graphisme est moche). Et de l'autre : Ne jamais tomber amoureuse de Melissa Marr, si je ne les ai pas prise en VF c'est à cause des couvertures qui sont moches et qui ne représentent pas du tout l'univers (on dirait un mauvais harlequin alors que ça n'a rien à voir). ‎@Mon coin lecture : si je vois ce que tu veux dire. La symbolique ça peut être bien mais après faut être bien cohérent et que c'en soit une, pour de vraie. Comme je le disais, les couvertures du livre des Lunes de Garcia et Stohl, aucun rapport avec les livres mais les couvertures sont esthétiques.

Leslie B. : Oui mais ça vend...

Westley B. : Personnellement, je pense qu'une couverture doit avant tout être une atmosphère. Il faut que nous, lecteurs, ayons envie de nous plonger dans l'histoire et ce qui marque au premier coup d'œil c'est la couverture. Si je passe à côté d'un roman dont la couverture ne m'attire pas l'œil, c'est que je ne le lirais jamais.

Aurélia G. : Moi, Je n'aime pas trop les couvertures' avec les personnages on se fait notre propre idée des perso après pour celui de Phaenix Je l'adore même si j'avoue son corps squelettique et ... Bizarre.

Cam K. : Alors là... je sèche. Enfin... chacun a ses gouts...et personnellement des couvertures que je trouve ''belles'' m’influenceront plus que d'autre... (La cité des ténèbres ... rumh, no comment sur la réédition) Je peux dire que la plupart du temps ce que je vois comme personne sur la couverture, influence ma vision de certains personnages qui pourrait correspondre. Mais je pense que ça peut fausser l'image aussi... donc je reste perplexe et partagée. Question symboles, je ne saurais dire... comme j'ai expliqué c'est peut-être une question de gouts de chacun. Après, la couverture à quand même une certaine importance, pour le livre, pour le lecteur, je pense aussi pour les éditions quand même, aussi. Question commerciale, bien que certaines soit des horreurs absolues... (Pour ma part). Pour la dernière question : le livre lui même si je le veux, pour l’histoire, l'auteure, le genre, et quelque fois il est vraie, la couverture ^^ ça change d'une fois à l'autre.

Accrocdeslivres : ‎@Leslie B. : ce ne sont pas forcément les couvertures de Twilight qui ont fait vendre, ça a dû peut être joué pour les 1ere lecteurs, pas pour l'engouement qu'il y a eu après ;)

Westley B. : Dans le cas de la Cité des Ténèbres, c'est tellement dommage. La version grand format était tellement plus belle niveau couvertures.

Mon coin lecture : Tu vois, pour moi, les couvertures de 16-17-18 lunes sont super belles et même si j'ai un peu de mal à comprendre la symbolique précise, elles me plongent dans cette atmosphère sombre, un peu étouffante, magique. Le rythme est lent et j'ai l'impression que je ressens ça avec les couvertures...

Accrocdeslivres : ‎@Aurélia G. : moi j'aime bien les couvertures avec les personnages, ça permet de mettre une ambiance etc. après quand ce sont des images Photoshop retouchées, c'est trop réel et du coup le personnage du livre peut être différent, mais lorsqu'il s'agit d'un dessin (comme dans beaucoup de livres de fantasy à la base) c'est différent je trouve. (On a trop souvent d'image de synthèse/numérique que de dessin je trouve ça dommage, ça n'est même plus original, même si ça reste beau. tout fini par se ressembler). @Cam K. : le souci c'est qu'une couverture c'est 50% de la vente, faut pas l'oublier, donc si tout le monde la trouve moche et ne donne pas envie de s'arrêter sur le livre, le livre ne se vendra jamais ^^ @Westley B.: la cité des ténèbres (V 1) était carrément mieux, ya pas à dire. @‎Mon coin lecture : ah j'aime bien ces couvertures, ça fait un super rendu et c'est assez mystérieux en même temps, comme l'univers. Mais la symbolique n'existe pas non ^^

Aurélia G. : J'avoue : D

Accrocdeslivres : après il est évident que tous les goûts sont dans la nature, tout le monde n'aime pas le même type de graphisme, après on peut reconnaître (comme je l'ai fait, l'idée pour Phaenix est bonne) mais je trouve que visuellement ça n'est pas terrible.

Floriane H. : Personnellement, je trouve qu'une couverture se doit de refléter et l'auteur et le livre... Mais on en trouve de moins en moins (triple hélas). Après il existe quelques règles graphiques, mais faire du beau, et bien, c'est une histoire de goûts...

Accrocdeslivres : ouais, le souci du beau, c'est que tout le monde n'a pas les mêmes goûts. Après il peut y avoir une certaine esthétiques et recherches (sauf que la recherche, on la voit de moins en moins, on trouve toujours pareil, ça ne se démarque plus tellement et c'est dommage). Et pour moi aussi, la couverture doit refléter le livre, soit par les personnages qui sont dessus, soit par l'atmosphère, l'univers, pour qu'on voie un peu à quoi s'attendre. La couverture est sensée montrer à l'extérieur ce que contient l'intérieur, pour que ça donne envie, mais ça, je trouve qu'on le voit de moins en moins).

Fleur D. : Symbole, illustration, photographie, personnages, peu importe, faut pas que ce soit moche, sinon bah voilà, qui a envie de lire la 4e de couverture ? C'est mieux aussi quand ça reflète l'histoire. Je pense que ce serait bien d'écouter les lecteurs et leur demander leur avis, mais je dis ça, je dis rien... xD

Accrocdeslivres : ouais mais les lectures sont stupides et ne savent pas, c'est bien connu lol

Fleur D. : Mouais, mais même, ce n’est même pas ça, c'est juste que bêtement les lecteurs aiment qu'on les fasse participer, c'est tout bénef : pub pour l'éditeur, pour le livre et tout ça simplement par le biais de l'implication du lecteur...

Accrocdeslivres : ouais, mais il y a plein de choses que les gens n'ont pas compris donc bon ^^

Floriane H. : Ouaip, entièrement d'accord. Et imaginez, à une époque pas si lointaine, les couvertures étaient dessinées... Tout se perd ! Je ne dis pas que les logiciels de graphisme ne permettent pas des choses jolies (heureusement car c'était un peu mon métier quand même ^^) mais ça n'est pas la même chose. Je suis une nostalgique du talent je crois. Aujourd'hui, presque tout le monde est capable de faire une couverture acceptable et agréable à l'œil. Mais pas tant que ça sont capable de lui insuffler une âme ! (je pars dans la grandiloquence là !!! lol)

Accrocdeslivres : non mais je suis totalement d'accord. On te sort une couverture de synthèse (donc illustration par photomontage, comme le fait Fleurine, Anne-Claire Payet) etc. c'est très joli, je ne critique pas. Sauf que maintenant tout le monde fait ça, mais les gens ne savent pas dessiner (c'est le cas de Fleurine par exemple) alors ça n'est pas une illustratrice, c'est plus une infographiste. Alors que moi, j'aime vraiment le dessin, par exemple Diglee utilise une tablette, ce qui rend ses dessins davantage comme des photos montage, mais de l'autre, elle sait dessiner, idem pour Mélanie Delon. Et moi le dessin c'est super important et je trouve que ça a plus de valeur, mais je trouve que ça se perd. Franchement en couverture tu me mets un Luis Royo je bave, tout comme Krystal Camprubi c'est pareil.

Floriane H. : Et encore, je trouve que Fleurine fait du travail de qualité. Quand tu regardes certaines couvertures qu'ils sortent... Des fois, même les photomontages ne sont pas réussis (voire peu présent). Mais tu as raison, infographiste (qui est mon métier de base) est différent d'illustrateur, qui est encore différent de dessinateur. Maintenant, j'ai quelques notions de dessins et j'utilise une tablette aussi, ça ne veut pas dire que je suis illustratrice ou dessinatrice. Et puis, ils ont tendance, en studio de créa et ailleurs (là encore, je le sais pour y avoir été) à travailler à la chaîne, sans tenir compte : des goûts et de l'histoire du client, du message qu'il souhaite réellement faire passer et de quelle manière. Non, si tu veux une affiche, on te pond une affiche avec très peu d'infos et on fait de la merde. Pas de recherche, pas de personnalisation, on ne cherche pas à donner un sens et une âme à ton travail. C'est pour ça que j'ai arrêté d'ailleurs. Parce que l'usine, très peu pour moi.

Accrocdeslivres : ah ce que fait Fleurine c'est bien, j'aime beaucoup, mais ces vrais que ces derniers temps en couverture on ne voit que ce genre là, et au bout d'un moment, trop c'est trop ^^ et oui ça n'a rien à voir et moi, j'aime le dessin (et lors des dédicaces *bave*)

Floriane H. : Tout pareil... :D

Accrocdeslivres : franchement ma dédicace de Luis Royo je ne l'échangerai pour rien au monde quoi. Elle est magnifique :D

Floriane H. : C'est clair, c'est beau (tout comme toutes les affiches pour les imaginales, qui sont un bon exemple de ce qui se fait de bien).

S.Ecriture : Pour ma part, ce ne sont pas forcément les personnages ou les symboles présents ou non, mais une esthétique d'ensemble... Evidemment après c'est une histoire "de goûts et de couleurs" donc forcément pour ravir tout le monde, il faudra se lever tôt chers éditeurs ^^ J'ai souvent un petit faible pour les paysages, les formes ethniques/tribales, les couples, mais souvent dans la simplicité ou au contraire dans l'extraordinaire ^^ (j'aime un peu de tout quoi :o)

Jan E's : Pour ma part, il faut qu'une couverture soit simple et qu'elle représente l'ouvrage. Pas besoin qu'elle soit "jolie" pour que l'histoire derrière soit bien.

Gala de Livres : J'aime un peu de tout niveau couverture, certaine toute simple avec un symbole représentatif ou d'autres avec des personnages, après il faut juste que ça me plaise ^^ J'achète rarement un livre pour sa couverture mais c'est vrai que si je la trouve belle je vais prendre le temps de m'arrêter et de lire le résumé :) Je pense qu'on a tous un avis différent sur une belle couverture, ça dépend des goûts de chacun. Après c'est vrai que si la couverture est moche ça donne tout de suite moins envie ... Mais ce n’est pas non plus ça qui va m'arrêter perso !! (Alors par contre la réédition de La cité des ténèbres franchement ...sans commentaires *pleure*).

Accrocdeslivres : Bah moi la couverture a son importance, c'est bête, mais j'aime avoir de beaux livres et souvent je privilégie la couverture par rapport aux prix parfois, comme le fait de lire en VO (oui, les Wicked Lovely de Melissa Marr, je les ai pris en VO parce que je déteste les couvertures françaises). Du coup, moi l'illustration de couverture a son importance, et ça doit aussi avoir un lien avec l'histoire. Ça a plus de sens je trouve.

Christelle F. : je suis capable d'acheter un livre rien que pour sa couverture même si le résumé ne me donne pas entièrement envie... tout comme je regrette parfois qu'un livre que j'ai adoré est une couverture qui franchement me déçoive... si possible, il faut aussi rester dans le thème du livre, dans la symbolique de l'histoire. J'aime moins que la couverture représente un personnage du livre car le plus souvent, il ne correspond pas à mon idée...  Et je n'aime pas la couverture de Phaenix, car si le corps est une composante attractive sur une couverture, là, c'est plutôt un homme maladif, la peau sur les os qui est représenté, loin du muscle huilé et glamour des héros ...

Merci beaucoup à tous les participants d'avoir débattu avec moi :D

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)