Attaques nocturnes de Thierry Lefèvre

Quatrième de couverture

Paris, 1867. Venu vendre ses bœufs aux abattoirs de La Villette, un éleveur limousin est assassiné par une nuit de janvier dans le XIXe arrondissement, l'un des coupe-gorge de la capitale. Prévenu par un informateur à la morgue, Jean-Eustache Delteil, directeur du quotidien L'Aube de Paris, charge Victor Hyvert d'une enquête sur la recrudescence des ces " attaques nocturnes ". Assisté du jeune Jules Mercoeur, le garçon de courses du journal, Victor s'enfonce dans les marges obscures de la ville. Surineurs, vagabonds et ajusteurs de coins de rues y prospèrent. C'est dans un Paris secret, inquiet et souterrain, que Victor et Jules vont suivre la piste de Sang-de-Fer, celui qui sème la terreur dans l'Est parisien. Pour le démasquer, ils miseront leur vie...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream et plus particulièrement Angela Lery de m’avoir permis de lire ce livre et découvrir ainsi cet auteur (que je connaissais de nom) tout comme cette maison d’édition (ibid.).

Je dois avouer que la 4e de couverture m’avait intrigué et c’est sans a priori (ne connaissant pas du tout le livre, ni quelconque avis) que je me suis lancée dans cette histoire, que j’ai vraiment adoré. C’est de la littérature jeunesse et pourtant c’est très mature et c’est un thriller, donc tous les éléments pour me plaire.

On se retrouve à Paris, en 1867, des « attaques nocturnes » ont lieu, des meurtres se succèdent chaque soir dans le XIXe arrondissement. Cette affaire va remonter aux oreilles de Jean-Eustache Delteil, directeur du quotidien L'Aube de Paris qui va charger Victor Hyvert de « l’enquête » comme il est le meilleur journaliste. Mais dans cette affaire, il sera aidé d’un jeune ado : Jules Mercoeur, qui est garçon de courses. Ainsi va s’ensuivre toute une enquête qui va les emmener au cœur de Paris la nuit pour retrouver les assassins…

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide, on rentre avec aisance dans l’histoire, et quelle Histoire ! Nous nous retrouvons dans le Paris du XIXe siècle avec tout ce qui s’en suit (les nombreux termes argotiques nous y plongent bien et si on ne sait pas toujours à quoi cela fait référence, un petit lexique à la fin nous en donne la définition pour qu’on ne soit pas totalement perdu, mais avec le contexte, on comprend parfaitement). Ainsi, par le langage, on est entrainé directement à une autre époque et ça rend cette histoire d’autant plus « réaliste » si on peut dire ça ainsi.

L’intrigue est vraiment intéressante et bien menée et l’auteur sait faire durer le suspense (ce qui est toujours une bonne chose quelque soit l’intrigue mais c’est d’autant mieux lorsqu’il s’agit d’un thriller pour faire monter la pression et la tension). On ne sait pas avant un bon moment tout ce qui se passe, les révélations n’arrivant vraiment qu’à la toute fin (comme c’est souvent le cas dans ce genre) dramatisant encore et toujours l’histoire, telle une enquête policière, bien que Victor soit journaliste. Il se met dans des situations compliquées, mais il va s’en tirer (plus ou moins à bon compte) et tenter d’aller jusqu’au bout de son enquête pour trouver la vérité et enfin expliquer toutes ces « attaques nocturnes » qui ont l’air d’être des faits tout à fait avérer (comme le montre les annexes à la fin du livre).

Enfin j’ai beaucoup aimé les personnages, notamment Victor et Jules qui sont les deux personnages principaux de cette histoire. Victor est un bon, très bon journaliste comme on le découvre et il ira au bout quoi qu’il arrive. Mais il est en même temps très mystérieux et pendant un bon moment, je me demandais quel était son « problème » si on peut dire ça comme ça. L’auteur en fait tout un mystère et on ne le découvre que tardivement et je dois avouer que j’ai été surprise, je ne m’attendais pas du tout à ça. C’est vraiment un personnage intriguant et j’ai beaucoup aimé le suivre.

Quant à Jules, il a beau être jeune (14 ans) il est malin et perspicace, ce qui en fait un personnage très intéressant, attachant et agréable à suivre. J’ai beaucoup aimé le duo qu’ils formaient, c’était un bon tandem, très différents l’un de l’autre et pourtant, le « couple » fonctionne à merveilles. D’autres histoires avec eux en personnages principaux, ça pourrait être intéressant à suivre (en tout cas, j’en redemanderai bien moi !).

Voilà, ce livre a été une très bonne découverte pour moi, je ne le connaissais pas du tout. L’enquête était intéressante et bien menée, je me suis vraiment laissée emportée et plongée dans cet univers parisien du XIXe siècle et je ne peux que le conseiller à tous les amoureux de littérature jeunesse et de thriller / policier, ça ne pourra que vous plaire.

En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate