Espoir de Catherine Cuenca (Le passage des Lumières 1)

Quatrième de couverture

28 avril, vingt et une heures. La pleine lune brille dans le ciel.
Zélie attend son oncle qui lui a donné rendez-vous dans le jardin abandonné d'une maison en ruines. Il est en retard. Étrange ! Il semblait pourtant si enthousiaste à l'idée de lui faire visiter une grotte qui se trouve au fond du jardin. Selon lui, cette grotte cache un secret…
Lasse d'attendre, Zélie prend son courage à deux mains et pénètre seule dans la sombre cavité. À l'intérieur, rien. Elle ressort. Dehors, la lune brille toujours mais la maison en ruines est maintenant en parfait état…

Mon avis

Merci à Taly pour m’avoir filé ce livre que je ne connaissais pas du tout, pour dire, je ne savais même pas de quoi ça parlait avant de l’ouvrir, donc aucun a priori, la seule chose que je savais, c’était que c’était de la jeunesse, et vu la couverture, qu’on allait voyager dans le temps. Vu l’épaisseur et le format du livre, je savais qu’il ne me ferait pas long feu, donc j’en ai profité pour le lire entre deux (ne sachant pas ce que j’allai lire après Ailes noires). Et je dois avouer que j’ai pris plaisir à le lire, parfait pour la détente et pour passer un bon moment.

La 4e de couverture racontant parfaitement les circonstances, pas besoin d’en dire plus, d’autant que le livre est tellement court (et donc avec une intrigue courte, que si j’en rajoute plus, je risque de spoiler, ce qui ne servirait à rien). Mais en tout cas, l’histoire était pas mal, afin de prouver à sa nièce que les voyages temporels sont possibles, Zélie va en faire l’heureuse (ou malheureuse ?) expérience. Elle va donc se retrouver au XVIIIe siècle par « enchantement » et vivre une histoire hors du commun.

J’ai bien aimé l’histoire, c’est mignon et ça se lit vite. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide, après on voit que c’est destiné à un public assez jeune, mais ça ne m’a pas particulièrement gêné, d’autant que je m’y attendais. C’était bien sympathique, l’histoire est bien menée. Après niveau intrigue ça n’est pas très compliqué, on se doute un peu comment ça va se passer, pas trop de surprises, mais ça reste quand même intéressant à suivre et ça m’a bien plu de la lire (dire le contraire serait un mensonge, ça ne m’a pas ennuyé, ni rien. je lisais tranquillement). On suit Zélie dans son « voyage », où elle va connaître différentes personnes de cette époque, qui va connaître un tournant décisif peu de temps après, vu que Zélie se retrouve en l’an 1789… Comme dans toute histoire qui se respecte la romance prend également place avec un jeune homme. C’était mignon là encore, quelque peu rapide mais ça peut se tenir et vu l’époque à mon avis, ça ne m’étonne pas vraiment que ça se passe ainsi.

Zélie est une jeune ado du XXIe siècle, il est donc des choses qu’elle sait et a un « avantage » sur les gens qu’elle rencontre, mais en même temps elle va se rendre compte qu’elle ne peut évoquer d’où elle vient sans que cela n’interfère dans le passé qu’elle connaît.

Une petite histoire mignonne qui se laisse lire. En tout cas j’ai bien aimé, je pense que pour des personnes plus jeunes ça peut être plus sympa. Cette histoire nous plonge dans une époque décisive puisque l’on s’approche de la Révolution, donc ça permet de revoir d’une certaine manière, ses cours d’Histoire. Je lirai sûrement la suite (j’ai déjà le tome 2 sous la main) parce que j’ai envie de savoir ce qui va arriver à Zélie et au jeune homme qu’elle a rencontré : Léandre.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]