Révoltes de Catherine Cuenca (Le passage des Lumières 2)

Quatrième de couverture

En cette fin d'année scolaire, le brevet des collèges est dans toutes les têtes, sauf dans celle de Zélie. Depuis son incroyable périple dans le passé il y a deux mois, la jeune fille ne pense plus qu'à Léandre, le beau garçon qu'elle a rencontré au XVIIIe siècle et qu'elle ne reverra sans doute jamais. Jamais ? Non, c'est impossible. Zélie est bien décidée à le revoir une dernière fois. C'est ainsi que, dès le retour de la pleine lune, elle entre à nouveau dans la grotte magique. Mais ce qui l'attend là-bas n'est pas ce qu'elle avait espéré. Léandre en effet a bien changé...


Mon avis

Etant donné l’épaisseur des livres et le fait que j’ai lu le 1er en très peu de temps, je me suis dit, que ça pouvait être une bonne idée entre deux, de lire ce 2e tome. Evidemment, il n’a pas fait long feu, mais ça ne m’a pas empêché de l’apprécier.

Je ne ferai pas de résumé une fois encore parce que la 4e de couverture est suffisamment explicite et vu l’épaisseur du livre (155 pages) eh bien on peut facilement spoiler l’histoire si on veut expliquer un minimum. Mais deux mois ont passé pour Zélie, qui a hâte de retourner au XVIIIe siècle pour retrouver Léandre, mais le temps n’étant pas le même là bas, 2 ans ont passé pour lui, du coup lorsqu’elle va le retrouver, il y aura forcément quelque petit changement, à voir si Zélie sera capable d’accepter tout ça.

C’est une petite histoire mignonne, destinée à un public jeune (ça se sent par l’écriture mais aussi par l’épaisseur du livre), mais ça ne m’empêche pas de l’apprécier. C’est sympathique à lire et rapide, l’histoire est quand même intéressante. Cette fois-ci, on se retrouve donc en 1791, période à laquelle de nombreux évènements vont surgir (notamment en ce qui concerne le Roi et sa famille) et Zélie sera aux premières loges pour être témoin de tout ça. L’intrigue est intéressante et l’action prend place dès le début sans que ça ne s’arrête. Comme Zélie est souvent limitée à un mois (période à laquelle il y a la pleine lune) eh bien tout est en condensé, très rapide. Il n’y a pas de longueur, on va droit au but. D’un côté on voit l’Histoire se dérouler sous nos yeux, de l’autre, on voit que la relation entre Zélie et Léandre évolue énormément.

On se prend rapidement d’affection pour Zélie qui vit une petite histoire d’amour (pas forcément des plus explicites au début, mais qui le devient de plus en plus) avec Léandre, ce jeune homme du XVIIIe siècle qu’elle a rencontré lors de son précédent voyage. A voir ensuite si cela peut poser des problèmes, puisqu’il n’évolue pas de la même manière et qu’en plus, les évènements qui ont lieu à cette période peuvent tout chambouler.

En bref, ce 2e tome est à la hauteur des précédents. Il est difficile d’écrire énormément de choses sur un tel livre puisqu’il est court et qu’en plus je l’ai lu à la suite du 1er, je risque donc de me répéter inutilement. Mais en tout cas, ça se lit bien, l’histoire est bien trouvée et c’est assez mignon à suivre. Une histoire d’amour dans le Temps, qui nous font en même temps réviser cette période qui a été décisive dans l’Histoire de France. Une affaire à suivre…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]