La Huitième Porte de Pierre Bottero (L'Autre 3)

Quatrième de couverture

Huit ans ont passé. L’Autre a gagné. Partout la liberté cède à la violence, les hommes ploient sous le joug d'Eqkter et de ses créatures maléfiques. Pourtant une lueur d'espoir subsiste : le sang des sept Familles n'est pas tari. Les antiques pouvoirs vibrent toujours dans les veines d'Elio, un jeune garçon qui coule une existence paisible dans un village du Haut-Atlas…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Livre de poche de m’avoir permis de lire le dernier tome de cette série et d’avoir pu ainsi découvrir cette série fabuleuse. J’avoue peut être avoir eu un faible pour son autre série, mais L’Autre restera quand même une très bonne surprise.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire puisque la 4e de couverture est suffisamment détaillé pour qu’on sache de quoi ça va parler sans pour autant tout spoiler. Par ailleurs, arrivé à ce niveau là, on se doute fortement de ce qui va se passer. Cette fois-ci, on change de héros, de personnage principal, bien que Shaé et Natan soient toujours présents (même si on ne nous l’annonce pas de suite, on se doute fortement qui est Elio). C’était sympa ce changement, et puis comme ça se passe 8 ans plus tard… on comprend aisément pourquoi ce choix et aussi ce qui va se passer dans l’histoire.

L’intrigue était bien menée et intéressante. J’avoue que j’ai été assez surprise dans l’ensemble, que j’ai une fois de plus voyager sans m’ennuyer un seul instant avec tout ce qui se passe. Après j’avoue que très rapidement (genre dès le 1er, début du 2e tome) je savais déjà comment le 3e tome allait s’agencer, toutefois j’ai eu de bonnes surprises, des révélations que je ne voyais pas forcément venir (évidemment, Bottero ne dévoile pas tout directement, sinon il n’y aurait aucun intérêt). Du coup ça m’a permis de bien apprécier ce dernier tome qui clôt parfaitement l’histoire (quoique vu la fin, on aimerait en savoir plus !). L’univers est riche et on voit comment L’Autre a pu changer toute une société, tout un monde en se servant des hommes (doit-on y voir une certaine morale dans cette histoire ? sûrement…). La société dans laquelle Elio va être confrontée est dure et totalement contrôlée et cela à cause d’une sorte de dictateur (pour le coup là, j’ai eu l’impression de lire une dystopie, effrayant !).

On rencontre de nouveaux personnages qui vont s’avérer importants pour la suite. J’ai beaucoup aimé Eryn par exemple. On retrouve certains anciens personnages, qui ont changé et mûri depuis, c’était vraiment sympa de les revoir et d’enfin découvrir leur but dans cette histoire ! (je pense notamment à Rafi, personnage très mystérieux qui finit enfin par se dévoiler !!). Quant à Elio il est tout simplement adorable. J’ai bien aimé le suivre et voir comment un tel enfant (il n’a que 8/9 ans) puisse être aussi mature par moment, dans ses actions et réflexions. Il y a une certaine dualité en lui et j’ai trouvé sympa cet aspect là. il est fort et courageux, malgré son âge et son innocence ajoute de la sympathie pour lui et arrache des sourires dans certaines situations (et laisse les autres babas parfois ^^).

En bref, ce dernier tome est à la hauteur des autres, il clôt parfaitement la série. L’univers était vraiment intéressant, la lecture plaisante et facile, les personnages sont attachants et on ressent divers sentiments en lisant cette trilogie. Bien que ce soit de la jeunesse, Bottero n’hésite pas à faire « souffrir » ses personnages et à montrer une société dure etc. il ne ménage pas son lecteur, donc montre en quelque sorte la réalité, bien que ça soit une simple fiction. Donc c’est appréciable. Un super moment de lecture, à conseiller pour les fans de Bottero, et aux futurs fans qui succomberont !

Commentaires

  1. Je ne connais que très peu Pierre Bottero.
    J'ai lu de lui un seul livre et c'était le premier tome de la Quête d'Ewilan. J'avais bien apprécié mais n'avait pas pu continuer.
    C'est un auteur que j'aimerai vraiment plus découvrir.

    RépondreSupprimer
  2. As-tu lu la quête d'Ewilan Melisande? Puisque (je suis un assez gros fan je dois avouer) si on connait bien l'univers on arrive a relier les 2 univers. Il y a plein de petits indices (mini mini spoil: dans ewilan, Salim se transforme en loup pour une raison "inexpliquée" et la mer de plante autour de la maison dans cette série ci correspond à la plaine de...je sais plus quoi mais il y a la même chose^^)
    L'autre est plus jeunesse je trouve mais vraiment à lire quand même =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui oui je l'ai lu ^^ et c'est vrai qu'on peut penser que Salim est un métamorphe comme Shaé ^^

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cet auteur, dont j'ai lu 2 series. Celle-ci n'en fait pas partie mais j'avoue qu'elle me tente bien :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)