La secte d'Abaddon de Cécilia Correia (Les aventures d'Aliette Renoir 1)


Quatrième de couverture

En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rebelle de m'avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié. Il me tarde d’avoir la suite maintenant ! Et une petite mention spéciale à la couverture : elle est magnifique quand même et ça m’énerve de ne pas voir le visage de l’homme que je suppose être Lawrence…

Aliette Renoir est la fille du célèbre chasseur de vampire Emile Renoir, et elle fait tout naturellement le « même métier » que lui, sauf qu’on se rend compte rapidement qu’elle n’est pas vraiment taillée pour ça. Alors qu’un soir elle croise un vampire au bras d’une femme, elle se courre à sa poursuite avec son pieu… mais tout ne va pas se passer comme prévu et cette rencontre pourrait bien changer sa vie et sa vision des vampires pour toujours… ou l’éternité…

J’ai beaucoup aimé ce livre comme je l’ai dit. Il ne m’a vraiment pas fait long feu tellement j’étais prise dedans (même pas deux jours). L’écriture de l’auteur est agréable et fluide à lire si bien qu’on est plongé dans l’histoire avec une facilité déconcertante. En plus, c’est écrit avec une certaine familiarité bien que ça se passe dans un temps un peu plus ancien (dans les années 1940). Ça nous permet d’être un peu plus proche des personnages, d’autant que c’est écrit à la 3e personne, donc on est intimement lié à Aliette.

L’univers de Cécilia Correia est très intéressant et riche. Plus on avance et plus on en apprend, j’ai été surprise de découvrir certains éléments auquel je ne m’attendais pas. Par ailleurs, j’ai bien apprécié le fait que ça se passe sous occupation allemande, ça change des livres plus contemporains, après pour l’histoire (du moins pour le moment) ça n’a pas une très grande importance, peut être que la suite me fera changer d’avis à ce niveau là. Evidemment, on a encore des vampires, mais l’auteur a su revoir un peu le mythe, créer son propre univers pour notre plus grand plaisir et franchement, je pense que je n’ai rien lu de tel, c’est très différent de tous les livres sur les vampires que j’ai pu lire, donc moi, ça me va.

Quant à l’intrigue, elle est intéressante et bien menée. J’ai adoré la manière dont ça a été fait. Au début on pourrait penser que ça ne paye pas de mine, mais à mesure, on se rend compte de l’ampleur de l’histoire et c’est vraiment agréable de voir comment les éléments se mettent en place. J’ai beaucoup aimé cette histoire et pris grand plaisir à la lire. L’auteur sait maintenir son suspense, ne révélant que petits à petits certaines informations pour suffisamment aiguiser notre curiosité et nous donner envie de découvrir la suite.

Dans l’ensemble les personnages sont très intéressants et éclectiques, ce qui nous permet d’avoir des personnalités très différentes les unes des autres et de donner quelque chose de vraiment intéressants dans l’avenir. Je ne parlerai que des personnages « principaux » qui forment un petit trio.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Aliette, elle est marrante, n’a pas la langue dans sa poche, et est une froussarde comme pas possible si bien qu’on se demande comment elle peut être chasseuse de vampires… pourtant elle l’est bel et bien, c’est de famille. C’est un personnage auquel on s’attache très rapidement et le fait que ça soit une narration à la 1ere personne, eh bien on est au plus près et on se prend vraiment d’affection pour elle. Moi en tout cas, je l’ai adoré dès le départ et j’ai passé un bon moment en sa compagnie. La seule chose qui m’a dérangé, c’est le langage d’Aliette qui « jure » un peu avec sa manière d’être. Je trouve qu’il y a un décalage, elle a un langage châtié, mais de l’autre elle paraît très prude… donc ça ne colle pas tellement. Au début, je ne trouvais pas ça très logique mais bon, on s’y fait et ça peut avoir son charme aussi. Un petit défaut pour moi, mais finalement pas si dérangeant que ça.

Sa rencontre avec Lawrence (le 2e personnage le plus important de l’histoire) est particulière mais ça a le don de faire rire, ou de voir l’ironie du sort… J’ai bien apprécié ce personnage aussi, cet américain très sexy en diable qui lui non plus n’a pas la langue dans sa poche et ne cesse de tourmenter Aliette. Il est assez mystérieux et je pense qu’on n’a pas fini d’entendre parler de lui, surtout au vu de la situation, mais en plus… je suis certaine qu’il cache des choses et j’ai bien envie de tout découvrir sur lui ! J’ai beaucoup aimé sa relation avec Aliette, on voit une certaine complicité naître entre les deux et pour une fois… pour une fois merci Cécilia Correia !! Ça ne se passe pas en cinq minutes !

Quant à Sytry, le 3e personnage important de cette série (comme on peut le voir dès le début d’après une note informative d’Aliette) je l’ai beaucoup aimé, il amène de la légèreté au texte avec son côté pervers assez prononcé et en même temps… C’est un personnage très mystérieux et on a toujours envie d’en savoir un peu plus sur lui… enfin jusqu’à une certaine limite.

En bref, ça a été une très bonne surprise et je ne regrette pas du tout de l’avoir lu bien au contraire. L’univers est intéressant et promet de grande chose, l’intrigue bien menée et qui tient la route, des personnages hauts en couleur… Et vu la fin… on se doute que la suite va être très intéressante. Que demander de plus ? Ah si… La suite !!

Commentaires

  1. La couverture est magnifique, comme tu l'as dis et alors ton avis me donne encore plus envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est très sympa et je pense que ça te plaira

      Supprimer
  2. Ton avis me donne encore plus envie de le lire celui-ci ! Il me tentait déjà, mais là, il me tente encore plus!!! Et la couverture je l'a trouve dès le début fascinante tout simplement ! Les habits de cette époque sont tout simplement WOW !!!
    Bisouxxx et bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une bonne découverte, moi ça m'a plu en tout cas

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)