Micah de Laurell K. Hamilton (Anita Blake 13)

Quatrième de couverture

À côté de l’amour, la réanimation c’est du gâteau ! Il existe de nombreuses raisons de relever les morts. Dans le cas présent, le FBI souhaite interroger un témoin décédé. Et devinez qui va avoir le privilège de prendre l’avion pour Philadelphie ? Heureusement, je ne suis pas seule. Micah, le chef des léopards-garous, m’accompagne. J’étais absolument ravie… jusqu’à ce qu’il me fasse remarquer que ce serait la première fois que nous nous retrouverions en tête à tête. Juste lui, moi… et mes peurs.

Mon avis

Alors qu’Anita dormait, un appel la réveille, c’est Larry qui lui confie la tâche d’aller réanimer un mort à sa place comme il ne peut pas se déplacer à cause de sa femme et son futur bébé. Ni une ni deux, Anita se rend à Philadelphie en compagnie de Micah, mais comme elle va le découvrir cette réanimation couvre quelque chose de très louche et elle l’apprendra à ses dépends…

Micah est une petite novella assez sympathique. Il faut avouer que ça n’apporte rien dans la trame de l’histoire de la série, mais ça se laisse lire et en plus, on retrouve un peu la Anita du début ! Une petite histoire tranquille et bien menée qui met en scène le pouvoir de nécromancie / réanimatrice d’Anita (et un peu à rude épreuve !). après vu que c’est court, bah on ne peut pas non plus avoir tous les débordements habituel (ça repose ça fait du bien) et bon, il faut dire qu’Anita a un boulot particulier et qu’elle est seule avec Micah.

Micah dont on va découvrir un peu son passé. J’avoue qu’au début, j’étais un peu sceptique sur ce personnage (faut voir les conditions de la rencontre, etc.) mais maintenant je l’aime bien, il apporte beaucoup de choses à Anita et lui fait du bien parce qu’il est capable de l’apaiser et il la comprend très bien. Je l’aime bien et je me suis faite à sa présence donc c’est plutôt bien passé.

Quant à Anita, le fait qu’elle se rende compte qu’elle va se retrouver seule avec Micah la rend nerveuse, elle se pose plein de questions (plus ou moins légitimes – vu ses nombreuses expériences etc. on peut comprendre qu’elle soit méfiante et qu’elle ne lâche pas un peu de lest, mais parfois se reposer sur quelqu’un ça peut aider, faut y penser Anita !).

Je ne pense pas que ce tome soit indispensable pour lire la suite mais bon, il est court et si on aime bien Micah et avoir la sensation de retrouver la Anita du début, bah on peut le lire.

Nouvelles :

Ceux qui cherchent le pardon : une nouvelle qui s’inscrit dans l’univers, bien avant le tome 1 Plaisirs coupables. Anita est réanimatrice et ce soir, elle va aider une femme à relever son mari d’entre les morts pour lui demander pardon. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. C’est marrant de voir la Anita d’avant quelque part, dans son « vrai » boulot. Une nouvelle sympa.

Maison à vendre : cette nouvelle n’est pas du point de vue d’Anita, mais s’inscrit dans l’univers et comme l’explique l’auteur en note avant la nouvelle, elle permet de voir ce que peut donner la légalisation des vampires, dans un corps de métier, notamment un agent immobilier. Une petite nouvelle intéressante, mais bon sans plus (il n’y a pas Anita et toute la clique, mais bon les vampires sont des créatures ayant des droits désormais et il faut bien qu’ils soient eux aussi logés).

La fille qui était fascinée par la mort : l’histoire se passe avant Narcisse enchaîné (autrement dit LE tome qui a fait tout basculé dans la série Anita Blake, avec l’ardeur). Ça fait 3 mois qu’Anita n’a pas eu de contact avec Jean-Claude (suite à la découverte de l’ardeur) mais alors qu’une mère vient supplier Anita d’empêcher sa fille de 17 ans de devenir un vampire, elle n’a d’autre choix que d’aller le voir pour lui demander de l’aide, mais… succombera-t-elle une fois de plus à ses charmes ? Une petite histoire « sympa » qui nous amène un peu plus vers la « nouvelle Anita ». ça reste encore dans la lignée des précédents, puisqu’il y a l’enquête, mais on sent que ça va basculer et qu’Anita est bien plus forte désormais niveau pouvoir.

Un livre sympa qui se laisse lire, après les nouvelles ne sont pas indispensables, c’était un surplus pour que le livre soit plus épais. Quant à la novella, elle se laisse lire, c’est pas mal, mais en soi, ça ne sert à rien, on n’apprend rien de plus (sauf sur le passé de Micah, mais le livre est bien trop court pour qu’on ait grand-chose).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)