Prophétie et Trahison de Jean-Aimé Bonzami (Le Royaume Perdu 1)

Quatrième de couverture

Après avoir échappé à la foudre, Fabien, jeune lycéen, se retrouve dans un endroit qui lui est totalement inconnu.
Désormais, il se trouve en Numélie, royaume dirigé d’une main de fer par un tyran. Recueilli par un fermier et sa femme, il se fait discret pour échapper à cette ombre menaçante. Il devra pourtant fuir après une révolte et traverser le royaume vers le seul lieu où il sera en sécurité : la forêt du Mersador, domaine des rebelles. Là où toute une vie et un destin semblent l’y attendre depuis longtemps …


Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier Jean-Aimé Bonzami de m’avoir permis de lire son livre. En effet, dans le cadre du livre voyageur j’ai pu le découvrir et je dois avouer que ça a été une bonne surprise.

Fabien est un lycée comme les autres, un peu à part (fan d’Histoire qui lui a valu le surnom de César par la brute du lycée) jusqu’au jour où il échappe de peu à la foudre. Lorsqu’il se réveille il va se rendre compte qu’il n’est plus chez lui, mais dans un autre monde : Numélie, dirigé par un tyran. Recueilli par un fermier et sa femme qui l’ont trouvé près de chez eux, il va en apprendre un peu plus sur l’endroit où il se trouve et tenté de rentrer chez lui. Mais des évènements vont précipiter la fuite de Fabien et son seul espoir sera de traverser le royaume vers la forêt du Mersador, parmi les rebelles. Et durant sa fuite, il risque de découvrir beaucoup de choses… comme son destin.

J’ai bien apprécié ce livre, c’est un livre de fantasy qui nous fait passer un bon moment. L’écriture est fluide et agréable à lire. Je n’ai pas eu trop de mal à me plonger dans l’univers qui est intéressant et assez riche. On a suffisamment d’informations au fur et à mesure pour bien comprendre où l’on met les pieds sans être totalement perdu (et dans la fantasy, ça c’est un point essentiel).

L’intrigue est bien menée et cohérente tout du long. Il y a pas mal d’actions, même si au début c’est un peu lent, mais il faut bien poser le cadre et tous les ennuis ne peuvent pas arriver d’un coup. c’est assez crescendo du coup plus ça va et plus on a la tension, une atmoshpère pesante et on voit le danger s’immiscer peu à peu. Il y a suffisamment d’éléments pour nous donner envie de lire la suite, du suspense et quelques révélations qui arrivent au fur et à mesure. Bon, je dois avouer que sur ce point là, je n’ai pas eu trop de surprises, j’avais deviné la plupart des choses, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier le texte. Après ça reste de l’heroic fantasy, donc il est normal de retrouver les mêmes aspects d’un livre à l’autre donc on peut plus facilement émettre des hypothèses et trouver les solutions avant qu’on ne nous le révèle, mais bon, ça n’est pas gênant, comme je viens de le dire.

La narration est à la 3e personne si bien que l’on suit parfois plusieurs personnages, dont le fameux tyran Niag. Ces passages restent très rares mais ils sont bien intégrés au texte et ils donnent vraiment envie d’en savoir plus sur ce personnage mais aussi sur ses agissements. L’auteur nous donne que quelques informations mais ça a suffisamment pour attiser la curiosité. Et c’est assez frustrant de voir qu’on n’aura pas grand-chose dessus finalement (et la fin est affreuse pour ça !). Ça donne trop envie d’en savoir plus, donc il est clair que je lirai le tome 2 avec plaisir.

Les personnages sont intéressants et attachants pour la plupart donc on les suit avec plaisir. Fabien, pour ne parler que de lui (après tout c’est le héros du livre) est un jeune lycée, tout ce qu’il y a de plus normal et pourtant il va vite découvrir qu’il a un rôle à jouer dans ce monde dont il ignore tout et pourtant… On voit une vraie évolution dans le personnage, si bien qu’on finit par oublier qu’il n’était qu’un lycéen de 17 ans. Comme l’histoire se passe sur une année, on voit vraiment que toutes les rencontres et ce à quoi il va être confronté vont le changer considérablement (ce qui n’est pas pour déplaire, vu ce qu’il doit se passer ensuite).

L’autre personnage qui m’a beaucoup plu c’est Myan, qui tient lieu de mentor et de « père » puisque c’est lui qui a recueilli Fabien lorsqu’il est arrivé en Numélie, et c’est lui qui lui a appris beaucoup de choses. Il est plein de surprises et j’ai beaucoup aimé la relation qu’il entretient avec Fabien, vraiment un rôle de père et mentor.

En bref ce 1er tome est une bonne surprise. J’ai pris beaucoup de plaisir à le lire, même si je n’ai pas eu autant de « révélations » vu que j’avais trouvé toute seule. Mais c’était quand même bien fait et ça n’empêche pas le fait que j’ai passé un bon moment en le lisant. L’univers est intéressant et nous promet pas mal de choses pour la suite, les personnages sont intéressants et éclectiques, et l’histoire était bien menée. Que demander de plus pour un roman de fantasy ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot