D'outre tombe de Jeaniene Frost (Chasseuse de la nuit 6)

Quatrième de couverture

Heinrich Kramer était chasseur de sorcières à l’époque de l’Inquisition. Chaque année, le soir de Halloween, il reprend forme humaine pour torturer des femmes innocentes avant de les brûler vives. Mais cette année, Cat est prête à tout pour le renvoyer dans l’au-delà de manière permanente. Sauf que le don de la reine vaudou de la Nouvelle-Orléans va se tarir au moment le plus inopportun, laissant Cat face à une énigme : comment tuer ce qui est déjà mort ?

Mon avis

J’avoue que je n’étais pas très emballée de lire ce livre, sachant ce que j’avais pensé du tome précédent, néanmoins, aimant quand même l’univers, les personnages, etc., j’ai voulu le lire pour voir ce que ça valait. Et finalement, j’ai été plutôt surprise, j’ai quand même aimé cette histoire, même si je ne retrouve pas la pêche des tomes précédents (je parle surtout des deux premiers) ce que je trouve dommage. Mais ce 6e tome relève quand même le niveau et je suis curieuse de voir ce que va donner la suite.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car ça présente plutôt bien l’affaire qui nous concerne, donc ça n’est pas vraiment utile que j’en fasse un, je ne rajouterai pas tant de choses que ça en plus.

L’histoire est plutôt bien et l’intrigue bien menée. Je ne m’attendais pas à certains éléments donc il y avait des surprises, quelques rebondissements pour donner un certain intérêt à l’histoire. après, il y a des choses dont je me doutais fortement et je me demandais comment les personnages n’avaient pas pu y penser plus tôt mais bon, ça peut tenir la route, ça n’est pas si dérangeant que ça.

Après, je dois avouer que trouve ça assez lent de manière générale quand même. Pendant les ¾ du livre, on cherche une solution au problème et que la date fatidique arrive (vu qu’on est début octobre et que c’est fin octobre que Kramer va frapper) du coup ça fait une attente assez longue, peut être un peu trop parce qu’on ressent cette longueur dans le livre, ce qui est un peu dommage. Je ne me suis pas ennuyée, mais c’est vrai que je n’étais pas non plus très emballée par l’histoire, je pouvais reposer mon livre et faire autre chose, ça n’était pas dérangeant (et pourtant avec les premiers tomes de la série, impossible de le lâcher).

Quand on arrive enfin à l’action pure et dure, tout finit par s’enchaîner et s’emballer pour nous offrir un spectacle intéressant, d’autant que l’affaire est assez compliquée, effectivement, comment tuer un mort ? Mais je trouve que l’auteur s’en est pas trop mal tirée vu la difficulté qu’elle s’est mis en prenant pour ennemi un fantôme et que ça tient la route, ce n’est pas non plus résolu en 5 minutes chrono donc c’était plutôt bien fait.

Une chose que je trouve dommage c’est qu’on n’exploite pas suffisamment le problème de Don, et les implications de la venue de Madigan qui semble pourtant être quelqu’un d’important dans l’histoire, vu qu’il va chambouler quelques éléments dans l’ancienne équipe de Cat. Pourtant, c’est l’une des premières choses que l’on voit dans ce livre et on n’en parle que de temps en temps, on voit les problèmes arriver et pourtant on ne sait pas trop où l’auteur veut aller, avec le peu d’éléments que l’on a. il y a tellement de non dits, etc. que du coup, c’est encore obscur, et un peu décevant dans un même temps. J’attends donc de voir si on en reparle dans les prochains tomes, parce que si ça n’est pas le cas, je ne vois pas vraiment l’intérêt d’avoir ajouté ce personnage là et cette situation. Affaire à suivre donc…

Quant aux personnages, bah on retrouve toujours notre petit couple préféré, mais comme tout va bien entre eux, bah ça n’est plus aussi drôle qu’avant, mais bon c’est quand même agréable de les suivre dans une nouvelle aventure. Ils se connaissent bien, savent comment ils fonctionnent et ont enfin tiré les leçons du passé, du coup le duo fonctionne très bien. On voit aussi Spade et Denise, Ian (roh la la, c’est un cas ce mec quand même mais il me fait bien rire !).

Voilà, un tome sympathique qui m’a bien plu et qui relève le niveau du tome précédent, après je ne retrouve plus la niak des premiers tomes ce qui est un peu dommage et vu que le couple va bien, bah on n’a plus cet aspect là non plus qui me plaisait bien. L’univers reste tout de même intéressant et on voit des choses se profiler notamment avec la venue d’un nouveau personnage, Madigan qui va faire des siennes j’en suis certaine (sinon aucun intérêt). Donc voilà, je suis curieuse de voir ce que va donner la suite en espérant qu’il soit meilleur.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé