Le Grillon : récit d'un enfant pirate de Tristan Koëgel

Quatrième de couverture

Ce matin, Mostéfa a cassé le nez de son meilleur ami. Il a du mal à comprendre les règles de l’institut parfois, Mostéfa ; c’est pas vraiment de sa faute, ça fait pas longtemps qu’il vit sur la terre ferme. Il y a encore deux ans, il habitait loin de Mogadiscio. Il habitait sur l’eau. Son prénom, c’était pas encore Mostéfa, là-bas sur son bateau, on l’appelait le Grillon. Ses jouets, c’étaient des fusils-mitrailleurs et ses amis, c’étaient des pirates. Heureusement il y avait Samatar, pour l’emmener pêcher, lui parler de sa vie d’avant et le tirer des griffes du terrifiant Aakalon lorsque ce dernier trahira l’équipage…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Didier Jeunesse de m’avoir permis de lire ce livre. J’avoue que je ne connaissais pas du tout la maison d’édition et encore moins l’auteur, mais la 4e de couverture du livre me semblait suffisamment intrigante et intéressante pour que je me lance dans cette lecture. Et j’avoue avoir eu une bonne surprise.

Inutile de faire un résumé de l’histoire, la 4e de couverture est suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. En plus le roman est très court donc si on raconte un peu trop, bah on décrit tout ce qui se passe et là, ça ne sert à rien, vous en convenez (il fait 130 pages).

Ecrit à la manière d’un témoignage (bien que ça soit une fiction) cela rend ce livre assez réel et très crédible. On entend parfaitement la voix de cet enfant qui raconte sa vie de l’institut où il se trouve jusqu’à sa vie passée parmi les pirates qui lui ont laissé la vie sauve et emmener sur leur bateau après avoir abordé le bateau où il se trouvait avec ses parents (tués sur place).

Comme je le dis juste au dessus, pendant ma lecture j’avais vraiment la sensation d’entendre sa voix dans ma tête, et cela grâce à l’écriture de l’auteur qui est vraiment superbe, très fluide et agréable à lire. De ce fait, je trouve que ça donne plus de force à ce récit, on y croit et ça le rend quelque part assez triste mais tellement beau. C’est une belle petite histoire qui trace un parcours hors norme avec une fin qui pourra en surprendre plus d’un. J’ai vraiment apprécié cette lecture et en plus elle se lit très bien et très vite.

On se prend rapidement d’affection pour ce garçon qui n’a pas eu une enfance normale mais qui finalement s’en est plutôt bien accommodé et qui se retrouve perturber lorsqu’il doit vivre en communauté, sur la terre ferme avec des enfants de son âge et très peu entouré d’adultes finalement (d’où le fait qu’il ait plus ou moins souvent des soucis). Surnommé par le Grillon, cela finit par prendre tout son sens et on s’amuse également à voir comment il découvre certaines choses du monde, notamment à travers un livre (j’ai beaucoup aimé cette partie là de l’histoire, ça détendait un peu l’atmosphère, apportait un peu de gaité là dedans quand on voyait une menace arriver peu à peu).

Les autres personnages, les pirates sont tout aussi intéressants, notamment Samatar qui m’a bien plu. Il va se révéler assez surprenant et très attachant à sa manière, malgré ce qu’il fait / ce qu’il est (les pirates ne sont pas des enfants de cœur quand même).

En bref, ce livre a été une bonne surprise, un livre qui nous dévoile un récit poignant sur un enfant dont la vie a été atypique, parmi des pirates sur les côtes de l’Afrique. Un roman plein d’émotions avec parfois un côté « doux » et touchant et d’autres réalités bien plus atroces et dures. Un beau livre à livre, sincèrement.

Commentaires

  1. À première vue, la couverture m'attire moyennement, mais je dois dire que ton avis nous donnes tout de même le goût de découvrir ce roman... Je me laisserai donc tenter un jour si j'ai l'occasion de le lire ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, la couverture ne paye pas de mine, mais ça reste un livre bien sympathique à lire quand même :D

      Supprimer
  2. Je viens de le finir aussi, ma chronique arrive :)

    RépondreSupprimer
  3. pas forcément attirée par la couverture et plutôt ignorante sur ce sujet de la piraterie moderne, j'ai finalement apprécié ce livre, sans coup de coeur mais touchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pareil, je ne m'y connais pas du tout mais j'ai quand meme été touchée par cette histoire, un beau livre intéressant à lire, ça a été une petite surprise pour moi

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)