Dévoile-moi de Sylvia Day (Crossfire 1)

Quatrième de couverture

Lorsqu'il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gideon Cross sinon qu'il exerçait sur moi une attraction violente, si intense que j'en fus ébranlée. J'ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu'il avait de posséder et de dominer, de l'abîme au bord duquel il oscillait. Je n'imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l'autre. Un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient. Je ne mesurais pas encore la profondeur de l'amour qui allait nous unir.

Mon avis

Recommandée par des amies, et encensé par la plupart des critiques (du moins via les blogs que j’ai pu voir) je me suis lancée dans cette romance érotique, histoire de voir un peu ce que cela donnait. Et comme l’auteur sera au salon du livre de Paris, autant se faire une idée de ce que cela vaut avant d’y aller. C’est plus intéressant de rencontrer un auteur dans ces conditions-là, et mon dieu qu’est-ce que j’ai bien fait de le lire maintenant ! Ça m’évitera de faire la queue et de perdre du temps pour rien.

Peut-être qu’à cause des très bonnes critiques, l’engouement pour le personnage de Gideon, j’avais certaines attentes et mis la barre assez haute, peut être trop haute ? si bien que ce livre s’avère pour moi une énorme déception. Je m’attendais à beaucoup mieux ou du moins à quelque chose de différent, mais certainement pas à ça.

Que ce soit un livre érotique (sous-entendant avec plein de scènes de sexe) ne me dérange pas, je m’y attendais et j’ai déjà lu de la fantasy érotique donc, je savais quand même dans quoi je m’embarquais. S’il n’y avait pas un minimum de scènes, ça aurait été très étrange. Cependant, je ne m’attendais pas à une telle succession de scènes du genre, sans rien avoir autour, parce que si on les retire… au final il ne reste vraiment rien. Qu’il y ait des scènes OK. Elles sont là pour émoustiller, je ne dis pas le contraire, ça pimente un peu le livre, et c’est un peu la base d’un livre dit « érotique », mais qu’elles « servent » et qu’on ait une vraie histoire quand même, ce qui n’est absolument pas le cas ici. Du coup je ne peux pas vraiment faire de résumé de l’histoire, vu que manifestement, il n’y en a pas…

Ce livre me donne une sensation de vide, un peu comme Anita Blake (dès le tome 10), pas d’histoire et que du cul (il faut appeler un chat un chat) et Anita n’est clairement pas un livre érotique à la base (ce qui est d’autant plus désolant) que Dévoile-moi en est un. Mais je pensais qu’il y aurait une histoire, une romance (après tout on le présente comme une romance érotique et pas juste un livre érotique…) et là finalement on n’a rien de tout ça. Effectivement on peut appeler « romance » parce que les deux personnages principaux entretiennent une certaine relation, qui est surtout basée sur le sexe (bon soit, ça n’est pas dérangeant en soi et c’est d’autant plus vrai au début et ça tend à changer à mesure qu’il se côtoie) mais je m’attendais quand même à ce qu’il y ait un enjeu, un but, quelque chose en plus que cette simple « passion dévorante » entre deux personnages avec un passé si lourd qu’ils se détruisent l’un l’autre sans vraiment s’en rendre compte.

Autre constat c’est qu’en voyant la 4e de couverture, on voit un ressenti sur une relation, j’aurai dû m’y attarder davantage parce que du coup cela montre bien le « vide de l’histoire ». On n’aura rien d’autre. On fait juste face à une passion entre deux personnages qui va s’avérer compliquée tout du long parce qu’ils sont incapables de se parler.

Mais j’avoue que la 2e moitié (voire un peu après) m’a plus intéressé parce qu’on entrevoit autre chose avec l’un des personnages et du coup cela rend l’histoire un peu plus intéressante et « intrigante » parce qu’on ne sait pas vraiment ce qui a bien pu se produire pour en arriver là. On imagine, mais on n’a pas l’explication claire et nette. Ce qui d’un côté m’énerve de ne pas savoir, j’aurai aimé creuser davantage sur ledit personnage, en apprendre plus. Mais pour être honnête ce livre m’a tellement énervé, c’est tellement mauvais que je ne perdrais pas mon temps avec ça.

Dévoile-moi n’est que du cul et on n’a rien d’autre et je trouve ça dommage parce que je pense que la relation entre les deux aurait pu être intéressante. J’imaginais tout autre chose et j’avoue que je n’arrive pas à comprendre pourquoi il existe un tel engouement pour ce livre, parce que le fait qu’on n’ait pas d’intrigue / histoire est une chose, mais quand on s’attarde sur les personnages, c’est pire !

Gideon est possessif, maniaque du contrôle. En soi, ça ne me dérange pas, ces personnages là cachent des choses et peuvent s’avérer souvent très intéressants. Quand on voit les Changeling dans la série Psi-Changeling de Nalini Singh, ou créature du genre de manière générale, on retrouve ce type de caractère dans les personnages. Mais là, ça m’a soulé plutôt qu’autre chose, j’ai trouvé ça trop… La manière dont c’est fait, ça ne m’a pas plu et vu la personnalité générale du personnage, ça ne passe pas. Comme je l’expliquais à certaines personnes, je pense que physiquement parlant, si je me retrouvais face à un tel homme, on pourrait ressentir quelque chose, donc je peux comprendre Eva qu’elle fantasme dessus et bave littéralement. Mais au-delà de ça, niveau personnalité, ça ne passe absolument pas, il m’a laissé de marbre et énervée plutôt qu’autre chose. J’ai commencé à le trouver un peu plus « sympathique » (c’est un bien grand mot) lors de la 2e partie, quand on le découvre un peu plus. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, mais voilà, il m’intrigue du coup à ce niveau là, comment il a pu en arriver là…. Mais en dehors de cette curiosité là, non ça n’est vraiment pas passé et j’avoue ne pas trop comprendre comment on peut apprécier un tel personnage.

Quant à Eva, elle paraît assez sympathique dans l’ensemble et vu la famille qu’elle a (surtout sa mère en fait) je la plains un petit peu, son passé est lourd, comme on le découvre mais parfois j’ai eu du mal avec ses réactions. Je ne l’ai pas toujours trouvé logique et du coup ça me laisse assez perplexe pour bien apprécier « cette romance ». Vu sa rencontre avec Gideon (puré, je n’en reviens toujours pas, mais au moins elle a eu dans un premier temps une réaction normale) et ce qu’elle a pu entrevoir de lui, je ne comprends pas qu’elle puisse réagir ainsi quand il ne se « comporte pas bien » vis-à-vis d’elle. Je n’ai pas trouvé ça crédible, en voyant un tel personnage, même si l’amour s’installe petit à petit, bah on sait un peu à quoi s’attendre et parfois j’ai eu l’impression d’avoir affaire à une gamine capricieuse qui ne sait pas vraiment ce qu’elle veut et ça m’a agacé.

Après je reconnais que l’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide. Ça n’était pas pénible, ni une torture, les pages ont vite défilé, il m’a fait en gros une journée et basta. Les scènes de sexe sont relativement bien faites et décrites (même s’il y a un passage qui m’a fait juste halluciner), même si au bout d’un moment ça use un peu, on a l’impression de lire tout le temps pareil. Je n’ai pas été totalement de marbre non plus, ce sont les personnages et le manque d’histoire qui m’a surtout refroidi. Et puis, je suis quand même allée jusqu’au bout pour voir ce que ça donnait. Si ça m’ennuyait, que c’était mal écrit, etc. je pense que j’aurai abandonné en cours de route, parce que du cul pour du cul, ça n’a aucun intérêt (pas à mes yeux en tout cas).

Comme je l’ai dit, la 2e moitié du livre relève un peu l’intérêt du livre vu qu’on entrevoit davantage les personnages (même si à mes yeux ça n’est pas suffisant, trop de réactions me paraissent pas crédibles du tout et Eva la girouette est énervante aussi, même si on peut lui donner parfois raison). Mais bon, ça ne fait pas tout, je me suis quand même ennuyée sur le début, c’est juste la description d’une fascination / passion pour un mec qui moi, m’a laissé de marbre à cause de son comportement essentiellement (même si apparemment ça peut se justifier quelque part).

Bon, je crois que je vais m’arrêter là dans la descente du livre, je pense qu’on a bien compris que je n’ai pas vraiment aimé. J’ai été déçue parce que je m’attendais à autre chose, à une romance avant tout, et avec sa touche d’érotisme bien sûr, mais romance quand même avec une vraie histoire et pas seulement une relation étrange entre deux personnages (passion dévorante est une bonne image je trouve, ça résume bien la situation). Mais pour le coup l’érotisme est bien là et plutôt bien fait dans l’ensemble (même si on pourrait y trouver à redire). Quant aux personnages, bon voilà, je n’ai pas été emballée plus que ça, dommage. J’avoue ne pas comprendre non plus pourquoi un tel engouement sur cette histoire et encore pire sur le personnage de Gideon.

Commentaires

  1. Il ne me tentait déjà pas, alors avec ton avis... encore moins.

    J'avais tenté 50 shades mais j'ai vite laissé tombe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais... je crois que je vais m'abstenir pour Fifty, parce que je voulais le lire pour voir mais en fait non, ça risquerait de m'énerver en fait. j'ai mieux à lire que perdre mon temps avec des trucs pareils...

      Supprimer
  2. Mdr comme ça c'est clair XD Je te conseil vivement de lire Tout ce qu'il voudra, juste pour pouvoir lire ton avis hihihi
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bah ça risque d'être drôle vu ton avis, moi je pense que je serai 3 fois plus assassine lol

      je voulais lire Fifty Shades pour voir mais en fait si c'est pire que Dévoile moi, j'ai réellement peur...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]