Compte-rendu du Salon du Livre de Paris 2013

Vendredi 22 mars



Voilà le premier jour du Salon du Livre ! Couchée tard pour levée tôt, le réveil est un peu dur, mais ça n’est pas grave, je prends les transports directement le Salon du Livre, à Porte de Versailles en compagnie de ma valise ! J’arrive en avance et ça n’est pas plus mal, car le constat est là, il y a déjà du monde, même si c’est un jour de semaine ! Du coup je me pose, je fais la queue et j’attends les copines, notamment Audrey (Un bout d’ailleurs) et Amandine (Place to be) qui doivent arriver. 


Elles finissent par me rejoindre, on discute le temps que ça ouvre et ne voulant pas de souci, je file ma valise à Audrey (qui avait une accréditation presse pour rentrer) et j’ai bien fait ! Parce qu’à l’entrée, on demandait aux gens qui avaient des valises et sac à dos de les déposer au vestiaire… Je trouve ça abusé et scandaleux… et je n’étais pas la seule à le penser, et raison pour laquelle le soir sur FB j’ai laissé un message pour prévenir au cas où (mais le week end, ils ont été moins chiants avec ça, heureusement mais parfois ils demandaient quand même à voir les sacs).

Je finis par retrouver Audrey et récupérer ma valise pour ranger mon manteau, écharpe, etc. On commence par faire un petit tour, notamment vers le stand Rebelle pour dire bonjour, discuter (et déposer la valise sous la table, merci Astrid !), avant de partir vers le stand Québécois où j’avais une dédicace à 11h pour Elodie Tirel (L’Elfe de Lune).


Après ça on fait un petit tour dans le salon, parce qu’on n’avait rien de spécifique. Je vais notamment sur le stand de Storylab (éditeur numérique) pour voir l’une de nos contacts. Je fais un petit tour toute seule avant de retrouver en cours de route d’autres blogueuses, notamment près de chez Rebelle (c’était un peu le point de rencontre ^^). Les allers-retours entre Rebelle et Flammarion ont été nombreux ce jour là.



Puis dans l’après-midi, Audrey et Amandine me laissent pour aller à une conférence, pendant que j’allais voir celle sur LA JEUNESSE ENTRE LES LIGNES : Comment redonner le goût de lire aux jeunes lecteurs ? en compagnie de Lysa Line et Emilie (Ninioute en folie, qui nous a rejointes après), même si en fille pas douée que je suis, je m’étais trompée de scènes… Mais quand on arrive à la bonne scène, la précédente conférence (notamment avec Marc Lévy) n’était pas finie donc on n’était pas en retard.



Emilie

Lysa Line

Voilà le début de la conférence, la suite arrivera plus tard


C’était une conférence très intéressante et quand ils ont parlé des blogueurs, j’ai pu filmer le début mais n’étant pas bien située (des gens n’arrêtaient pas de bouger du coup j’avais plus leur tête qu’autre chose…) Lysa Line a pris le relais (vidéo à venir donc…).

L’essentiel du vendredi a été de la promenade, rencontre de certains blogueurs à des détours, etc. La journée passant très vite et l’heure tournant, il a fallu rallier les troupes parce que le soir j’avais la rencontre des auteurs Kami Garcia et Margaret Stohl (auteurs de la série Le Livre des Lunes) grâce à Black Moon (édition Hachette). Du coup, je guide les filles pour y aller (étant la seule à savoir où c’était) et on arrive donc au Zig Zag Café dans le 5e arr. de Paris, on descend dans le petit salon privé qui nous a été octroyé où un certain nombre de personnes étaient déjà là, à attendre. On s’installe et on attend l’arrivée des auteurs.

Une fois les auteurs arrivées, Cécile (l’attachée de presse) nous invite à poser nos questions histoire d’en profiter un petit peu vu qu’on n’avait qu’une heure et demi (moi, un peu moins devant partir à cause de mes trains). Le début un peu timide, les questions finissent par arriver et le dialogue s’installe. Les auteurs parlant beaucoup, ça n’était pas toujours évident pour Patricia (l’interprète) pour tout traduire mais ça a été. C'était très intéressant de discuter avec elles, elles étaient accessibles et adorables (rien que dans leur manière d’être).

On a appris pas mal de choses sur la série, la raison de l'écriture, pourquoi avoir choisi la Caroline du Sud et donc "Gatlin" pour créer l'histoire. Mais on a également appris pas mal de choses sur l'adaptation cinématographique qui était forcément la première question : à savoir si elles étaient satisfaites du résultat, etc. Personnellement, j'ai détesté le film parce qu'il y avait trop de changements par rapport au scénario d'origine sans compter les détails qui faisaient de cette histoire quelque chose d'original et tellement géniale à mes yeux, que ça m'a grandement déçu de voir ce qu'ils en ont fait. En tout cas, elles ont pu avoir accès au tournage et ont pris des photos qu'elles n'ont pas le droit de montrer mais ça a été tout de même un très bon souvenir pour elles (c'est l'essentiel en tout cas).

Puis Margaret Stohl se lève vers nous et commence les dédicaces (ce qui m’arrangeait comme je devais bientôt partir et que j’avais un certain nombre de choses à faire dédicacer dans ma valise). Mais les questions continuent pour ne pas perdre une seconde.

Le temps passe très vite, ma rencontre durait en tout et pour tout 2h mais comme elles étaient un peu en retard et moi devant partir plus tôt, ça a dû durer pour moi à peine 1h30 mais c'était 1h30 vraiment très sympathique et je remercie vraiment Cécile pour cette opportunité, d'autant que ça m'évitait d'aller à la dédicace le dimanche au Salon du Livre de Paris, où j'ai su que c'était assez laborieux pour avoir une dédicace tant il y avait de monde, alors là au moins j'ai pu profiter d'elles un peu plus longuement et avoir toutes les dédicaces que je souhaitais (il y avait deux livres pour moi, mais pas seulement, il y avait aussi l'affiche à faire dédicacer suite au concours, ainsi que deux livres pour des amies, tant qu'à faire, autant en profiter).


Kami Garcia et Margaret Stohl





Puis je pars de cette petite soirée sympathique en remerciant Cécile une dernière fois avant de partir prendre les transports en commun et rentrer chez moi. La première journée s’achève, il est temps de se reposer un peu pour pouvoir attaquer le lendemain !

Samedi 23 mars



Après une nuit courte et un réveil assez tôt (encore pire que le précédent à cause de travaux sur ma ligne de train) j’arrive à la gare, où je me pose pour aller prendre un petit déjeuner, histoire de passer le temps (sinon je serai arrivée vraiment très tôt au Salon) avant d’aller me chercher à manger pour le midi et enfin de partir à Porte de Versailles. J’arrive avec 45 minutes d’avance et pourtant il y a déjà pas mal de monde qui attend, donc je me pose en attendant les filles avant de refiler une fois de plus ma valise à Audrey pour être tranquille et la récupérer une fois dedans.

Le samedi matin étant tranquille, on se balade et beaucoup, parfois on fait des petites pauses, assises par terre parce qu’on est un peu fatiguées. Entre temps, Fleur (Secret Forbidden World) et Virginie (Love of book) en compagnie de Fanny nous rejoints, donc on papote, contente de se revoir, etc. on se balade, mangue un petit peu aussi. Plus tard au détour, Nyx me dit qu’elle va arriver donc on l’attend (tout en ayant trouvé des fauteuils pour s’asseoir, même si on a fini par se faire légèrement virer parce que ça dérangeait).



Puis à 13h je vais au stand Scrinéo pour la dédicace de Joslan F. Keller et Aurélie Laloum (la série Via Temporis). Les auteurs sont très sympathiques là aussi, un vrai plaisir de les avoir rencontrés. La série devrait compter 5 tomes mais pour le moment rien n’est défini, tout dépend des auteurs / éditeurs. Bon perso, la série peut encore continuer un petit moment si elle reste tout aussi géniale.




Là je me pose par terre avec les filles et je vois Jess (Jess Livraddict) et Galleane (Le blog de Galleane). On discute un peu tout en se reposant parce que c’est quand même crevant (et 2e jour pour moi !). ça fait toujours plaisir de voir de nouvelles têtes en vrai, internet c’est bien, mais IRL c’est quand même mieux. Vers 15h je vais vers le stand Flammarion pour la dédicace d’Anne-Sophie Silvestre. C’était super de la revoir, toujours aussi sympathique et souriante, j’ai hâte de lire la série sur Eulalie Potimaron.



Ensuite, je voulais aller à la dédicace de Mathias Malzieu, mais victime de son succès, j’ai abandonné quand j’ai vu la taille de la queue. Ça aurait été bien mais pas primordiale, tant pis. Fleur devant rentrer chez elle (train oblige) on se quitte, contente de s’être revues même si ça a été pendant qu’un après midi et moi, je retourne voir Marie pour faire un petit tour dans le salon avant de repartir avec elle et son père (et là, ça a été la grosse galère comme il y avait des travaux sur la ligne, ils ont décidé de faire n’importe quoi avec les trains, il n’y avait pas celui qu’on avait prévu, sans compter qu’une fois dans un train, un imbécile a voulu rentrer en passant par la fenêtre, bref, c’était merdique).


Dans l’ensemble c’était une journée assez tranquille, pas trop de dédicaces pour moi, je n’avais prévu que 3 auteurs et j’en ai vu deux ce qui est déjà bien,  c’était les principaux en plus. On s’est beaucoup baladé dans le salon et avec la foule, bah pour aller d’un endroit à l’autre ça prend plus de temps qu’on ne le pense, sans compter les pauses par terre pour se reposer un petit peu. la journée est vite passée, c’est dingue comment le temps dans le salon est différent… Effet librairie sûrement.

Dimanche 24 mars


Voilà, 3e jour du Salon du Livre où j’arrive quelques minutes (20 à peu près) avant l’ouverture du salon et il y a déjà beaucoup de monde, mais je retrouve Karen et Delphine qui faisaient aussi la queue alors je m’incruste discrètement, m’approchant un peu plus des portes. Une fois les portes ouvertes, je vais vers la Grande Scène pour la conférence sur la romance : 50 NUANCES DE ROMANCE (il faut bien encouragée les copines qui y participent : Karen et Valérie, vous étiez au top !). Et pour le coup c’était très intéressant. Voilà quelques petits compte-rendu de sites qui en parle (France TV et Actualitté) et où la phrase proclamée par Cassandra O’Donnell restera dans les annales : « J’aime la romance et je vous emmerde ! ». Voilà le lien où vous pourrez trouver les vidéos de cette conférence.

(Elizabeth Aston, Karen, Valérie, Cassandra O'Donnell, Agnès du site Les romantiques)

En tout cas, c’était une conférence très intéressante et moi qui ne suis pas spécialement fan du genre (à très petite dose vu qu’il m’arrive d’en lire de temps en temps) bah c’était quand même bien sympa à écouter donc je ne le regrette pas. Je reste un petit peu pour discuter avec les copines puis je pars vers le stand Pocket pour la dédicace de Frédérick Rapilly. Juste avant je rencontre Jess de Livraddict, Galleane, Marie de PKJ. Je les laisse 5 minutes le temps de ma dédicace et retourne les voir, comme elles sont toujours là à discuter quand je reviens. On discute donc avant que les filles ne repartent définitivement du Salon.

  
L’heure tournant, je finis par retrouver Audrey qui étaient en compagnie d’autres blogueurs pour une petite pause déjeuner. La plupart reparte et seule Audrey reste avec moi comme Nyx doit arriver peu de temps après. On se pose donc à la Grande Scène où se déroulait une conférence sur les comics (il y a des chaises c’est mieux que par terre). Puis je finis par abandonner Audrey, l’heure tournant, j’avais une dédicace qui allait commencer. Je vais donc sur le stand de Scrinéo pour faire dédicacer Les Haut-Conteurs de Patrick McSpare et Oliver Peru. Ça a été une très belle rencontre, les auteurs étaient adorables (bavard aussi !) et on aurait dit un vieux couple qui se chamaillent c’était marrant. En tout cas, j’ai été surprise, je ne m’attendais pas à de telles dédicaces, elles sont juste sublimes, alors encore merci pour tout. Les deux auteurs ont des projets chacun de leur côté, notamment un projet de BD pour Oliver Peru, mais il y a également un projet de roman à 4 mains une fois encore (comme l’a dit Nyx, ça va, il n’y a pas eu des envies de meurtre, ils veulent bien retravailler ensemble). En tout cas, moi j’ai hâte de voir tout ça.







  
La dédicace de Patrick McSpare et Oliver Peru a été assez longue (bien que j’étais la 3e) mais j’ai eu le temps de « courir » (autant que possible, Nyx étant en béquille et les allées encombrées) vers le stand Rageot pour la dédicace de Claire Gratias qui allait bientôt se terminer. Je prends donc le livre, discute un peu avec l’auteur qui est très sympathique aussi. Alors que je paie mon exemplaire de Double disparition, je vois qu’une personne devant moi achète le dernier tome à paraître des Enquêtes de Logicielle de Christian Grenier (parution début avril). 



Donc là je charge Nyx de me le trouver sur le stand, mais n’y étant pas, je demande directement au vendeur à la caisse et me voilà avec un nouveau précieux !! Après l’achat des livres (les seuls du Salon en fait) eh bien je fais la queue avec Nyx pour rencontrer Christian Grenier (c’est de sa faute, elle m’a fait connaître la série des Enquêtes de Logicielle alors voilà). Et quitte à faire dédicacer, autant avoir plein d’exemplaires (et je n’ai pas pris la série complète !).








et voilà la nouvelle Mon Frère Hacker ! du coup je vais pouvoir le ranger avec les autres livres de la série :D


Après la dédicace, on se pose un petit peu aux extrémités du Salon, du côté de la Grande Scène le temps que je range mes affaires dans ma petite valise (bah oui celle habituelle ayant mouru, bah j’ai dû prendre la petite sœur qui est plus petite, donc moins pratique surtout vu le nombre de livres dedans, sans compter le manteau, etc.). On a tenté de téléphoner à des amies qu’on devait voir sans succès et ne sachant pas où était la conférence qui parlait des blogueurs, organisé par Myboox, bah du coup on est partie vers Robert Laffont pour tenter d’avoir la dédicace de Carlos Ruiz Zafon, mais une fois sur place, on constate qu’il n’y a pas son nom, pas de queue pour lui et quand je demande, on me dit qu’elle a été annulée. Dommage, ça m’a fait un livre pour rien, mais ça n’est pas grave.

Du coup avec Nyx on repart vers Flammarion pour tenter de retrouver des copines qui devaient être par là, mais il y avait trop de monde etc. Là, une autre amie m’appelle, on la retrouve donc à Albin Michel qui était à côté, on se balade un petit peu dans les allées avant que Nyx nous abandonne. Je reste donc avec mon amie mais commençant à fatiguer aussi je finis par l’abandonner, je me pose sur les chaises à la Grande Scène (oui c’est une habitude) pour me reposer un peu (au bout de 3 jours le mal de pieds commençaient à se faire sentir) puis je finis par repartir du Salon pour rentrer chez moi.

Je comptais aller au Salon le samedi mais finalement je n’ai pas pu, j’étais très fatiguée, sans compter que la crève + blablatage tout le week end aura eu raison de ma voix, je suis quasiment aphone et le peu de son que je peux produire c’est pitoyable et en plus comme je n’arrête pas de tousser, ça n’arrange pas mes affaires. Tout ça pour dire que j’ai abandonné l’idée d’y aller pour me reposer un peu tranquillement après ce long week end chargé (et profiter pour écrire ce compte-rendu et mettre en lignes les dernières photos).

Un nouveau Salon du livre qui s’achève, qui devient de plus en plus étrange (certaines choses me font halluciner quand même), ça n’est plus la même ambiance qu’avant. Mais bon, j’étais contente d’avoir pu rencontrer les auteurs, d’avoir de superbes dédicaces et d’avoir vu ou revu certains blogueurs, c’est ce qui compte. Ça a été un long week-end, assez fatiguant mais bon, je le sais d’avance, j’y suis préparée et ça n’est qu’une fois par an !

Désolée de ne pas avoir cité tout le monde, mais en fait j’ai vu tellement de gens, qu’en faire le listing, un peu à l’arrache n’est pas terrible, mais je suis contente de vous avoir revu les filles et garçons !

(Allez, je fais le listing ici : Aurélie, Tessa – désolée, je ne me fais pas à ton vrai prénom, ça me perturbe – ArtemissiaArcantane – Aurélie G. – Elodie notre cuistot en chef ! les cookies étaient super bons – Thoams et MiguelFrancescaKaren – Delphine, les auteurs de Rebelle, etc., et s’il manque du monde désolée, mais vous êtes vraiment nombreux pour ma petite tête qui a besoin de se reposer).

*-*-*-*

Je vous invite à aller voir les photos de Nyx Shadow qui a été la photographe pendant ce super week-end. Vous pouvez également voir chez Au boudoir écarlate, ainsi que sur la page Facebook Accrocdeslivres évidemment.

Je vous invite également à voir le compte rendu de Ceinwèn (Nyx) chez Lire ou Mourir (qui montre notamment un aspect plus technique et pratique du salon, vraiment intéressant)

Sinon j'ai eu quelques MP et goodies pendant ce salon c'est super :D (mais il n'y en avait pas tant que ça et je n'ai pas non plus fait tous les stands)





Commentaires

  1. Tu sais ce que j'aurai retenu de ton billet, les photos de M. Péru :p. Il faut dire qu'il est charmant et j'ai aussi eu le plaisir de le voir et discuter brièvement avec lui. Contente de t'avoir vu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais bah c'est beaucoup de blabla en même temps ^^ mais ouais, Peru est très sympa, il fait la paire avec McSpare ^^
      contente de t'avoir vu aussi :)

      Supprimer
  2. Je suis jalouse , ça donne trop envie.

    RépondreSupprimer
  3. Quel beau compte rendu !! Un véritable marathon ce salon du livre :)

    RépondreSupprimer
  4. Super compte rendu!! Dommage qu'on ne s'est vues qu'une minute au détour d'une dédicace!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci et ouais c'est dommage, mais bon, peut être à une prochaine ! mais bon, ça m'a fait plaisir de te voir; même si ça n'était que 5 minutes

      Supprimer
  5. Très bon salon mais comme tu le dis, ce n'est plus la même ambiance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, ça n'est plus comme avant (avant 2010, le 1er boycott quoi) je sais pas, c'est étrange, je ne pourrais pas l'expliquer en quoi, mais c'est plus la même atmosphère. bon on verra bien l'année prochaine ^^

      Supprimer
  6. moua mdr cuisto en chef je sais dit avec les filles on pensait fiare une repas chez une des filles proche de paris pour tt le monde et c'est moi qui cuisine ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bah attends, à chaque fois tu nous fais à manger :D
      ah ça peut être une idée ça, à creuser et voir qui accepte de recevoir

      Supprimer
    2. aucune idée, moi c'est trop loin et je suis chez mes parents, donc c'est mort ^^

      Supprimer
  7. Et ben et bien ... ! C'est ce qu'on appelle un week-end très chargé dis moi :) En tout cas c'est dommage qu'on ne se soit pas vue, j'espère que se sera le cas la prochaine fois ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, très chargée et déçue aussi qu'on n'ait pas pu se voir mais bon peut etre un prochain coup !

      Supprimer
  8. Wahou, j'aimerai bien y allez un jour à ce salon du livre...! Même si ce n'est plus "la même ambiance" ça a l'air quand même bien sympathique - et très sportif...! - ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bah quand on n'a jamais connu le salon avant, l'ambiance peut etre sympathique, moi depuis le temps que j'y vais, bah je vois les changements ^^
      et ça reste quand même sympa, il faut y aller au moins une fois. après pour le côté sportif, tout dépend de l'intérêt que l'on a pour le salon, si l'on veut faire des rencontres auteurs, etc. ça l'est forcément parce qu'il y en a beaucoup !

      Supprimer
  9. Oh purée ! C'est un peu idiot d'interdire les sacs ou valises quand tu sais que bien souvent... ils servent à transporter les futurs achats :/
    Super les dédicaces et les rencontres :)
    Bonne pioche pour les goodies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est idiot, mais l'année dernière déjà ils avaient tenté d'interdire de ramener nos livres persos pour les dédicaces, genre fallait tout acheter sur les stands, mais oui bien sûr...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]