Chuuut ! de Janine Boissard

Quatrième de couverture

« On se tait, on se tient. » Telle est la devise des Saint-Junien. L'arrivée de Nils, « l'enfant prodigue » que personne n'attendait, va faire voler en éclats l'unité de cette famille en apparence si parfaite...

Un beau château entouré de vignes, près de Cognac dans les Charentes : c'est celui d'Edmond de Saint Junien, exploitant du « nectar des dieux ». Autour de lui et de sa femme Delphine, leurs trois enfants et leur propre famille vivent sur le domaine. Une seule absente, leur fille Roselyne, qui s'est enfuie le jour de sa majorité, bien des années plus tôt, qui n'a plus jamais donné de nouvelles et qui vient de mourir.
Quand débarque Nils, le fils de Roselyne (dont personne ne connaissait l'existence), la surprise est de taille – bénédiction pour les uns, méfiance pour les autres. D'emblée, Nils gagne le cœur de ses grands-parents, et de sa cousine Fine, dont il tombe amoureux au premier regard. Charmant, intelligent, il semble se faire rapidement adopter par tous. Jusqu'au jour ou un drame affreux se produit : Maria, la fillette des gardiens, est retrouvée assassinée dans la cabane qu'Edmond vient de faire construire à Nils pour ses 18 ans. Et tout l'accuse... Malgré ses protestations d'innocence, Nils est condamné. Libéré pour bonne conduite avant la fin de sa peine, il revient au château, bien décidé à démasquer le vrai coupable…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffont ainsi que l’agence Gilles Paris de m’avoir permis de lire ce livre. J’avoue que je ne connaissais pas du tout l’auteur et lorsque j’ai vu le résumé de l’histoire, ça m’a bien intrigué alors je me suis lancée dans cette lecture et là, ça a été une belle découverte. Ça n’est pas un coup de cœur, néanmoins c’est un très bon et très beau texte – enfin d’une certaine manière, je l’expliquerai ensuite en quoi il peut l’être – qui mérite d’être lu parce qu’il est vraiment intéressant.

J’ai délibérément coupé une partie de la « 4e de couverture » (qui n’est pas celle à proprement parlé du livre, mais la présentation faite par l’éditeur disponible sur son site et la présentation que j’avais vu qui m’avait donné envie de le lire) parce que la fin en dévoile un petit peu trop sur l’intrigue du livre. Ce n’est pas un grand spoiler en soi mais ça a son importance et je trouve ça dommage de trop en savoir. Il est mieux d’ignorer certains aspects du livre et de se laisser emporter par l’histoire (et guider par ce que j’ai laissé). Le résumé étant suffisamment long et explicite pour savoir un peu de quoi ça parle et vous alléchez… ou pas, raison pour laquelle je n’en ferai pas un moi-même.

Ce livre m’avait intéressé parce que j’aime bien lire des histoires qui traitent de secrets de famille, c’est toujours intriguant, plein de suspenses qui ne s’expliquent qu’au fur et à mesure. On entre toujours dans des atmosphères assez spéciale, très lourde et pleine de tensions avant qu’on ne découvre quel est le fameux « grand secret ». Cela mène toujours à des sortes « d’enquêtes ». Bon ici cet aspect n’est pas trop de mise parce qu’assez rapidement on a des doutes sur le coupable, on « sait » ce qu’il en est, mais ça n’est pas le cas pour toute la famille. Et puis c’est sans compter que les révélations sont de mises jusqu’à la fin de l’histoire, je n’avais pas imaginé ça donc ça a été une belle surprise, un bon revirement de situation et la toute fin de l’histoire l’est tout autant.

J’avoue qu’assez rapidement nous aussi on peut comprendre ce qui s’est passé (bien avant qu’un des personnages songe à cette éventualité), mais ça ne m’a pas empêché d’être captivée par l’histoire, d’avoir envie de savoir ce qui va se passer. Parce qu’après tout, même si on sait « le secret » assez tôt, ce n’est pas ce qui prime finalement dans ce roman, ça n’est pas ça le vrai but de l’histoire, mais plutôt les conséquences qu’une telle nouvelle ou plutôt « bombe » dans ce cas, pourrait avoir comme effet sur une telle famille qui est quand même bien soudée.

La Famille, avec un F majuscule parce que ça représente vraiment beaucoup de choses pour eux cette notion, ça n’est pas que des liens de sang, ça a un vrai sens dans cette famille. Ils sont solidaires, ils sont tout les un pour les autres, au point de tous vivre dans une même demeure malgré le nombre d’habitants (il y a quand même les grands-parents, les 3 enfants, avec 6 petits enfants, 7 avec le nouvel arrivant : Nils. Il faut des liens très forts pour que ça puisse se faire et le tout est « dirigé » par le patriarche, le grand-père Edmond.

Les personnages sont complexes puisqu’ils peuvent présenter diverses facettes dans leur personnalité. Ils sont attachants à leur manière et j’ai beaucoup aimé les suivre tour à tour et les voir évoluer. L’histoire se déroulant sur plusieurs années, il est logique d’y voir une évolution, surtout après les épreuves passés et le poids des secrets…

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide et je me suis laissée emportée par cette histoire avec facilité. Le livre a été lu en quelques heures, j’ai dévoré les pages en un rien de temps tant le style est bien, simple en soi mais efficace et c’est largement suffisant pour l’histoire. J’ai bien aimé le fait d’avoir une narration aussi variée : le point de vue de Fine, l’une des cousines, écrit à la première personne qui ouvre l’histoire et nous explique l’arrivée de Nils, avant d’avoir son point de vue mais écrit à la troisième personne. On a également des narrations à la troisième personne, montrant certains membres de la famille et personnages annexes liés (comme l’avocate ou la bonne).

Cette diversité au niveau des points de vue, ça nous permet de voir l’histoire différemment, parfois pour une « même » scène, ce qui rend le tout très intéressant. Ainsi, on peut glaner plus d’informations par-ci, par-là, d’avoir le ressenti de chacun face aux révélations qui sont faites, etc.

De plus, j’ai trouvé ça judicieux et bien maîtrisé, ça n’est pas toujours le cas, car bien souvent ça embrouille et ne sert pas nécessairement l’histoire d’avoir autant de point de vue (on passe en revue pas mal de personnages tout de même) et surtout écrit de deux façons différentes (le mélange de la première et la troisième personne). Mais là, comme je l’ai dit, ça sert vraiment bien l’histoire.

L’intrigue est assez simple  en soi, mais seulement en apparence car assez rapidement on voit que ça peut devenir compliqué en raison des personnes impliquées et des conséquences que certains choix peuvent avoir. Les enjeux sont tels qu’on peut se demander ce qui va en ressortir de tout ça. Que Nils veuille prouver son innocence est légitime surtout après avoir clamé son innocence pendant des années, mais la vérité sera-t-elle plus facile à admettre ? Il y a tout un jeu autour de ça et c’est le vrai intérêt de l’histoire et j’ai trouvé ça génial la manière dont l’auteur l’a abordé et qui explique aussi pourquoi j’ai dévoré ce livre, tournant les pages aussi facilement pour savoir ce qui allait se passer.

Ce qui explique aussi pourquoi j’ai adoré la fin et la trouve très juste, sans compter que suite à un aspect de l’histoire, bon pour le coup, j’ai été un peu surprise, je me demandais si c’était vraiment nécessaire de faire ça, mais pourquoi pas… en tout cas, l’auteur s’en est bien servi et les derniers chapitres donnent une certaine morale très juste et très belle. Il y a des messages dans ce roman, lié à la famille, etc. La question qui s’impose est : jusqu’où peut-on aller par amour ?

En bref, un roman très touchant qui tourne autour des secrets de famille, des conséquences que cela peut avoir à partir du moment où une « bombe » est lâchée. Un très beau texte qui mérite d’être lu. En tout cas, j’ai passé un très bon moment en lisant ce livre et j’espère qu’il en ira de même pour vous.

Commentaires

  1. Comme d'habitude ton avis donne envie ! Et d'ailleurs j'adore le titre ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment bien, moi ça m'a plus en tout cas :D

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]