Coeur de Lune d'Oliver Peru & Patrick Mc Spare (Les Haut-Conteurs 3)

Quatrième de couverture


Ravengen est une terre maudite, tous ses habitants vous le diront. Quarante ans auparavant, le seigneur Othon le Loup y a sauvagement tué sa femme, la douce Beatrix, avant de disparaître à son tour, en laissant de nombreux cadavres derrière lui. Depuis, l’on murmure encore que le spectre de la Dame de Lune hante ces bois sombres, accompagnée de l’âme perdue de son bourreau. Aujourd’hui, en ce mois de juillet 1191, la malédiction frappe de nouveau, et les crimes recommencent.
Venus s’enquérir de leur ancien ami Ruppert, Roland Cœur de Lion, Matilde la Patiente et la jeune Elena sont frappés par un tourbillon de folie et de sang. Dans la chaleur torride de l’été germanique, les Haut-Conteurs, rejoints par le truculent Geoffroy Bouche-Goulue, vont tenter de percer les mystères de ce sinistre pays. Quels sombres desseins cachent le terrible duc Wilfrid et ses quatre fils ? Que cherche Masque d’Argent, le sorcier pourvoyeur d’une mort aussi brutale qu’invisible ? Et surtout, qui est cette Bête dévoreuse, hurlant à la lune et coupable de tant d’atrocités ?
Amours secrètes, vengeances assassines, monstres démoniaques… Sous l’œil glacé de la pleine Lune, les évènements s’accélèrent soudain. Et ils pourraient bien s’avérer fatals à nos héros… Mais Roland et ses compagnons n’entendent pas pour autant renoncer à leur soif de justice et de vérité.
À Cœur de Lune, Cœur de Lion !

Mon avis

Etant donné que les deux auteurs de cette série seront là pour une dédicace au Salon du Livre, je me suis dit, que ça serait l’occasion de la continuer, surtout que j’avais bien apprécié les deux premiers tomes. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, celui de la 4e de couverture est complet et puis j’avoue que c’est toujours plus sympathique de découvrir un livre sans savoir à l’avance de quoi ça va parler, surtout quand on arrive au 3e tome d’une série, on sait un peu à quoi s’attendre, d’autant qu’il s’agit ici de la « moitié » de l’histoire c’est une pentalogie.

J’ai adoré me replonger dans l’univers des Haut-Conteurs et c’est toujours dans ces cas là que je me demande pourquoi je n’ai pas lu le livre plus tôt (ah je sais… manque de temps, trop de livres intéressants dans la PAL et même si je lis vite, je fais ce que je peux). J’ai lu le livre en une journée (quasiment) dans les transports en commun essentiellement et au moins je n’ai pas vu le temps passer, c’était génial. L’écriture est fluide et en un rien de temps on est plongé dans cet univers qui m’a plu dès le premier tome. Donc c’est vraiment avec plaisir que j’ai commencé ce livre.

J’aime beaucoup l’univers créé par Oliver Peru et Patrick McSpare qui ont le don de créer des atmosphères, assez lourde et « angoissante » (peut être un peu fort mais je n’ai pas d’autre mot pour expliquer). On sent vraiment la tension et les problèmes qui vont arriver à tout instant et comme ça s’enchaîne souvent très vite avec un effet boule de neige, bah ça rend le livre d’autant plus dramatique et dur parfois. On revisite aussi quelques mythologies, quelques références à des Bêtes qui auraient ravagé à une certaine époque (notamment en France…) et j’ai adoré cet aspect du livre. Franchement, ça a été un bon moment de lecture et puis on a déjà des petites prévisions pour la suite…

Ce qui est génial aussi dans l’univers c’est qu’on a affaire à des Conteurs, des êtres humains normaux, sans pouvoir magique ou autre, il y a du surnaturel certes, mais ça ne concerne pas nos « héros ». Ils n’ont rien d’extraordinaire et pourtant ils se retrouvent toujours dans des situations incroyables, se faisant le devoir d’aider leur prochain et résoudre des affaires qui pourraient les dépasser. C’est vraiment un univers très riche et très intéressant et quand on voit leurs aventures, bah au moins on se dit qu’ils auront de quoi raconter ensuite !

Quant aux personnages je les affectionne particulièrement. Roland est vraiment un personnage très attachant, qui a beaucoup évolué depuis le premier tome, on voit qu’il perd l’innocence de l’enfance (en même temps avec tout ce qui lui arrive ça paraît logique, il devient de plus en plus un homme et on voit que l’autre sexe ne le laisse pas indifférent (c’est mignon !). Quant à Matilde, depuis le départ je l’apprécie beaucoup même si par moment j’ai pu douter d’elle (les auteurs ont tout fait pour qu’on le pense) bah elle reste fidèle à elle-même, très raisonnable, réfléchie, patiente (ce n’est pas pour rien que c’est son surnom). J’ai beaucoup aimé Geoffroy aussi et je comprends pourquoi on l’a appelé comme ça, comment ne pas apprécier un tel personnage ? Les auteurs ont le don pour en créer des vraiment intéressants, quelque soit le « camp » (gentil ou méchant pour stigmatiser un peu), du coup ça rend l’histoire d’autant plus riche et intéressante.

L’histoire est vraiment bonne et bien menée, on retrouve notre équipe de choc : Roland Cœur de Lion et Matilde la Patiente, qui va s’agrandir encore un peu plus ici avec Elena (rencontrée dans le 2e tome) et Geoffroy Bouche-Goulue qui va se retrouver dans une aventure incroyable et mouvementée, c’est le moins qu’on puisse dire ! Il y a de l’action, des rebondissements, des révélations assez surprenantes. Les auteurs aiment nous mener en bateau, nous faire suivre des pistes avant de tout chambouler au dernier moment, créant un vrai suspense dans l’histoire.

J’avoue que par moment je me demandais vers quoi on allait et puis d’un coup tout s’éclaire, on comprend. Il y a des éléments qui peuvent paraître plus évident que d’autres si on y prête attention. Moi je me laisse emporter, sans trop chercher comme ça les surprises sont au rendez-vous. Bref, on a de quoi passer un super moment sans s’ennuyer un seul instant tellement il se passe de choses dans ce livre et puis quand on voit la fin… ça donne très envie de lire la suite, parce que ça se termine sur un cliffhanger, pas trop méchant, mais assez frustrant quand même… mais heureusement, j’ai la suite dans la PAL !

En bref voilà un 3e tome tout à fait réussi, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, retrouver l’univers des Haut-Conteurs m’a vraiment fait plaisir. J’ai adoré retrouver les personnages et puis quand on voit tout ce qui leur arrive dans cette nouvelle histoire, on ne peut qu’en redemander ! J’ai vraiment hâte de lire la suite, donc… plus qu’à sortir le livre de la PAL pour savoir !

Commentaires

  1. De mon côté, le V m'attend dans ma PAL (^-^) j'ai hâte mais je n'ai pas envie d'avoir fini de lire cette saga ><

    RépondreSupprimer
  2. Une saga qui me fait bien envie !!! Et j'entends beaucoup de bien de celle-ci ... Il faut donc que je mette rapidement la main dessus! Merci Melisande pour cette belle chronique xox

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé