Lyra et les oiseaux de Philip Pullman

Quatrième de couverture

Lyra adore lire sur les toits de son collège en compagnie de son daemon Pantalaimon. Un jour, tous deux sauvent de justesse le daemon oiseau d'une sorcière, tandis qu'il est attaqué par des milliers d'étourneaux. La créature prétend que sa sorcière est malade et que seul un vieil alchimiste peut lui venir en aide. La nuit venue, Lyra et les deux daemons partent à la recherche de cet homme dans le dédale des rues de la ville, sous un ciel des plus menaçants...

Mon avis

Cela faisait très longtemps que je voulais lire ce livre, à vrai dire je l’ai cherché juste après avoir lu la trilogie A la croisée des mondes, alors que j’avais 16 ans (j’en ai maintenant 23), dès que j’ai pris connaissance des « suites » - mais vu le prix du livre pour ce que c’était, j’avais laissé tomber. Les éditions Gallimard (Folio Junior précisément) viennent de le ressortir en poche bien moins cher, ce qui fait bien mon affaire et je ne regrette pas d’avoir attendu tout ce temps. Maintenant je connais le contenu de ce livre et je ne regrette pas de l’avoir lu, c’est une petite histoire sympathique (mais ça ne valait pas le prix de l’époque).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture le fait suffisamment bien et comme je viens de le lire, cette nouvelle est vraiment très courte donc bon, il n’y a même pas besoin de savoir de quoi ça parle en avance pour le lire, on l’apprend très rapidement. Ceux qui liront ce livre, ce seront ceux qui ont apprécié la trilogie A la croisée des mondes et qui veulent prolonger un peu le moment passé dans cet univers.

Il s’agit d’une nouvelle, le livre fait en tout moins de 100 pages mais l’histoire en elle-même, ne doit en faire que 50 pages, grand maximum, d’autant qu’il y a des petites illustrations insérées dans le texte laissant quelques pages vides (et après le texte, il y a une annexe avec des illustrations, carte d’Oxford, etc. histoire d’égayer un peu ce livre). C’est une histoire sympathique bien que courte et rapide, mais c’est le « problème » des nouvelles. On a une intrigue précise et tout s’enchaîne très rapidement, pas de longueurs.

Il est mieux de connaître la trilogie principale pour lire ce livre, d’autant que ça se passe deux ans après les faits du 3e tome (donc risque de spoiler et de ne pas « comprendre » certaines choses) et bon un livre pour les « fans » si on peut dire. Ça permet de prolonger un peu l’univers de Philip Pullman qui était si intéressant et riche (voire complexe si on cherche à vraiment comprendre toute la « symbolique » cachée dans ces livres). J’ai bien aimé, mais ça n’était pas indispensable non plus, mais bon, ça fait toujours plaisir de se replonger dans les univers qu’on a apprécié, tout est bon à prendre.

En bref, voilà une nouvelle lue rapidement et bien appréciée qui permet de revenir sur l’univers de Philip Pullman et de retrouver pendant quelques instants Lyra et Pan.

Commentaires

  1. Sur la trilogie d'A la croisé des mondes, il me reste le dernier à lire mais je pense que je chercherais aussi celui ci !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne savais absolument pas que çà existait! Super je vais le lire!

    RépondreSupprimer
  3. Ca me rassure que tu l'aies apprécié car j'avais longtemps hésité à le mettre dans ma WL !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé