Les Arcanes du temps de Lionel Behra

Quatrième de couverture

Et si les voix que Jeanne d’Arc prétendait entendre n’étaient pas d’origine divine et que la réalité se révélait plus stupéfiante encore ? Et si une technologie de voyage intertemporel permettait d’agir sur le passé pour modifier le présent?
Après de multiples aventures, Khéléan va découvrir que notre Histoire n’est que le fruit d’une incroyable machination…

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rebelle pour m'avoir permis de lire ce livre qui a été une bonne surprise pour moi, je ne pensais pas aimer à ce point.

C’est un livre dont je n’avais jamais entendu parlé, pas de chroniques à ma connaissance en tout cas, donc j’avais une petite appréhension, mais bon, je ne me suis pas laisser démonter pour autant, le mieux pour un livre est de le découvrir sans rien savoir dessus donc j’ai commencé ma lecture et dès les premières lignes j’ai bien accroché, ayant du mal à me séparer du livre tant il est addictif et l’histoire intéressante. Les pages défilent toutes seules sans qu’on ne s’en rende compte et les 400 et quelques pages ont été lues rapidement, en à peine 3 jours (parce que j’avais d’autres choses à faire, sinon en 2 jours grand max il aurait pu être lu).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car il faut lui laisser une part de mystère, savoir qu’il est question de Jeanne D’Arc, de voyage dans le temps est suffisant pour savoir si ce livre peut plaire, mélangeant à la fois le fantastique et l’Historique, Lionel Behra nous propose une histoire vraiment trépidante.

Dès les premières pages on est plongé au cœur de l’histoire dans les problèmes et tout va de mal en pis. On suit différents protagonistes, tel que Khéléan, Jonathan, les proches de Khéléan, mais aussi d’autres personnages dont je tairais les noms, pour ne pas spoiler… et au début on ne sait pas trop quelles sont les implications de chacun. Parfois on a la sensation de suivre deux histoires parallèles qui finalement vont prendre leur sens et forcément s’entrecroiser nous permettant de comprendre le rôle de chacun et c’est absolument génial.

L’idée de base est très bonne et l’auteur a su la mener à bien, de manière cohérente, tout en nous embrouillant l’esprit pour que l’on ne sache plus vraiment ce qu’il en est. Cela lui permet de faire de très bonnes surprises, révélations, rebondissements, tout ce que l’on veut. Avec les voyages dans le temps, il est très aisé d’en arriver là car il ne faut pas non plus faire n’importe quoi, cela peut créer des risques dans le continuum espace temps comme dirait Doc !

Oui l’allusion était facile ici, forcément, dès le départ ce livre m’a fait penser au film Retour vers le futur de Robert Zemeckis, et aux incroyables explications de Doc (souvent compliquée au premier abord) et l’histoire de Marty McFly ! Le fait qu’il y ait des allusions au film à un moment m’a fait sourire, c’était inévitable et plutôt bien fait sans pour autant tomber dans un copier coller car les histoires sont totalement différentes, comme leur but.

Mais au-delà de ça, il y a un grand mystère fait autour de ce voyage temporel, on sait que Jeanne D’Arc est impliquée là-dedans, etc. mais on n’en connait pas les vraies raisons et à mesure l’auteur arrive à nous mettre la puce à l’oreille, nous montrant les côtés dérangeant du livre avant que la révélation ne se fasse à la fin et que tout prenne sens. Honnêtement, j’étais loin de me douter que c’était pour cette raison là, naïve comme je suis, j’ai cru ce qu’on me disait, les pistes qu’on voulait me faire prendre mais je devrais le savoir, il ne faut jamais croire personne… surtout pas l’auteur, qui n’est là que pour nous embrouiller et à raison ! Ça donne plus de suspense et d’intérêt au livre.

La fin est vraiment bien, mais il est vrai que j’aurai aimé avoir un petit peu plus de détails / révélations sur certains personnages et situations pour mieux comprendre certaines raisons. Mais bon, elle clôt parfaitement le livre, sans qu’elle ne soit pas trop ouverte, donc le point final est donné.

Il n’y a que deux choses qui m’ont dérangé dans cette lecture et là, c’est parce que je deviens pointilleuse, quand quelque chose me plaît, j’aime que ça soit parfait. La première chose, c’est au niveau de la narration, parfois on avait un point de vue omniscient mélangé à un point de vue interne, dû à la première personne et parfois ça ne semblait pas logique. Le narrateur étant absent des scènes il ne pouvait pas savoir et pourtant le fait qu’il dise « ma sœur a fait ci, à fait ça » implique sa présence et connaissance, or on voit très bien que ça n’est pas le cas.

La seconde chose, c’est l’âge des personnages, pendant toute ma lecture j’ai eu du mal à concevoir que la plupart avait 17 ans et 12 ans pour la plus jeune, Alexia (la sœur de Khéléan). Ça ne me paraît pas logique, ils sont bien trop matures (même si l’expérience qu’ils vivent pourraient aller dans ce sens). Avec leur manière de réfléchir, d’agir, leur parole, etc. j’avais plus la sensation d’avoir affaire à des jeunes adultes d’une vingtaine d’année et pour la plus jeune je lui aurai donné 15 ans minimum. Je pense que si les âges avaient été définis ainsi, ça aurait été bien plus crédible parce que pour moi ça ne sont pas des ados. Mais bon, ça ne m’a pas empêché d’apprécier l’histoire et encore moins les personnages.

D’ailleurs à ce niveau-là, le traitement est très bien fait (hormis sur l’âge) mais au niveau du caractère, leur manière d’être. Je me suis attachée à Khéléan, sa famille et ses amis, même Jonathan est touchant même s’il ne nous dévoile pas tout d’emblée  C’est assez éclectique, on en a pour tous les goûts et j’ai passé un très bon moment en leur compagnie. On peut voir une grande évolution chez Khéléan c’est assez incroyable… il faut dire qu’il a subi toutes sortes d’épreuves, on n’en ressort pas indemne. J’aurai aimé en savoir un peu plus sur certains cependant.

En bref, ce livre a été une très bonne surprise pour moi, j’ai bien accroché au style, à l’histoire qui était intéressante et riche en rebondissements. Un livre à lire si vous aimez le fantastique et l’Historique, mais qui pourrait vous donner une version très étrange de l’histoire de Jeanne D’Arc !



Commentaires

  1. Oh il est dans ma PAL! Je ne pensais pas le sortir de là de ci tôt mais ta bonne critique me donne envie de me jeter dessus x)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette chronique. J'espère qu'elle donnera envie aux visiteurs de ce blog de découvrir LES ARCANES DU TEMPS.
    Lionel

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)