Un monde pour Clara de Jean-Luc Marcastel


Quatrième de couverture

2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma…Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé.
Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale.
Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elles avaient rêvé…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Hachette de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré.

C’est une superbe histoire, bien que je sois très frustrée qu’il n’y ait pas de suite (et je ne me suis pas gênée pour exprimer toute ma frustration à l’auteur, avec quelques petites « menaces »… mais bon, ça n’a pas eu l’air d’avoir trop d’effet sur lui).

Je vous donne en 4e de couverture celle que j’avais sur mon épreuve parce que la vraie 4e de couverture du livre… est peut-être un peu trop mystérieuse et ne raconte pas grand-chose du coup c’est un peu difficile de bien se rendre compte de quoi parle l’histoire. Celle-ci est suffisamment complète pour que je n’en aie pas à en refaire une.

Lorsque j’ai commencé ce livre, je ne savais pas du tout de quoi ça parlait. Je savais juste que ça avait un rapport avec l’écologie mais rien de plus et franchement je suis contente d’avoir lu le livre comme ça parce que ça m’a vraiment permis de me plonger dans l’histoire, de découvrir l’univers pour ce qu’il est avec son intrigue, etc. et là, je peux vous dire qu’il y a quand même du niveau. Je ne suis pas fan de dystopie, (juste une fois de temps en temps) mais ce livre là pourrait me réconcilier avec le genre (de même que Partials de Dan Wells que j’ai lu peu de temps avant). Il est vraiment excellent.

Je trouve que même si le livre n’est pas très épais (moins de 350 pages, c’est respectable mais pas énorme) on a énormément d’informations dessus et on peut se rendre compte de la richesse et la complexité de cet univers. Comme quoi, même en peu de pages c’est tout à fait possible ! C’était très intéressant de découvrir ce nouveau monde, 10 ans après l’émeute et de voir les changements opérés. On voit tout un aspect idéal, écologique, propre, mais évidemment, c’est une dystopie alors on s’attend forcément à ce qu’à un moment où à un autre ça dérape, qu’il y ait un revers à la médaille. Sinon aucun intérêt, les dystopies ne sont pas des mondes idéaux où tout est beau comme au pays des Bisounours, ça se saurait. On fait table rase du passé, on apprend de ses erreurs et on recommence mais petit à petit, on découvre avec Clara ce fameux revers et les implications que cela a eu sur le reste du pays / monde.

L’intrigue est juste géniale, j’ai adoré l’idée de base, le traitement est parfait, on voit que l’auteur maîtrise parfaitement son texte. A certains moments on peut s’attendre à ce que des choses arrivent, c’est le genre qui veut ça, mais il y a tout de même beaucoup de rebondissements, d’actions, de révélations qui nous sautent dessus et nous prennent à la gorge tant c’est difficile. Diane qui a passé 10 ans loin de tout ça découvre ce qu’est devenu son monde, ce qu’on a fait d’elle, etc. et c’est très prenant et déchirant parfois. Cette histoire transmet tellement de messages qu’il fait vraiment prendre conscience de ce qu’est notre monde actuellement et ce que ça pourrait devenir à l’avenir. Les erreurs peuvent parfois se perpétrés même si l’Histoire nous a appris à nous méfier de tout… Il est parfois des moments où l’on est totalement aveugle. Tout paraît logique dans cette histoire. On n’a pas d’interrogation, tout s’explique à un moment donné, c’est une histoire complète.

Bon, sauf à la fin, comme je l’ai mentionné au début, ça m’a frustré parce que j’aurai aimé en savoir plus. Je n’aurai pas été contre un tome supplémentaire pour en faire un diptyque, je pense que c’était largement suffisant pour avoir quelque chose de très complet ; mais une fin ouverte comme ça est une bonne chose aussi pour l’histoire, on peut s’imaginer ce que l’on veut. Quand c’est trop ouvert, je ne suis pas grande fan mais ça n’empêche pas que le livre soit bon et qu’il mérite amplement d’être lu.

En plus l’écriture de l’auteur est très agréable à lire, j’ai adoré (c’est le 1er livre de lui que je lis, bah ça me donne vraiment envie de me jeter sur Louis Le Galoup qui est en attente). La narration est à la 3e personne mais on reste la plupart du temps focalisé sur Diane, ses pensées.

Diane, un personnage que j’ai adoré. Elle doit réapprendre à vivre dans un monde qui lui est totalement inconnu, on lui présente toutes les améliorations, ce monde si parfait mais à mesure son regard change. La jeune adolescente un peu perdu devient un peu plus femme, elle prend conscience de ce qui l’entoure et sa manière d’être va changer. J’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage et même si parfois elle fait des erreurs, j’ai envie de dire que ça n’est pas de sa faute et tente par tous les moyens d’arranger les choses. Une héroïne comme on les aime. Et j’ai aussi adoré la manière dont Clara, sa sœur jumelle est mise en scène, mais je n’en dirai pas plus à ce sujet, mais le titre du livre prend tout son sens très rapidement mais pas uniquement grâce à cela….

Quant à Léo, c’est un personnage plus complexe qui se dévoile à mesure de l’histoire. Il nous fait ressentir toute sorte d’émotion, c’est assez complexe et en même temps… Je m’attendais à quelque chose du genre mais ça n’en reste pas moins frustrant de voir ce qui lui est arrivé. Il entretient une relation assez ambiguë avec  Diane mais j’ai bien aimé la manière dont c’était traité. Ça a plus de sens que ça se passe ainsi… Mais je n’en dirai pas plus (non je ne dirai pas s’il y a une romance ou pas, etc. vous découvrirez ça tout seul en lisant le livre !).

En bref, ce livre est simplement génial, prenant, déchirant et dur parfois mais avec un certain espoir pour un monde nouveau et beau. Comme toute dystopie qui se respecte, ce livre permet de nous « bousculer » (pour rester polie), nous faisant comprendre de certains travers ; de ce que peut être le monde si jamais rien ne change. Un beau message écologique car effectivement, vu ce qu’on entend actuellement, ça n’est peut être pas encore trop tard pour agir. Des personnages très attachants (la plupart du temps) et intéressants qui évoluent énormément du début à la fin. Une très bon et beau livre que je conseille fortement !

PS : Sinon j’ai pu rencontrer l’auteur vendredi 11 octobre (comme vous avez pu le comprendre lorsque j’ai dit que je l’avais menacé à cause de la fin de ce livre) et voilà ma dédicace, je me devais de la montrer parce qu’elle est juste magnifique !


Commentaires

  1. Je le veux absolument !! La semaine prochaine je vais me l'acheter avec "Revanche" de Cat Clarke ! Ton avis me donne encore plus envie de découvrir ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment super :)
      et Revanche faut que je le lise, j'en ai d'autres à lire avant mais je vais tâcher de me dépêcher

      Supprimer
  2. Je veux à tout pris le lire! Il m'a l'air super!

    RépondreSupprimer
  3. Cet auteur fait vraiment de très belles dédicaces ! J'en avais eu une pour le Dernier Hiver ! :) En tout cas tu donnes vraiment envie de le lire ! Heureusement qu'il est dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, on achèterait presque les livres rien que pour les dédicaces :D

      il est vraiment très bien. si tu peux le lire, lis le !

      Supprimer
  4. Super ton avis Melisande !!! Je dois le lire d'ici la fin octobre et tu me donnes juste le goût d'être tout de suite dans le mood du roman :-) Bisous xox

    RépondreSupprimer
  5. Belle chronique je ne connaissais pas du tout. Superbe dédicace

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet

In My Mailbox (306)