Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

Je m'appelle Budo de Matthew Dicks

Image
Quatrième de couverture
Aussi longtemps que Max croit en moi, j'existe. Les gens disent que c'est ça qui fait de moi un ami imaginaire. Ce n'est pas vrai : j'ai mes idées et ma vie en dehors de lui. Mais j'étais là le jour où il a disparu. Je sais qu'il est en danger. Et je suis le seul à pouvoir l'aider.
Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Flammarion de m’avoir permis de lire ce livre qui m’a énormément surprise et beaucoup plu.
Je dois avouer qu’avant lecture, je pensais que ça serait une histoire assez légère et plutôt drôle, j’ai donc été très surprise de voir que ça n’était pas vraiment le cas. Mais ça n’est pas pour ça que je n’ai pas aimé, bien au contraire. J’ai adoré ce livre, mais ça l’a juste rendu beaucoup plus touchant et poignant que ce à quoi je m’attendais.
L’écriture de l’auteur est très agréable à lire, il y a quelque chose de touchant dedans et j’ai vraiment eu la sensation d’entendre Budo raconter cette histoire. Dès les p…

La pourvoyeuse d'Aurélie Rochais

Image
Quatrième de couverture
La pourvoyeuse est la saga d’une famille dispersée à travers le monde par les conditions de vie actuelles.Mathilda se donne pour but d’entretenir les liens et de maintenir des relations entre tous les siens, les pourvoyant ainsi de ce qu’elle estime être un moyen efficace pour humaniser et rendre supportable leur vie.Par son récit, la narratrice donne un exemple vivant de l’inévitable imbrication des événements extérieurs dans le quotidien de ses personnages.
Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions du Panthéon de m'avoir permis de lire ce livre que je ne connaissais pas du tout, mais qui m’a laissé assez indifférente.
Ça n’est pas mon genre de lecture habituelle, du coup je l’avoue, ça n’était pas si simple pour moi de faire cette chronique. Ça n’était pas désagréable à lire (ni une torture), mais je me rends compte que plusieurs jours après la fin de la lecture, il ne me reste pas tant de choses que ça. Et ma mémoire n’est pas si défaillant…

In My Mailbox (97)

Image
 Explication de Lilie
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Mes acquisitions de la semaine
Le démon aux mille visages d'Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas (La face cachée du Strom 2,5)

"Je m'appelle Calixte Beauchamp. Si vous me lisez, c'est que je suis passé de l'autre côté. J'ignore qui vous êtes. Peu importe d'ailleurs. Ce qui est important, c'est que vous lisiez mon manuscrit. Après, seulement, vous comprendrez. Vous comprendrez où vous êtes. Et vous comprendrez la responsabilité énorme, terrible, qui pèse désormais sur vos épaules... A présent, vous faites partie de l'histoire."

La mort dans l'âme de Jeaniene Frost (Le prince des ténèbres 1)
Leila détient un pouvoir terrifiant : elle voit les secrets les plus …

Yfrôn de Hughs Heffragus (Psyckoon 1)

Image
Quatrième de couverture
Psyckoon est le nom d'un guerrier surpuissant. Yfrôn est un étrange enfant aux talons ailés qui deviendra ce guerrier s'il réussit à accomplir une longue et périlleuse série de métamorphoses... Une combattante d'élite, Lléna, part à sa recherche en compagnie d'Alda, son incontrôlable disciple. Ces deux jeunes et splendides guerrières sont de la race des Yptérôns, les très lointains descendants humanoïdes des Papillons. La peur s'est abattue sur ce peuple qu'abrite et protège l'antique et énigmatique Sanctuaire de Pahân. Car le prodigieux organisme vivant qu'est Pahân, objet de toutes les convoitises, se trouve menacé d'invasion par un mystérieux Seigneur qui a unifié contre les Yptérôns toutes les races monstrueuses et prédatrices de la contrée. Incarné en une miraculeuse apparition, l'Esprit de Pahân a révélé aux Yptérôns que seul le Psyckoon peut anéantir ce tout-puissant Seigneur de la guerre.
Mon avis
Je tiens tout d’ab…

Arthus Bayard et les Maîtres du temps de Laurent Bettoni (Arthus Bayard 1)

Image
Quatrième de couverture
« Arthur avait-il bien entendu ? Sherlock Holmes en personne allait l’aider à résoudre une enquête. Trop la classe ! »Arthus, 14 ans, se découvre un jour l’incroyable don de voyager dans le passé. Problème numéro un : il ne décide ni de l’heure de départ ni de la date d’arrivée. Problème numéro deux : il ignore tout de ce qu’il est censé accomplir à une époque qui n’est pas la sienne. Problème numéro trois : lorsqu’il devine quelle est sa mission, il ne sait pas comment s’en dépêtrer.Pourtant, accompagnée de sa meilleure amie, Lalie la râleuse, de la gouvernante, Loreena la bagarreuse, et de l’homme à tout faire, Tomaso le froussard, il n’a pas une minute à perdre. En vingt-quatre heures chrono, la drôle d’équipe, qui se retrouve propulsée au début du XXe siècle, doit combattre quatre individus de la pire espèce et déjouer les plans de Chronos, maître du temps et de la destinée dont il détourne le cours à son profit.Et quand la situation semble désespérée… elle …

Le jeudi c’est Jeu Livresque [17]

Image
Explication de Secret Forbidden World
 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).
Semaine 17 : Le livre le plus décevant

Il y a plusieurs livres qui m'ont déçu, en même temps vu tout ce que j'ai lu c'est normal. Mais je vais en parler de deux, parce que c'est dur de n'en choisir qu'un seul...

Le premier c'est Saba Ange de la mort de Moira Young, je vous jure, j'ai failli perdre des neuronnes, il m'a énervé, je n'ai rien trouvé de bien là dedans, que ça soit l'histoire ou les personnages ou la romance... C'est juste affreux à lire, on a juste l'impression que l'auteur ne sait pas éc…

Coup de projo sur...[31] : Le miroir aux vampires de Fabien Clavel

Image
Explication de Nyx Shadow :
Voilà, j'avais envie - de temps en temps - de faire revenir sur le devant de la scène, un livre qui m'a plu (que ce soit pour sa couverture, son écriture, son scénario etc.)C'est vrai, en général, une fois l'avis posté, on y pense plus, alors voilà. Si vous souhaitez participer, mettez vos liens en commentaires et je les rajouterai dans l'article plus tard. 

Parce que c'est une trilogie qui m'a bien plu et a fini par un coup de coeur (ou "presque" ^^), je me devais de la remettre en avant et autant commencer par le premier tome. C'est une histoire originale qui m'a bien touché (le tome 3 est... <3). Bref, je vous invite à lire ma chronique pour découvrir ce premier tome très sympathique.

" Bérénice,Ça y est, j'ai fait ma dernière rentrée à Augustin-Thierry, en internat cette fois. Rien de changé dans ce lycée : Cerise la peste et ses sous-fifres qui font baver les garçons, un beau gosse qui se prend pou…

Des Certitudes de Magali Villeneuve (La Dernière Terre 2)

Image
Quatrième de couverture
Dans les Cinq Territoires, les saisons débutent un autre cycle et à nouveau, la Grande Relève en marquera l’amorce.
Renvoyé vers son pays d’origine de façon arbitraire, Cahir, rongé par l’amertume et hanté par ses souvenirs, tente de retrouver sa place parmi les siens. Tandis que, dans la cité-capitale, l’on a préféré effacer toute trace du drame pour mieux l’oublier, certaines culpabilités, quoique silencieuses encore, commencent à peser lourd.
Derrière les murs inébranlables de la tour du Nolath, l’Igilh reçoit un message glaçant en provenance des Plaines de Tilh. Il lui faut prendre une réelle décision. De celles qui, dépendantes d’un seul homme, peuvent déterminer pourtant le devenir de chacun.

Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur Magali Villeneuve de m’avoir permis de lire ce livre et ainsi poursuivre cette série qui devient de plus en plus prometteuse.
J’ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cet univers qui s’enrichit de plus en pl…

Palace Athéna de Jonas Lenn (Palace Athéna 1)

Image
Quatrième de couverture
Paris, 1889, l’Exposition Universelle vient d’ouvrir ses portes. Trois enquêteurs hors normes poursuivent un mystérieux tueur dont les méfaits semblent liés à la mythologie grecque. Tandis qu’ils se lancent sur les traces d’une étrange actrice de cabaret, d’inquiétants phénomènes se multiplient dans la capitale. Et si tout cela était lié à un retour des dieux antiques ?
Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Asgard de m’avoir permis de lire ce livre, qui, pour le moment, me laisse un goût mitigé et de trop peu.
Je ne ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite, bien que courte, pour expliquer de quoi il s’agit, afin de me concentrer sur mon ressenti et expliquer pourquoi il ne m’a pas totalement plu.
L’écriture de l’auteur est assez agréable à lire. L’univers est intéressant et le fait d’avoir de la mythologie grecque c’est très sympathique. La seule chose c’est que pour le moment c’est à peine esquissé et j’ai eu un se…

In My Mailbox (96)

Image
 Explication de Lilie
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Mes acquisitions de la semaine
Je serai toujours là de Philippe Savin 

Récemment affecté dans les Cévennes, le commandant Nathan Prieur espère un nouveau départ avec sa femme et ses deux filles. Mais de nouveau, il se retrouve confronté à l'horreur lors du meurtre abominable d une adolescente.
Nathan Prieur, impliqué personnellement dans cette affaire, se lance sur les traces de l assassin.
Un compte à rebours impitoyable commence, car il en est certain : le monstre ne s arrêtera pas là.
Des destins se croisent. Des vies s effacent. Des meurtres sont perpétrés avec une incroyable cruauté. Des mensonges oubliés surgissent du passé. Des fantômes hantent les bâtiments en perdition. Le mal rôde sur le…

Suzy Online d'Anne Rossi

Image
Quatrième de couverture
Lou rêve de devenir écrivain, comme Suzy Biggs, sa romancière préférée. Alors, quand elle apprend la mort de celle-ci, son monde s’écroule ! Pas pour longtemps ; elle découvre bientôt le fantôme informatique de la romancière sur son ordinateur. Suzy lui propose un marché : continuer à faire vivre ses histoires sous son nom. Ravie, Lou accepte, mais son succès usurpé la met vite mal à son aise. Et quand Suzy se met en tête de se mêler de sa vie privée, pire, de ses amours, l’histoire tourne au vinaigre !

Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Les Lucioles de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.
Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi ça parle. J’avais choisi ce livre parce que j’avais trouvé l’idée bonne et intéressante. Et si un auteur favoris décédait et qu’on nous donnait la possibilité de poursuivre son œuvre grâce à son fantôme, qu’est-ce qu’on ferait ? Cr…

Parallèles de Catherine Kepler (Parallèles 1)

Image
Quatrième de couverture
À Trèves, Flamel monte dans sa Mustang, vérifie que son Glock 9 mm est bien en place sous le siège et emprunte l'E44 sous un violent orage. À l'approche de Thionville, la foudre s'abat sur le capot, soulevant le véhicule dans une tornade d'énergie. Quand Flamel reprend connaissance, sa Mustang a laissé place à une Cougar rutilante. Sur sa carte d'identité, c'est bien lui, mais différent... Où est-il ?... Qui est-il ?... Que s'est-il passé ?... À une centaine de kilomètres de là, au C.R.A.B. (centre de recherches appliquées aux brèches), deux hommes veillent... Soudain, trois notes stridentes annoncent l'arrivée d'un transfert. Les physiciens surveillent une zone de sept cents kilomètres entre Rotterdam et Mulhouse. La faille concerne une portion d'autoroute...
Mon avis
Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Le Monde d’Atria de m’avoir permis de lire ce livre.
Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car la 4e de couve…