La Couronne de Flammes de Rae Carson (De Braises et de Ronces 2)


Quatrième de couverture

Elisa est devenue une héroïne malgré elle. Secondée par le fidèle Hector et par ses compagnons du Malficio, elle a mené son peuple à la victoire grâce au pouvoir de sa Pierre Sacrée en terrassant une armée menée par des sorciers tout-puissants, les Animagi. Le trône de Brisadulce lui revient de droit, mais les membres de la cour complotent contre cette reine de dix-sept ans. Elisa échappe de justesse à plusieurs tentatives d'assassinat. Elle ne peut accorder sa confiance à personne et se rend vite à l'évidence, la mort dans l'âme : elle doit unir sa vie à celle d'un seigneur de Brisadulce si elle veut asseoir son autorité. Suivra-t-elle la voie de la raison quand ses sentiments à l'égard d'Hector sont de plus en plus forts ?
Pour conquérir le pouvoir dont elle a désespérément besoin afin de vaincre ses ennemis et accomplir sa destinée d'Élue, Elisa part à la recherche d'une source de puissance illimitée, le mythique zafira. Une quête périlleuse qui l'entraînera dans un extraordinaire jeu de piste par-delà les océans. Dans cette quête l'accompagnent ses amis les plus chers, le garçon qui l'a trahie, et l'homme qu'elle aime.
Si la chance est avec elle, elle en sortira vivante. Et plus puissante que jamais. Mais il y a un prix à payer.


Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier la Collection R de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai beaucoup apprécié.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car la 4e de couverture est très complète et je n’ai rien à dire de plus, donc plutôt que de paraphraser, je vous laisse la lire, ça sera mieux. Ainsi je me concentrerai plus sur mon ressenti sur cette lecture, qui comme je viens de l’année m’a beaucoup plu et après réflexion, je le trouve même meilleur que le premier. J’ai eu la chance de pouvoir « presque » enchaîner les deux premiers et ça m’allait très bien parce qu’attendre la suite aurait été pénible, là en revanche, ça m’énerve déjà de devoir patienter.

Le premier tome m'avait bien plus, avec son univers, bien que déjà vu par certains aspects, l'auteur avait su en faire tout de même quelque chose de sympathique avec ses propres codes. Ce deuxième tome nous entraîne davantage dans l'aspect politique, sans pour autant oublier l’aspect magique qui a son importance, notamment vers la fin (mais je n’en dirai pas plus à ce sujet) et j'ai adoré ça. C'est seulement dans la fantasy que la politique m'intéresse parce qu'il y a toujours des problèmes, assassinat, complot, etc. c'est très intéressant et prenant.

J'ai donc été comblée en lisant ce livre, d'autant que ça commence dès les premières pages et ensuite tout s’enchaîne très rapidement. il n’y a pas de longueurs, pas de perte de temps, si bien qu’on n’a pas un instant pour reprendre son souffle, et lorsqu’il y en a, c’est annonciateur de problèmes plus grands à venir, le calme avant la tempête comme on dit. On n'a pas le temps de s'ennuyer dans ce deuxième tome, loin de là, l'action part au quart de tour. Elisa doit faire face à de nombreux problèmes, elle doit vite trouver des solutions même si ça ne lui plaît pas toujours mais pour garder sa tête couronnée, elle n'a pas d'autres choix.

Le choix, il est souvent remis en question dans ce livre et c’est ce qui parfois le rend d’autant plus dur et déchirant… Nos émotions sont mises à rudes épreuves, avec toutes ces tentatives d’assassinat sur la personne d’Elisa, ses propres sentiments qui changent vis-à-vis d’un certain garde, et vu les événements qui se passent… Notre cœur n’a pas fini de souffrir et j’ai vraiment hâte de lire ce troisième et dernier tome pour voir ce qui va se passer parce que nous laisser dans une telle situation c’est juste cruel. Je déteste cette fin, qu’on nous fasse mariner comme ça avec des questions sans réponses et de nouveaux problèmes.

Dans le premier tome je présageais déjà des choses, ce tome 2 me conforte énormément dans mon idée et je suis bien heureuse que l'auteur prenne cette direction. La relation entre Elisa et Hector évolue beaucoup, même si évidemment rien n'est simple. Une fois de plus le personnage d'Elisa m'a énormément plu, elle prend de plus en plus d'assurance, elle devient une vraie reine, même si elle a encore des failles mais c'est ce qui fait la richesse de ce personnage, elle n'est pas non plus froide et éprouve des sentiments, chose qu'elle ne doit absolument pas oublier, malgré sa condition ! Enfin ça, c'est mon avis et j'espère que ça restera ainsi, sinon je crains le pire... Quant à Hector, parfois j’ai eu envie de le secouer, mais c’est un personnage que j’apprécie énormément, et en lisant ce tome 2 on se rend compte qu’on ne le connaît pas si bien que ça et ça a été un plaisir de le découvrir un peu plus, même si je vous l’avoue, j’aimerai en savoir plus encore. D’autres personnages vont nous surprendre aussi, mais je n’en parlerai pas pour ne pas spoiler, mais pour certains, je ne m’attendais pas du tout à ça.

En bref, voilà un très bon tome, que je trouve meilleur que le premier parce que tout avait sa place et je n’ai pas trouvé qu’il manquait des choses. L’univers est toujours aussi intéressants, l’intrigue était très bonne et palpitante et les personnages évoluent et nous montrent d’autres facettes pour notre plus grand plaisir. C’est une série que j’apprécie beaucoup, je ne m’attendais pas à adhérer à ce point comme je le disais dans le tome précédent et je suis bien contente de l’avoir découverte finalement parce que ça aurait été bête de passer à côté à cause d’une couverture que je n’aimais pas (mais je vous avoue que je suis bien contente que ça ait changé). Maintenant il ne me reste qu’à être patiente et attendre jusqu’en avril pour connaître le fin mot de l’histoire, qui je l’espère sera à la hauteur des deux précédents.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot