La Fille de Braises et de Ronces de Rae Carson (De Braises et de Ronces 1)

Quatrième de couverture

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée...
Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger.
Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier la Collection R de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié.

Je l’avais repéré lors de sa sortie avec la « première couverture (pour le moment il s’agit d’une simple jaquette sur la couverture d’origine) et ça m’avait tenté. Du moins le résumé, parce que la couverture ne m’inspirait pas plus que ça et au final j’avais trainé pour le lire. Maintenant avec la nouvelle couverture c’est vrai que ça donne beaucoup plus envie et j’espère que cette série aura du succès parce que l’histoire en vaut vraiment la peine et c’est vrai qu’il est dommage de passer à côté, et cela à cause d’une simple couverture (mais quitte à avoir de bons livres, autant qu’ils soient beaux aussi).

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit sans que je n’aie besoin d’en rajouter. C’est très complet et en même temps ça ne spoile pas donc rien à redire dessus. Je me concentrerai donc davantage sur mon ressenti pour donner mon avis sur ce premier tome qui est assez prometteur, maintenant je suis curieuse de découvrir la suite.

Ce que l’on remarque ne premier lieu dans ce livre c’est l’écriture de l’auteur. C’est très agréable à lire, fluide, et en même temps simple mais efficace. En revanche, ce que j’ai trouvé étrange, surtout pour de la Fantasy c’est que ça soit écrit au présent. Ça m’a un peu décontenancé au début car je suis plus habituée au récit au passé, et c’est d’autant plus justifié dans ce type de littérature que la contemporaine par exemple, mais peut-être est-ce dû à la traduction, je ne saurais dire. Mais une fois cette surprise passée, je n’y ai plus fait attention parce que l’histoire est très intéressante. Les pages ont défilé toutes seules sans que je ne m’en rende compte et ça explique pourquoi j’ai lu le livre en moins d’une journée.

Dès les premières pages ont plonge dans l’histoire sans perdre un seul instant et c’est vraiment très prenant. Pour ça c’est vraiment très bien, ça file droit, on sait où l’on se dirige, même s’il y a des imprévus et embuches pour notre plus grand plaisir, évidemment sinon il ne se passerait rien et il n’y aurait aucun intérêt. L’idée de base est bonne et l’auteur a su mener à bien son intrigue, pas un moment je ne me suis dit qu’il y avait des failles, etc. ce qui est plutôt une bonne chose, ça tient la route et c’est prenant. Cependant, je dois dire que je suis étonnée par la tournure de certains événements, je ne m’attendais pas à trouver autant de choses dès le premier tome (pour une trilogie), parfois on aurait pu avoir plus de détails et étendre l’intrigue, mais j’en suis plutôt ravie. Ce que j’espère maintenant c’est que l’auteur saura renouveler son histoire, que ça ne s’essouffle pas sinon ça serait dommage.

L’univers est très intéressant et j’ai été ravie d’en apprendre un peu plus au fur et à mesure de ma lecture car il faut l’avouer, au début on nous donne quelques informations mais pas suffisamment pour tout comprendre. C’est un peu le but, si on nous dit tout dès les premières pages, le livre perd de son intérêt, une fois encore. Ici, ça n’est pas le cas, j’étais très curieuse et avide d’en savoir plus, de comprendre ce qu’était un peu cette Pierre Sacrée, de comprendre en quoi Elisa était une Elue et surtout ce qu’elle devait faire en tant que telle. Je ne suis pas du tout déçue, une fois encore, c’est assez original même si la notion d’Elue ne l’est pas du tout en Fantasy. L’auteur a su se démarquer quand même et apporter sa patte. Et puis lorsqu’il est question de près ou de loin de magie, moi je suis comblée, j’adore ça !

Le seul reproche que je pourrais faire à ce livre c’est que certains événements soient un peu trop rapides. On passe d’une chose à une autre sans vraiment détaillé et développer. Alors en soi, ça n’est pas très gênant, le rythme est ainsi soutenu avec une action omniprésente donc ça c’est plutôt bien, mais du coup j’aurai aimé que l’auteur développe par exemple davantage les relations entre les personnages. J’ai lu ce livre très rapidement et du coup je n’ai pas vu tant que ça le temps passer (temps en tant que chronologie) et l’évolution de certaines relations m’ont paru peut-être un peu trop soudaine et rapide. Mais bon ça n’est qu’un détail, je pense que ça ne dérangera pas la plupart de ceux qui lisent ce livre, c’est juste que moi, j’aime quand ça prend un peu de temps et qu’on voit tout le déroulement et pas juste en « cinq minutes » même si j’exagère un peu.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elisa, déjà elle n’est pas une héroïne parfaite comme les autres, aussi bien physiquement (elle est loin d’avoir une taille mannequin, ce qui est plutôt rare) que moralement. Elle se fiche complètement de la politique même si elle est une princesse, elle préfère vivre sa vie tranquillement et manger (ça on le comprend assez vite) et préfère tout délaisser à sa sœur aînée. Sauf qu’en étant l’Elue, difficile de passer à côté de son destin. Au fur et à mesure de l’histoire, on peut voir son évolution, son comportement changer, de petite fille un peu gâtée et peureuse (plutôt manque de confiance en soi) elle devient plus mature, plus sûre d’elle – même si ça ne l’empêche pas de douter et d’avoir peur parfois. C’est un personnage qui se retrouve grandit avec toutes les épreuves qu’elle endure et j’ai beaucoup apprécié cet aspect-là.

Les autres personnages secondaires sont tout aussi intéressants et surtout très éclectiques. Avec eux, on ne peut pas s’ennuyer un seul instant tant ils nous font vivre et ressentir toutes sortes de choses. Ximena m’a tout de suite plu et pourra nous surprendre plus d’une fois, Alejandro qui ne sert strictement à rien et qui m’a énervé au plus haut point alors qu’il est roi et ça dès la première rencontre, Cosmé qui s’avère très surprenante et Rosario qui me plaît de plus en plus ! Je ne fais qu’une petite liste, il y en a bien d’autres mais je n’ai pas envie de spoiler donc je vais m’arrêter là, mais en tout cas, je trouve que les personnages secondaires ne sont pas du tout mis de côté, bien au contraire, ils sont bien présents et sans eux, l’histoire ne tiendrait pas non plus car Elisa aussi forte qu’elle soit, a besoin aussi des autres.

En bref, ce premier tome a été une belle surprise pour moi, je ne pensais pas adhérer à ce point. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir cet univers qui promet beaucoup de choses, j’espère en apprendre davantage dans la suite. L’intrigue était sympathique à suivre, avec plein d’action et de rebondissement de sorte qu’on ne puisse pas s’ennuyer. Les personnages sont très éclectiques, attachants (pour la plupart) et nous surprennent énormément. Plus qu’à lire la suite pour savoir ce qui va arriver à tout ce beau monde !

Commentaires

  1. Je ne lis que des avis positifs sur ce livre ! Je le note :)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que je vais me laisser tenter par cette saga un jour car je lis beaucoup d'avis aussi enthousiaste que la tienne.

    RépondreSupprimer
  3. c'est vraiment pas mal, j'ai bien adhéré :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé