Le Duc et l'Octogone de Jean-Luc Duhin (Gaël Dwest 1)

Quatrième de couverture


Au duché d'Attia, Gaël, fils d'aubergiste, rêve de devenir homme d'armes. Alors qu'à l'autre bout du royaume sévissent barons esclavagistes et armées hostiles, l'église officielle, l'Octogone, s’enrichit. Le duc Elgar a déjà envoyé ses hommes et ses fils anticiper les combats. Gaël va découvrir ses origines, et c'est en jeune guerrier qu'il rejoint la capitale avec sa compagne Haldira. Là, il jouera sa vie et assumera son rôle dans le grand échiquier qui oppose le duc Elgar et le puissant ordre de l'Octogone. Mais Gaël acceptera-t-il d’en rester là ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Les Mondes d'Atria de m'avoir permis de lire ce livre même si je dois avouer que c'est une grosse déception.

J'étais totalement en dehors de l'histoire, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’univers de l’auteur et à m’intéresser à l’intrigue et aux personnages. Et si dès les premières pages je ne plonge pas rapidement, il est rare que j'apprécie le reste.

L'écriture en soi, ça peut aller, une fois qu’on est habitué au style, ça se lit assez vite et plutôt bien. Au final le livre m’a fait moins de deux jours, mais ça n’est pas pour ça que je l’ai apprécié. J’avais hâte que ça se termine et ma première tentative de lecture a été un échec, j’ai dû en lire un autre parce qu’il m’intéressait bien plus. Bref, c’était mal parti, mais j’ai fait une 2e tentative en espérant que ça soit le bon moment pour le lire, mais ça n’a pas été plus glorieux même si je l’ai lu d’une traite.

Le gros souci de ce livre vient surtout de la narration, de l’histoire et de l’absence d’intrigue. Le ton n'était pas toujours le même, c'était assez étrange à lire, parfois ça faisait soutenu, dans un style assez classique et parfois, le narrateur devenait plus familier et s’adressait presque au lecteur. Le changement d’un chapitre à l’autre ne passait pas, ça m’a dérangé. Lorsqu'on a une narration à la 3e personne, il est plus facile de suivre plein de personnages différents, la seule chose c'est qu'ici j'avais la sensation de passer d'une chose à l'autre, sans lien, ça n'était pas claire.

Quant à l'intrigue, elle s'éparpillait et pour moi il n’y en a pas. Honnêtement, je ne serai pas forcément capable de faire un résumé de l'histoire tant il y a de choses différentes et pas de réel fil conducteur. Alors le fait qu’on ait plein de personnages et de situations, ça pourrait être bien en soi, ça prouverait qu’il y a un rythme assez soutenu et haletant, de l’action mais ça n’est pas le cas. On ne sait pas où va l'auteur, ce qui est plutôt problématique. De plus, l'histoire est très longue à démarrer et il ne se passe rien. L’action en tant que telle n’arrive qu’à la toute fin mais je n’étais tellement pas dedans qu’au final, c’était comme si elle n’existait pas.

La 4e de couverture nous parle en premier lieu de Gaël, donc on peut supposer qu’il s’agit du héros de cette histoire et au final on nous parle de tout le monde sauf de lui. Il n’apparaît qu'après plus de 100 pages pour le retrouver presque 100 pages encore plus loin (donc vers les 200 pages) ce qui est trop long. Mais dans l’ensemble, il est assez peu présent et en plus, la 4e de couverture dévoile quasi l’ensemble du livre, car comme je l’ai dit, il n’y a tellement pas d’intrigue que c’est difficile d’expliquer de quoi ça parle sans tout raconter. Bref, tout ça m’a perdu parce que j'ai eu l'impression d'être flouée et de lire quelque chose de complètement différent de ce que cette 4e de couverture promettait. Et pourtant comme à mon habitude, je ne l'ai pas relue pour ne pas être influencée et déçue mais j'avais des souvenirs de l'histoire et ça n’avait rien avoir avec ce que je lisais. Et je n’évoquerai pas les révélations de fin qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, on se demande d’où ça sort…

J’ai presque eu la sensation de lire un deuxième tome, où l’on sait déjà des choses, mais avec quelques petits rappels pour ne pas être totalement perdu. Sauf que non, dans un premier tome il faut poser des bases solides et là, les fondations n’étaient pas là. De plus, les chapitres sont tellement courts qu'on n'a même pas le temps de comprendre ce qui arrive qu'on passe à un autre groupe de personnages.

Quant à l'univers, je vous avoue qu'on n'en sait pas grand chose, on a des informations par-ci par-là, mais la manière dont c’est amené, ça faisait davantage cours d'Histoire inintéressant et mon cerveau a complètement occulté cet aspect-là. Je l'avais dit, que je n'étais vraiment pas dedans, ça ne m'intéressait pas.

En ce qui concerne les personnages, je vous avoue que je ne me suis attachée à personne, c'était des noms qui agissaient mais sans plus. Il y en a pourtant un certain nombre mais au final je n'en connais vraiment aucun, ils ne m'ont pas passionné plus que ça.

Bref, je ne vais pas m’éterniser plus longtemps, vous l’aurez compris ce livre est une grosse déception, je ne l’ai pas du tout apprécié. Pour un livre jeunesse, je ne trouve pas ça spécialement adapté, j'ai lu des choses beaucoup plus compliquées, avec encore plus de personnages mais je n'avais jamais eu la sensation d'être perdue. Ici, ça partait tellement dans tous les sens, qu'il n'y a pas réellement d'intrigue qui se détache de cette histoire. Et les personnages étaient sans saveur, simplement des noms d’inconnus qui ne m’évoquaient rien. Pour moi, cette série s'arrête là.

Commentaires

  1. Bonjour,
    J'écris des chroniques littéraires pour une revue du Nord de la France et, un lisant ce bouquin qui m'a découragé, je constate que je partage totalement votre avis (et ça me rassure).
    Continuez à lire et à donner votre avis, c'est une oeuvre nécessaire
    Didier H

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]