Scarlet de Marissa Meyer (Chroniques Lunaires 2)

Quatrième de couverture

Depuis les lointaines étoiles jusqu'aux recoins d'une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.
Alors que l'une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l'autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l'humanité se renforce.
Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions PKJ de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré. C’est une série que je vous recommande fortement si vous ne l’avez pas encore commencée car elle se bonifie avec le temps, ce 2e tome est au moins aussi bon si ce n’est meilleur que le 1er.

Après ma lecture de Cinder, je voulais lire un autre livre pour ne pas enchaîner et rester dans un même univers trop longtemps. Mais l’appel de Scarlet était trop fort, j’ai succombé à la tentation et me suis jeter sur ce 2e tome… qui n’a fait qu’une journée (en gros). Trop vite dévoré mais savourer tout de même et avec délectation. J’ai passé un excellent moment de lecture donc ça compense largement le fait que le temps ait été si court.

L’histoire se déroule que quelques jours après le 1er tome (24h si je ne me trompe pas) donc ça s’enchaîne très rapidement, pas de perte de temps. On découvre ainsi Scarlet (le Petit Chaperon Rouge si vous préférez), une jeune fille qui travaille dans la ferme de sa grand-mère. Alors que cette dernière est portée disparue, Scarlet reçoit un message de l’avancée de l’enquête de la police. Quelque peu délaissée, la jeune fille décide de mener son enquête pour la retrouver car elle est certaine qu’elle ne s’est pas enfuie comme le pense certain. Mais cette quête va s’avérer longue et semer d’embuches et le loup n’est jamais très loin pour une jeune fille qui s’aventure… De l’autre côté, Cinder tente de s’échapper par tous les moyens pour échapper à une mort certaine et aussi découvrir certaines vérités liées à son passé et ses origines.

Même si on change d’héroïne, l’intrigue se poursuit chronologiquement, sans interruption. Ce 2e tome nous entraîne dans un autre conte, celui du Petit Chaperon Rouge et je dois dire que j’aime beaucoup ce qu’en a fait l’auteur. Je ne peux pas développer davantage par peur de spoiler mais c’est très ingénieux et bien pensé. On s’éloigne davantage du conte par rapport à Cinder, même si on retrouve les principaux éléments et certains moments clés, mais avec l’univers propre à l’auteur et son imagination, l’intrigue en devient bien meilleure et est très bien pensée. J’ai adoré suivre cette nouvelle aventure.

A mesure que l’histoire avance, les liens se tissent entre les personnages, on comprend les implications de chacun, leur rôle et c’est juste passionnant. L’auteur nous montre fait un peu voyager, on change de pays  puisque Scarlet habite en France, ce qui est plutôt sympathique, d’autant qu’on va finir par faire un petit tour à Paris. Mais je n’en dirai pas plus à ce sujet. L’action est omniprésente si bien qu’on n’a pas le temps de reprendre son souffle avant la fin. Je vous assure, j’ai eu beaucoup de mal à me détacher de ce livre tant j’étais prise par les événements, que j’avais envie de savoir ce qui allait se passer tant c’est passionnant. Je ne m’attendais pas du tout à ça, le côté prévisible du premier tome l’est beaucoup moins ici. J’ai été surprise par certains événement, je ne m’attendais pas du tout à ça donc c’est vraiment une très bonne chose.

Avec Scarlet, on se rend mieux compte de la richesse de l’univers construit par l’auteur, car même si elle se base sur les contes pour écrire ses différents tomes, l’univers de SF est absolument génial, très bien pensé et construit. On voit de visu certaines choses évoquées dans le tome précédent et franchement ça fait parfois froid dans le dos c’est moi qui vous le dit !

La narration est à la 3e personne cela nous permet de suivre différents personnages, à la fois Scarlet, la nouvelle héroïne, mais également Cinder que l’on continue de suivre, Kai, la Reine Levana… Autant de « point de vue », de personnages  qui enrichissent à la fois l’univers et l’intrigue.

Et quels personnages ! On retrouve ceux déjà présenté dans Cinder, comme la reine Levana. J’ai eu des envies de meurtre, je la hais, c’est viscéral mais c’est tellement bon de la détester ! Quant à Cinder et Kai, toujours les mêmes, ou presque… certains changements sont à venir évidemment et parfois j’ai eu envie de secouer Kai tant… C’est pénible de ne pas pouvoir spoiler et parler de certaines choses mais voilà… Il mérite des baffes parfois même si je l’apprécie quand même. Quant à Cinder, elle doit faire face à beaucoup de choses et on peut voir son évolution par rapport au premier tome et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on est loin de notre petite mécanicienne cyborg !

Evidemment de nouveaux personnages arrivent J’ai adoré Scarlet, c’est une héroïne très sympathique à suivre, très courageuse qui va au bout des choses même si elle sait qu’elle va se mettre en danger… et sur son chemin elle va forcément croiser le loup… Loup, un personnage que j’ai aussi adoré. Il y a des auteurs qui ont le don de créer des personnages (masculin) absolument fantastique, Marissa Meyer en fait partie. Déjà dans Cinder j’ai adoré découvrir Kai mais je dois dire que Loup n’a rien à lui envier, dans un genre très différent il est aussi très attachant même si… bah ça reste le « méchant loup » de l’histoire du Petit Chaperon Rouge donc on peut s’attendre à tout mais là, c’est juste énorme, j’ai adoré ce qu’à fait l’auteur.

En bref, un deuxième tome vraiment excellent qui nous montre un peu plus tout le talent de Marissa Meyer. Elle a une imagination débordante et c’est vraiment agréable de voir comment à partir d’un conte connu de tous elle a pu créer un tel univers et des histoires si intéressantes. L’action est omniprésente, l’univers s’enrichit un peu plus, les personnages que l’on connait évolue et cesse de nous surprendre, les nouveaux nous font craquer et ressentir eux aussi toute sorte d’émotion. On peut dire que l’auteur a le chic pour créer des personnages qui nous transportent. En gros, lisez cette série, elle en vaut vraiment la peine, c’est génial.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)