Le Chasseur d’Âmes d'Agathe Roulot (L'Archer Maudit 1)


Quatrième de couverture



Alors qu’elle chasse dans la mystérieuse Vallée Oubliée, Elenwë, elfe hybride centenaire, se fait brusquement agressée par le Chasseur d’Âmes, un guerrier du Nord qui traque les Ombres de la Mort. Mais celui-ci est différent, et les Ombres ont prit possession de son corps et de son âme. La paix fragile maintenue dans le monde d’Erthalian par les Elfes de Lumière se trouve alors troublée. Elenwë et son maître doivent avertir le Conseil et la Reine avant qu’il ne soit trop tard. Car venus du Nord, les Elfes de la Nuit sont bien décidés à prendre leur revanche sur leur défaite passée. 
L’heure du combat est arrivée… les Elfes de Lumière sont-il prêts ? Et pour quelle raison ce dieu semble-t-il s’intéresser autant à Elenwë ?


En Lecture Commune avec
Cliquez sur la bannière
pour accéder à la chronique






Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier Agathe Roulot de m'avoir permis de lire son livre qui m'a bien plu. Cette lecture fait l’objet d’une lecture commune avec Lire une passion qui fait l’avouer a été assez expéditive car nous l’avons toutes les deux dévorés.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit pour donner envie de la découvrir. Tout ce que je peux dire c’est que ce premier tome est vraiment très intéressant et que je vous le conseille si vous avez envie de passer un bon moment. J’avoue que je ne pensais pas adhérer à ce point-là en le commençant, pas d’a priori, je n’ai encore eu aucun écho de ce livre mais je dois dire qu’il est assez addictif.

L'écriture de l'auteur est agréable à lire, simple mais efficace. Je pensais qu’elle serait plus complexe (ça n’est pas du tout négatif ce que je dis) mais je m’y attendais et du coup j’ai été agréablement surprise de voir avec quelle facilité je lisais ce livre qui a su m’embarquer dans son univers dès les premières pages. Les pages ont défilé toutes seules sans que je ne m'en rende compte, le livre ne m’a fait que deux jours parce que j’attendais ma binôme pour le lire, sinon il aurait été lu dans l’après-midi / soirée, tant j'étais prise par les événements.

L’action est sans cesse présente, il y a très peu de moments calmes, et même dans ces cas là, ce n’est pas pour ça qu’il ne se passe rien, bien au contraire. De plus c’est souvent annonciateur de problèmes à venir et ça permet de relancer la machine pour n’en plus finir. J’ai trouvé l’intrigue très bonne et bien menée, pas de fausses notes pour moi ce qui est une bonne chose. J’étais ravie de découvrir cette histoire et comme je l’ai dit c’est addictif donc je voulais à tout instant savoir ce qui allait se passer.

Cela dit, je dois avouer tout de même que je n’ai pas eu tant de surprises au niveau « révélation de fin », parce que je m’attendais à certains événements, peut-être que je lis trop de choses et anticipe beaucoup néanmoins ça reste sympathique à lire et tout dépend si vous cogiter pendant votre lecture ou bien si vous vous laissez totalement emporter sans nécessairement chercher à savoir ce qui va se passer, etc. D’autant qu’il y a tout de même des choses que j’ignorais, je ne vais pas dire que j’ai tout compris dès le début. Ce n’est qu’au fur et à mesure, des déductions qui paraissent logiques et qui à force de lire peuvent nous apparaître clairement. Grâce à certains personnages ou manières d’être, etc. je voyais un peu ce que l’auteur essayait de faire. Je ne faisais que des suppositions, certaines se sont avérées mais il y a encore beaucoup de questions sans réponses. J’ai fait mes suppositions à Lire une passion – l’intérêt de faire une Lecture Commune c’est qu’on peut en parler avec quelqu’un – et qu’on semble sur la même voie pour certaines choses. À voir dans la suite si nos questions trouveront leurs réponses et qu’elles seront justes.

L’univers est intéressant, les elfes sont un peuple intéressant et j’avais envie de voir ce que l’auteur allait en faire et je trouve ça plutôt réussit. Au fil des pages on le découvre toujours un petit peu plus, les informations arrivant au compte goutte à mesure qu’on en ait besoin pour comprendre ce qui se passe. Il y a toujours une hiérarchie, que ça soit au niveau de la royauté pour régenter le pays / peuple, mais il y a également tout un panthéon de dieux qui ont une place plus ou moins importante dans la vie quotidienne des Elfes de Lumière.

Par ailleurs, nous découvrons aussi qui est ce fameux Chasseur des Ames que l’on rencontre dès les premières pages et qui va générer bien des soucis et aussi donner une histoire. Je n’en dirai pas plus à son sujet pour ne pas spoiler et que vous compreniez pourquoi c’est le titre de ce tome, mais j’ai trouvé ça très intéressant la manière dont l’auteur l’a exploité et voir les liens qu’il peut y avoir avec les Elfes, etc. La présence de la magie m’a forcément plu et j’ai adoré la manière dont elle est amenée et j’ai hâte d’en savoir plus.

J'ai été surprise par le fait que ça soit écrit au présent, en général je n'aime pas trop ce type de narration, ça ne me paraît pas naturel, trop attachée aux temps du passé. Mais je dois avouer qu'ici ça n'est pas gênant, ça va plutôt bien avec l'histoire. De plus, apparaît parfois en italique la voix d'Elenwë dans le futur où elle raconte justement des choses au passé pour montrer le détachement entre ce qu'elle est au moment de l'action et ce qu’elle est devenue. J'ai trouvé intéressant ce contraste et le fait que ses pensées et commentaires soient un peu démarqués de la sorte, cela permet de se « préparer » un peu à l’avenir et de savoir qu’il y a des choses qui ont changé.

Elenwë est un personnage très attachant, une orpheline hybride, moitié Elfe de Lumière, moitié Elfe Noire ce qui l’exclut de sa communauté mais elle reste une battante, elle veut toujours prouver qu’elle est capable et à la hauteur même si elle ose avouer que tout ça l’effraie. Après tout, elle a beau avoir 100 ans, elle est jeune, ce n’est qu’une adolescente dont le Destin semble s’acharner sur elle pour lui faire porter sur ses épaules un poids trop important. Elle est courageuse et évolue beaucoup dans ce premier tome, elle n’est plus totalement la même à la fin de ce premier tome et j’ai hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour la suite.

Les personnages sont de manière générale assez éclectique, on rencontre différents types de créatures – mais je ne les nommerai pas pour laisser un peu de surprises – ce qui rend l’univers beaucoup plus riche. Différents personnages sont très proches d’Elenwë comme son Maître qui l’a pour ainsi dire élevée auquel on ne peut que s’attacher, ou encore Aldwin, qui m’a bien plu et qui, je pense, va nous réserver certaines surprises. Quant à d’autres ils sont méprisables et l’auteur arrive bien à nous les faire détester ou douter d’eux…

En bref, ce premier tome est une belle réussite, j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire et a été une agréable surprise. L’univers est intéressant et bien construit, l’auteur sait ménager son suspense pour donner envie d’en savoir plus. Les personnages sont intéressants et assez éclectiques, même si parfois, certaines choses pourraient être trop évidentes. Mais ça ne gâche pas le plaisir de la lecture, je lirai la suite avec grand plaisir parce que maintenant j’ai envie de savoir ce qui va leur arriver.

Commentaires

  1. Je vois qu'on est sur la même longueur d'ondes et comme tu dis, j'attends de voir si nos suppositions sont vraies ou pas !
    Vivement ce tome 2 et merci pour cette LC ^^

    RépondreSupprimer
  2. @Lire une passion : oui, on a pensé la même chose :) et attendons la suite maintenant pour voir ce qu'il en est ^^
    et de rien, c'était une petite LC mais néanmoins sympathique ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet