L'Empreinte du feu de Xavier Müller (L'Oracle du vent 3)


Quatrième de couverture

Pour Jo, la nouvelle ère glaciaire qui s’abat sur la Terre n’a plus d’importance tant que son ami Adrien reste bloqué à l’intérieur d’un sous-marin prisonnier des glaces. Et elle ne dispose que de trois jours pour le sauver. C’est alors qu’elle apprend qu’Alex, le prodige des ordinateurs, a perdu la tête en menant une véritable guerre informatique contre les centres météorologiques du monde entier. Or, la seule personne à qui il veut encore parler, c’est Jo. Que faire ? Accepter, et abandonner Adrien à son triste sort… Ou refuser, et gâcher peut-être l’unique chance de sauver la Terre…

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gulf Stream de m'avoir permis de lire ce livre et ainsi poursuivre et terminer les aventures de Joanne.

Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai beaucoup aimé ce dernier tome et la série de manière générale, donc si le surnaturel vous plaît, que le climat vous intéresse également, n’hésitez pas à lire L’Oracle du Vent !

Après avoir terminé le 2e tome, je me suis dit que je ne peux pas en rester là, surtout pas avec cette fin des plus frustrantes et énervantes. Heureusement pour moi, j’avais déjà la suite sous la main alors je n’ai pas hésité – quitte à me coucher très tard – à prendre ce 3e tome pour savoir ce qui allait se passer. Et je ne suis pas du tout déçue. C’est vraiment un très bon livre et Xavier Müller nous prouve une fois de plus qu’il a une imagination débordante. Le seul petit regret c’est que ça ne soit pas plus long, pour qu’on ait davantage de tensions, etc. mais là c’est l’adepte des pavés en moi qui parle.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans compter que si l’on a bien le 2e tome en tête (comme ça a été mon cas), pas besoin de savoir en avance ce qui va arriver car on sait déjà quelle va être la préoccupation de Jo : sauver son ami Adrien prisonnier dans le sous-marin. On se laisse totalement emporter par l’histoire, j’ai vraiment apprécié et les pages ont défilé toutes seules tant j’avais hâte de savoir ce qui allait se passer. Cela dit, après le tome 2 j’étais dans une telle attente que je ne pouvais pas prendre mon temps.

Jo doit sauver tout le monde, elle est le pilier à chaque fois, on compte sur elle. Mais est-ce vraiment ce qu’elle veut ? L’action est omniprésente, j’ai eu la sensation de voir un film avec différents plans, on passe d’une action à l’autre, d’un paysage à l’autre. Dans ce tome on voyage à divers endroits ce qui n’est pas pour me déplaire parce que pour le tome précédent c’était assez fixe. C’est le tome de toutes les révélations et des résolutions donc ça s’accélère, c’est haletant et on ne peut pas s’ennuyer un seul instant. Pas de longueur ; ça file droit et tout s’enchaîne. Evidemment c’est le dernier tome, il faut bien tout boucler mais ça n’est pas pour ça que c’est bâclé. Et en 215 pages de toute façon, il est certain que tout se fasse très rapidement.

L’univers est vraiment intéressant, j’ai beaucoup aimé découvrir la météorologie, tout est clair et bien expliqué, même si parfois ça devient très technique et scientifique, Xavier Müller à l’art et la manière de raconter qui fait que l’on comprend très bien. Et puis après tout Jo n’a que 13 ans, elle ne s’y connaît pas totalement non plus donc elle reformule tel qu’elle le comprend, ce qui nous aide aussi. Pour la partie plus surnaturelle, j’ai bien aimé ce qu’en a fait l’auteur, il arrive encore à nous surprendre. Rien n’est acquis. Ce que j’ai apprécié aussi c’est que ça ne soit pas si facile, je ne vais pas dire non plus qu’il n’y a pas de passages qui sont ainsi, ça reste de la jeunesse donc on sait un peu quoi à s’attendre à la fin et de l’autre… on ne s’y attend pas forcément et c’est d’autant plus réaliste.

Jo est un personnage que j’aime beaucoup, je me suis attachée à elle et c’est vrai qu’il y a un petit pincement au cœur du fait de la quitter si vite mais elle a bien mérité un peu de répit et de repos. Quant aux personnages secondaires ils vont beaucoup nous étonner et nous surprendre pour notre plus grand bonheur, ça ajoute de l’intérêt à l’histoire.

En bref, ce dernier tome clôt parfaitement la série qui d’ailleurs est très intéressante, haletante avec beaucoup de rebondissements à chaque fois. Les personnages sont attachants et nous font vivre plein d’aventures. Il y a plein de mystères autour d’eux et comme je le dis souvent, les apparences sont très souvent trompeuses. Ne croyez rien ! Une série à découvrir et à lire !

En partenariat avec

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]