Les Héritiers de Cindy Van Wilder (Les Outrepasseurs 1)

Quatrième de couverture

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream de m’avoir permis de lire ce livre qui m’a beaucoup plu, même si ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais.

La 4e de couverture, bien que courte, explique plutôt bien la trame générale du livre, mais niveau contenu elle n’en dit pas suffisamment donc je vais expliciter davantage dans ma chronique, sans pour autant faire un résumé parce que je risque de spoiler, ce qui n’aurait aucun intérêt parce que ce livre mérite à être connu et change totalement dans le genre. Ce livre est très singulier, si bien qu’on peut dire que ça n’est pas du Young Adult mais de la Fantasy.

Il faut savoir que ce livre est « coupé » en deux parties. On a une partie narrative qui se passe de nos jours avec Peter qui échappe à une tentative d’assassinat. Le moins qu’on puisse dire c’est que l’action arrive très vite, pas de perte de temps. On rencontre à peine le garçon qui rentre chez lui et peu de temps après il se fait attaquer et là, tout va s’enchaîner très vite. Il est plongé dans l’univers des Outrepasseurs quand il va se rendre à Lion House et ça va se faire de manière singulière. A partir de là, une autre narration prend place, en alternance avec la partie présente, mais qui va prendre plus de place pour ne pas dire la grande majorité du livre : c’est la partie médiévale qui se passe au XIIIe siècle.

Le fait qu’on soit aussi davantage plongé dans le passé que dans le présent, afin de poser les bases et nous expliquer l’univers des Outrepasseurs, pour moi ce livre est davantage de la Fantasy que du Young Adult en tant que « genre ». Après au niveau de l’âge, un adolescent peut parfaitement le lire, ça n’est pas un problème, mais on est loin des univers « traditionnel » du genre (ça n’est pas Twilight, Vampire Academy, Le Livre des Lunes). Donc, cela pourrait dérouter au premier abord et ne pas plaire à tout le monde à cause de ça. Personnellement, j’ai plongé dans la littérature de l’imaginaire par la Fantasy donc ça ne me dérange absolument pas, j’adore ça. Mais je préfère prévenir au cas où.

J’ai donc été très surprise que la partie « passée » prenne davantage le pas sur le présent comme je ne m’attendais pas à lire de la Fantasy. Et il faut dire aussi qu’au bout d’un moment, à cause de la manière dont est construite l’intrigue, j’ai eu un effet redondant. Ça n’avançait pas beaucoup pour la partie présente avec Peter alors qu’on pourrait croire qu’il est au centre de l’histoire, intrigue de ce tome 1, c’est en partie le cas mais pas totalement.

Mais attention, ça n’est pas pour ça que c’est ennuyeux ou pénible, parce c’était tout de même très intéressant. Il y a pas mal d’actions, de rebondissements, de magie à l’œuvre donc tout pour me plaire. J’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers des Outrepasseurs, leurs origines. Je pense que toute cette mise en place est nécessaire pour bien comprendre dans quel univers on met les pieds, pour mieux appréhender la suite et surtout la partie présente qui sera davantage développée dans la suite. Après, c’est une sorte de tome introductif, du moins en ce qui concerne la partie « présente » avec Peter parce qu’on n’a pas beaucoup d’informations il est vrai, mais pour ce qui est du passé, on a une très bonne vision de ce qui est arrivé pour qu’aujourd’hui on en soit arrivé là. On entrevoit quand même des choses avec un peu de réflexion et ça a suffisamment attisé ma curiosité pour en savoir plus de toute façon.

Ce que j’ai apprécié c’est bien que ça soit du young adult et donc pour un public « jeune », la violence et la sensualité ne sont pas éjectés et c’est plutôt appréciable. Mais lors de la soirée de lancement du livre qui a eu lieu fin janvier, il est vrai que l’auteur en avait parlé. Je comprends mieux maintenant que je l’ai lu ce qu’elle voulait dire. Ça n’est pas parce qu’ils sont jeunes qu’on doit totalement tout éluder sans pour autant tomber dans l’excès (sinon ça n’est plus de la lecture jeunesse).

L’écriture de Cindy Van Wilder est magnifique, c’est vraiment très bien écrit, on se laisse totalement emportée par les mots. Ça rend ce livre beaucoup plus mature et on a aussi la sensation de lire de la Fantasy plus que du Young Adult. On en revient toujours là, comme je l’ai dit à l’auteur, elle pourrait très bien écrire de la Fantasy adulte, ça ne poserait aucun souci, elle a déjà l’écriture pour ça.

Quant aux personnages, je les aie bien appréciés, c’est assez éclectique et on a une profusion de personnages comme on a deux temps qui se déroule en même temps à travers le va et vient entre le présent et le passé. Je m’attarderai davantage sur la partie présente, vous laissant un peu de mystère sur l’époque médiévale. Pour la partie présente, il y en a surtout trois qui se démarquent, à savoir Noble, la mère de Peter (Hermeline) et Peter. Le premier est mystérieux et intriguant, j’ai hâte d’en savoir plus sur lui parce que pour le moment je ne sais pas trop quoi en penser. Hermeline a caché beaucoup de choses à son fils et va en partie le payer.

En ce qui concerne Peter c’est un garçon normal qui se retrouve plongé en un instant dans un univers qu’il ne connaît pas, découvre des choses sur son identité qui vont évidemment tout bouleversé. Mais ça n’est pas pour ça qu’il se laisse totalement faire et accepter, j’ai bien aimé ce « combat », le fait qu’il se rebelle un petit peu car bien souvent le surnaturel est accepté assez rapidement et après diverses embûches vont compliquer le tout. Là dès le départ on voit que ça n’est pas facile, donc j’ai hâte d’en savoir plus.

En bref, bien que surprise par le contenu du livre et par la manière dont elle est construite, j’ai bien apprécié cette histoire parce qu’elle est singulière. Le peu de choses qu’on a pu entrevoir sur la partie présente me plaît et me donne envie d’en savoir plus. quant à la partie médiévale, c’était tout simplement parfait, digne d’un roman de fantasy, très intéressant donc j’espère qu’on continuera d’en savoir un peu plus aussi. L’intrigue paraît donc décousue mais tout est lié, après comme je l’ai dit, il y avait un effet redondant qui m’a donné l’impression de ne pas avancer par certains moments mais bon, j’ai quand même pris beaucoup de plaisir à le lire et je dois avouer que l’écriture de l’auteur n’y est pas pour rien. Un tome introductif qui donne tout de même pas mal d’informations pour attiser notre curiosité et les personnages promettent beaucoup de choses donc pour moi c’est une réussite. J’ai hâte d’avoir la suite pour qu’on plonge davantage dans l’histoire présente.


En partenariat avec



Commentaires

  1. C'est vrai que la quatrième de couverture est courte et donne peu d'infos, mais j'avoue que la couverture est jolie ! Tentant... J'aime ta chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a peu d'informations et en même temps l'essentiel est là, c'est ça qui est paradoxal. mais franchement j'ai beaucoup aimé, c'est très sympathique du coup je ne peux que pousser à lire et je pense que ma chronique donne des informations supplémentaires sans spoiler pour donner envie, ou pas ^^

      Supprimer
  2. Un super bouquin que je n ai pas pu lacher et que j ai fini en une aprem!!! Mon roman preferé du moment!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai acheté il n'y a pas longtemps et c'est vrai que je ne m'attendais pas à quelque chose dans ce genre, fantasy dont une partie médiévale, en lisant le résumé ^^ Me voilà prévenue ! Je pense le lire, ce n'est pas ça qui me fera changer d'avis :) Merci pour ta chronique !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)