La Symphonie des Abysses, Livre I de Carina Rozenfeld


Quatrième de couverture

Vous pensiez être au Paradis ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise… Un mur infranchissable.
Il vous faudra d’abord vivre en Enfer !
Article 1 : Tout contact physique, toute marque d’amour sont proscrits.
Article 2 : Il est interdit de chanter, d’écouter ou de faire de la musique.
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Robert Laffont et la Collection R de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié.

Un peu à l’image de Phaenix, publié chez le même éditeur, La Symphonie des Abysses est un roman « intro », dans le sens où l’on nous expose les bases de l’univers, les personnages et certaines problématiques. J’avoue ne pas être fan de ce type de roman parce que j’ai toujours la sensation de me faire flouer, de n’avoir qu’une partie d’histoire et pas un roman complet en tant que tel. Néanmoins, ce livre a su me captiver et à m’accrocher pour que je sois suffisamment intéressée pour lire la suite. Je vous invite à le découvrir parce qu’il mérite à être connu rien que pour les messages qui passent et parce que les personnages sont intéressants.

Du fait de sa nature de roman « intro », l’intrigue, je ne dirai pas qu’elle est creuse, mais il est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’action. C’est plutôt lent mais on entrevoit déjà ici certaines problématiques qui vont pousser nos différents personnages à fuir, pour différentes raisons. Ce qui importe ici, c’est la découverte de l’univers et des personnages. Donc il est vrai que si vous vous attendez à beaucoup d’actions, avec des morts à tout va, comme pourrait le laisser supposer la 4e de couverture si jamais des personnages venaient à braver les interdits, eh bien vous allez être grandement déçus et ça vous ennuiera si c’est seulement ce qui vous intéresse. De plus, étant donné les événements, je pense qu’on en saura plus dans le 2e tome et qu’il y aura aussi beaucoup plus d’action, je l’espère du moins, sinon ça ne le fera pas pour moi. Mais comme je l’ai dit, il y a d’autres choses qui expliquent pourquoi j’ai bien accroché.

Carina Rozenfeld nous présente ici le début d’une aventure qui promet beaucoup de choses. L’univers est très original et j’ai trouvé ça très sympathique, ma curiosité piquée à vif, j’ai envie d’en savoir plus. Même si pour le coup, je n’ai aucune envie de me retrouver là bas. Le cadre a beau être idyllique, pour différentes raisons je ne pourrais pas y vivre. On découvre un atoll où vit Abrielle, une adolescente de 16 ans qui vit avec sa mère dans une petite communauté dans laquelle des règles strictes sont imposées pour le bien de tous. Une des règles est qu’il est interdit de chanter, d’écouter ou de faire de la musique et l’adolescente l’a compris très tôt et à ses dépens. Un peu plus tard dans le livre, avec un autre groupe de personnages, nous découvrons une communauté dans laquelle tout contact physique, toute marque d’amour sont proscrits.

La plume de Carina Rozenfeld est toujours aussi belle et magnifique et j’avoue que j’ai été très touchée par la deuxième partie du livre, tant c’était beau ce qui était décrit. Je comprends mieux aussi pourquoi ce livre est si particulier, je ne m’attendais pas du tout à ça, si bien qu’au début, j’ai cru qu’il y avait des coquilles dans le texte. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation pour bien comprendre à quoi j’avais affaire dans cette deuxième partie. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler et laisser un peu de mystère mais c’est une super idée dans le roman et j’ai beaucoup aimé la manière dont elle l’a exploité.

Le seul reproche que je pourrais faire à ce livre, en dehors du fait que ça ne soit qu’un roman « intro » c’est que le fait d’avoir deux parties distinctes alourdit et donne le sentiment que l’action n’avance pas. Je pense que pour donner plus de rythme au roman, il aurait mieux valu avoir une narration alternée, un chapitre de la première partie (La partition d’Abrielle) et un chapitre de la deuxième partie (La partition de Sand et Cahill). Je pense que cette alternance aurait donné plus de suspense et d’intérêt à l’histoire, tout en respectant la chronologie pour laisser le sentiment d’avancer. Le fait d’avoir ces deux parties « en bloc » ralenti l’action qui pourtant à la fin de la première commençait à arriver et pouvait donner quelque chose d’intéressant, là, on se retrouve un peu l’herbe coupée sous le pied.

Cela dit, ça n’enlève en rien la qualité du roman qui nous offre ici un monde très intéressant, assez complexe et je dois avouer que j’ai été très surprise. Au vu de la 4e de couverture, je m’attendais à quelque chose de très différent mais c’est une bonne idée et je suis désormais très curieuse de voir où l’auteur va nous emmener, surtout au vu de la fin qui est des plus frustrantes.

Quant aux personnages, je les ai appréciés dès le départ, que ça soit Abrielle ou bien Sa et Ca (c’est cruel de donner des noms pareil c’est le coup à se tromper quand on lit !). Ce sont 3 personnages très différents les uns des autres, dont la vie l’est tout aussi puisque chacun vit dans une communauté avec ses propres règles qui régit leur vit toute entière. J’ai adoré la relation entre Sa et Ca, je l’ai trouvée très belle et très juste, une belle découverte. Quant à Abrielle, on ne peut pas dire que sa vie ait été facile, dès son plus jeune âge, elle a pris conscience de sa différence et doit vivre avec. J’ai trouvé ça injuste et cruel le comportement de certaines personnes envers elle, je ne l’enviais franchement pas. Quant à Braden que l’on découvre, j’ai juste eu des envies de meurtre, dès le départ je l’ai détesté et quand on voit ce qu’il fait… Bref, des claques se perdent et même d’autres actes plus violents encore…

En bref, il s’agit ici d’un premier tome introducteur dont l’action n’est pas très présente même si ça finit par arriver sur la fin. Cela promet de « belles » aventures par la suite avec beaucoup d’action. L’univers est très original, j’ai adoré le principe et les différents concepts et ça m’a rendu très curieuse, je veux en savoir plus. Quant aux personnages, ils sont très intéressants et attachants. J’ai beaucoup aimé découvrir Abrielle, Sa et Ca et ai hâte de les découvrir dans la suite de l’histoire pour savoir ce qui va leur arriver.

Commentaires

  1. Content que ce livre t'ai plu ! J'avoue que les chapitres alternés auraient été top... je n'y ai pas pensé mais c'est bien vu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, c'était vraiment sympa, un très bon univers
      et oui je pense que si les chapitres avaient été alternés, ça aurait été mieux

      Supprimer
  2. Il faut vraiment que je le sorte de ma PAL !!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Comme toi, j'ai cru qu'il y avait des erreurs et ca m'a énervé ^^ Puis très vite on se rend compte que cela est fait exprès, ouf ! Aussi, il est vrai qu'il est facile de confondre Sa et Ca !
    Ceci étant, j'ai bien aimé l'univers de ce livre :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]