Les chiens ne font pas de danse d'Anna Kemp et Sara Ogilvie

Quatrième de couverture

« Boléro, mon chien, n’est pas comme les autres. Il ne fait pas pipi sur les réverbères, il ne gratte pas ses puces et il ne boit pas dans les toilettes. Non, ce qu’il aime, c’est écouter de la musique, admirer le clair de lune et faire des pointes. En fait, Boléro n’admet pas qu’il est un chien… car il se prend pour un danseur étoile ! »

Mon avis

Voici un petit album jeunesse qui m’a beaucoup plu et que j’ai découvert lors de mon stage en librairie. Il faut avouer que la couverture assez rigolote donne envie d’en savoir plus, comme son titre qui est assez intriguant. Je l’ai donc feuilleté et lu pendant un petit moment de pause et je me suis laissé totalement prendre par l’histoire, qui montre que parfois les rêves qui semblent impossible, peuvent parfois se réaliser.

Boléro n’est pas un chien comme les autres, il ne rapporte pas les bâtons qu’on lui lance, ne fait pas pipi partout, etc. lui ce qui l’intéresse c’est la musique, admirer le clair et lune et surtout la danse. Il est fan de ballet et rêve de devenir un danseur étoile. Mais la réalité le rattrape, c’est un chien, et les chiens ne font pas de danse ! comme le lui rappelle souvent le père de Molly, sa maîtresse. Mais Boléro bien décidé à aller au bout de sa passion et de son rêve pourrait bien nous surprendre et prouver que les chiens peuvent faire de la danse !

C’est un album qui se lit assez vite et qui doit faire une trentaine de pages. La plume d’Anna Kemp est très agréable avec un ton assez léger et plein d’humour, que les illustrations arrivent à rendre à merveilles. J’aime beaucoup le graphisme de l’illustration, après ça, c’est une question de sensibilité, on aime ou pas, mais moi j’ai bien accroché. Il y a suffisamment de couleurs, tout en ayant un côté assez doux, ça n’est pas agressif. Les illustrations sont présentées sur les deux pages, parfois en double pages, parfois en simple, donc il n’y a pas de vides et le texte est intercalé.

Ce dernier est assez court, il n’y en a pas trop à chaque page, mais ça n’est pas non plus qu’une ligne, de sorte que l’enfant puisse écouter sans se lasser. A cet âge, l’attention d’un enfant est très courte, c’est donc parfois difficile de le capter le temps d’une histoire. là, je trouve ça assez bien dosé, suffisamment de textes pour que l’histoire ait du sens, même si par les illustrations on peut bien comprendre ce qui se passe, et pas non plus qu’une ligne pour qu’il y ait un minimum de contenu.

Autre mention sympathique de cet album, la couverture a un grain au toucher, ça donne la sensation d’avoir un dessin. C’est vraiment un très bel album qui peut faire un beau cadeau pour un enfant, ou des plus grands si on est fan d’album.

En bref, une histoire mignonne, des illustrations magnifiques, un bel objet livre. Un gros coup de coeur pour moi !

A partir de 4 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)