Fuir Malco de Charlotte Bousquet (Lune et l'Ombre 1)

Quatrième de couverture

Lune a treize ans. Lune voit le monde en noir et blanc. Lune souffre d’une maladie dont nul ne connaît l’origine... Jusqu’au jour où, chez le médecin, l’affiche d’une exposition attire son attention. Pour la première fois depuis longtemps, Lune perçoit de nouveau les couleurs ! Convaincue que le remède à son mal se trouve au musée, la jeune fille décide d’y aller. Mais une ombre malveillante la suit, prête à tout pour l’arrêter. Commence alors pour Lune un voyage étrange. De tableau en tableau, l’adolescente découvrira ses pouvoirs et le secret de son passé...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Gulf Stream de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai adoré, bien que je maudisse l’auteur pour avoir fait une telle fin, tout en sachant qu’il va falloir que j’attende la suite.

Fuir Malco est le premier tome de la série jeunesse « Lune et l’Ombre » et je dois dire que c’est plutôt prometteur, une bonne mise en bouche qui m’a bien convaincue. L’écriture de Charlotte Bousquet est toujours aussi agréable à lire, j’aime beaucoup. C’est tout en délicatesse et on sent à travers les mots, la douleur de Lune, le fait que cette jeune artiste ne puisse plus percevoir les couleurs, qu’elle ne soit plus « normale » et que cela l’empêche de vivre normalement. Ainsi, on plonge avec une telle facilité dans ses histoires que c’est toujours un plaisir de les découvrir.

L’histoire est assez originale et j’ai beaucoup aimé le principe que Lune soit une jeune adolescente de 13 ans qui ne perçoit plus les couleurs. Son monde est constitué de noir et blanc avec des nuances de gris. Sa mère et le compagnon de celle-ci croit que tout ça est dans la tête de Lune, car aucun médecin n’a décelé de maladie. Alors que Lune se rendait chez sa psychologue, elle voit une affiche d’une exposition où elle perçoit toutes les couleurs. Pensant être le début d’une guérison, Lune en parle a sa mère et pense que ça serait une bonne idée d’aller au musée pour voir ce qu’il en est, mais son beau-père refuse. Lune décide donc d’y aller toute seule mais une ombre malveillante la guette et est prête à tout pour l’en empêcher. Lune est alors, loin de se douter de la découverte qu’elle va faire sur elle-même…

Concernant l’univers, un petit peu moins dans le sens où cela me fait penser à la série Doregon de Carina Rozenfeld. Il y a quelques liens (le rapport à l’art, les « voyages »), même si pour le moment, dans le fond l’histoire diffère. J’espère juste que par la suite, ça sera totalement le cas. Mais là, c’est un tome introducteur, qui nous met en place les personnages, quelques explications sur l’aspect fantastique de l’histoire, mais on est coupé en plein dans notre élan, donc difficile d’en dire plus sur ces analogies. Mais je pense que ça prendra une toute autre direction.

En tout cas, ce premier tome est haletant, Lune part assez vite de chez elle. C’est une course contre la montre car une ombre la poursuit et elle doit fuir, sentant un réel danger rôder. Lors de cette course poursuite, elle se découvre un étrange don qui va remettre certaines choses en question sur son existence. J’ai beaucoup aimé le mélange des genres, du fantastique, avec de la mythologie, tout en évoquant de l’art, c’était tous les ingrédients pour me faire succomber.

Quant à la fin, elle est des plus frustrantes, un bon gros cliffhanger pour nous faire enrager. A chaque fois, Charlotte Bousquet fait ça, à chaque fois ça m’énerve parce qu’on nous plante là, sans savoir ce qui va se passer et quand on doit attendre longtemps la suite, c’est d’autant plus pénible. Il y a un sentiment de trop peu, c’était trop court à mon goût, j’aurai aimé rester plus longtemps en compagnie de Lune, mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin de toute façon et là, c’est parfaitement adapté pour un jeune lectorat.

En bref, un premier tome très convaincu qui m’a bien plu. Une intrigue bonne et bien menée qui a piqué ma curiosité à vif, surtout avec une telle fin des plus frustrantes et énervantes. Des personnages intéressants et mystérieux, du fantastique et de l’art, tout pour me plaire en somme. Un livre à lire !

En partenariat avec




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]