Guide de survie en milieu hostile de Shane Kuhn

Quatrième de couverture

Le stagiaire se caractérise par son insignifiance. On lui demande d’être corvéable à merci, mais pour le reste personne ne lui prête attention. Passant facilement inaperçu, le stagiaire est ainsi un parfait assassin en puissance. C’est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d’années, John Iago enchaîne les stages en entreprise afin d’éliminer les cibles qu’on lui assigne : quelle meilleure couverture, en effet, pour un tueur à gage ? Ainsi vient-il tout juste de rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour mission d’assassiner un des associés. À ses heures perdues, John a décidé d’écrire un Manuel de survie à l’attention des jeunes stagiaires, illustré d’exemples tirés de sa propre expérience. Ce qui lui permet de donner quelques précieux conseils aux nouvelles recrues de Human Resources, Inc, la mystérieuse organisation qui l’emploie, spécialisée dans l’entraînement et le placement des « stagiaires ». Le problème, c’est que John n’est plus au top de sa forme. À chacun des trente-quatre meurtres qu’il a commis, quelque chose est mort en lui. Et, alors que l’heure de se retirer du jeu a sonné, la mission qu’on lui a confié va s’avérer la plus dangereuse et la plus inattendue de sa carrière et faire voler en éclat toutes ses certitudes, tant professionnelles que personnelles.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Sonatine de m’avoir permis de découvrir ce livre que j’ai tout simplement adoré.

J’avoue avoir eu du mal à écrire cette chronique tant je n’arrivais pas à trouver les mots pour expliquer mon ressenti sur ce livre. Mais j’espère que l’on comprendra tout de même à quel point il est génial, qu’il faut absolument le lire et le découvrir parce que c’est une petite pépite.

La première chose que l’on constate en commençant ce livre, c’est l’écriture de Shane Kuhn qui est agréable à lire et fluide. Le livre se lit avec une telle aisance et l’histoire est tellement prenante que les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte. Je peux d’ores et déjà vous dire que vous serez loin de vous imaginer ce que vous allez découvrir dans cette histoire. Mais quelle est-elle ?

John Lago est un tueur à gage qui travaille pour Ressources Humaines Inc. et pour mener à bien ses missions, il se fait passer pour un stagiaire afin d’être au plus près de ses cibles. A l’âge de 25 ans, âge de la retraite dans ce milieu, John Lago écrit un guide intitulé Guide de survie à l’usage des jeunes stagiaires, où il prodigue divers conseils aux futurs « stagiaires » et illustre ses propos en nous faisant profiter de son expérience, notamment de sa dernière expérience qui va être beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, lors de cette mission, John va devoir se faire passer pour un stagiaire dans un grand cabinet d’avocat afin de découvrir lequel est trois associés a vendu des informations et le tuer. Mais cette mission va le mener sur un terrain dangereux qui va remettre en question aussi bien sa mission en tant que telle, que sa vie personnelle.

Ce roman est des plus atypiques, je n’avais jamais rien lu de tel. C’est cynique avec un humour noir décapant qui me plaît. On suit avec un réel plaisir John dans sa mission qui dès le départ est clairement annoncée comme une mission difficile et complexe. Il est étonnant de voir sur quels chemins cet assassinat va nous mener. En tout cas, je ne m’attendais pas à un tel scénario et la fin m’a bien surprise. J’étais loin de m’imaginer de telles révélations, mais en y repensant, ça paraît plutôt logique. Seulement, quand on suit l’histoire, comme on est du point de vue de John, on ne se doute de rien. et comme je ne cesse jamais de le dire, il faut toujours se méfier des apparences, c’est d’autant plus justifier ici. La fin est parfaite, j’adhère totalement mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Je vous laisse la surprise.

C’est écrit de telle manière qu’on a vraiment la sensation de lire un guide qui nous est adressé personnellement. Parfois John s’adresse au futur « stagiaire » ce qui émet une certaine proximité et qui explique pourquoi on s’attache aussi au personnage de John Lago.

Malgré ce qu’il est, on ne peut pas s’empêcher d’apprécier John Lago et de s’attacher à lui. Et au fur et à mesure des pages, on le voit évoluer et changer même s’il ne s’en rend pas nécessairement compte lui-même et il devient de plus en plus sympathique, alors qu’il s’agit tout de même un tueur. Mais on passe outre cet aspect-là, parce que lorsqu’on connaît sa vie, son enfance, lorsqu’on sait pourquoi il fait ça, on se dit que ça n’est pas si gênant que ça, que c’est une manière ou d’une autre de survivre. Il est cynique, évoque certains faits de manière désinvolte, comme s’il était blasé, alors qu’il n’a que 25 ans. On pourrait croire qu’il a la vie devant lui, mais avec le métier qu’il fait, s’il est proche de la retraite, ça n’est pas pour rien, c’est dangereux et change totalement la personnalité d’un homme.

En bref, Guide de survie en milieu hostile est un roman original qui en surprendra plus d’un. C’est un thriller prenant et haletant sous des allures de guide pour aider les futurs « stagiaires » à survivre le plus longtemps possible en profitant de l’expérience d’un ancien professionnel. Le personnage principal et auteur de ce « guide » est attachant quand bien même il s’agit d’un « méchant » mais on ne peut que l’apprécier et lui souhaiter une meilleure vie. A découvrir de toute urgence !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)