Moi, sorcier en neuf leçons de Chantal Cahour (Incroyable sorcier 1)


Quatrième de couverture

Pour son douzième anniversaire, Antoine reçoit de son grand-oncle un mystérieux cadeau : le don d’entendre les pensées des autres. Et aussitôt sa vie se complique ! Comment va-t-il s’y prendre pour déchiffrer le fouillis de paroles qui envahit son cerveau ? Et, malgré les tentations, comment respectera-t-il la consigne impérative : n’utiliser son pouvoir que pour faire le bien ? Heureusement, l’oncle Fulbert remet à Antoine un vieux carnet plein de « recettes » magiques et il lui donne Nicéphore, un chat extraordinaire, qui va l’aider à faire ses premiers pas de sorcier. Encore faudra-t-il que ses parents acceptent l’animal...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Oskar de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé. C’est une bonne mise en bouche et je suis très curieuse de voir ce que la suite donnera.

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide. C’est vraiment accessible pour un jeune public mais ça peut aussi plaire aux plus grands, la preuve, j’ai beaucoup aimé. Le livre est assez court, 216 pages, mais je trouve que pour un premier tome c’est suffisamment complet pour nous faire accrocher ou pas.

Je ne ferai pas le résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. L’intrigue est bonne et bien menée, j’ai été happée dès les premières pages par cet univers. Les événements arrivent assez vite et c’était nécessaire étant donné l’épaisseur du livre, si ça prenait trop de temps, ça aurait été ennuyeux et on aurait eu qu’à la toute fin l’action, ce qui aurait été dommage. Donc dès les premières pages, le fameux oncle Fulbert voit Antoine et à partir de là, tout s’enchaîne très rapidement. Antoine va devoir apprendre à devenir un sorcier et cela en suivant les conseils d’un ouvrage écrit par une aïeule un peu exécrable dans sa manière d’écrire ce qui frustre le jeune garçon.

L’univers est sympathique, mais je sais parfaitement que je ne suis pas objective. Dès qu’il est question de sorcier, je ne réponds plus de rien. Et je n’ai pas du tout été déçue par cet aspect-là de l’histoire. J’ai aimé les messages retranscrits par l’auteur. Même s’il s’agit d’un livre jeunesse et qu’il est question de magie, rien n’est simple. Antoine va apprendre très rapidement qu’il y a toujours un prix à payer pour ce genre de choses. On ne doit pas en user et abuser non plus parce que ce n’est pas bien.

Ce premier tome montre le début de l’apprentissage d’Antoine, c’est encore un enfant, il n’a que 12 ans, alors il fait des erreurs, mais apprend et sait ensuite ce qu’il peut ou ne peut pas faire. Nicéphore, son chat est là pour le lui rappeler, le guider dans ce destin qu’il n’a pas choisi. Et j’ai beaucoup aimé les paroles de son chat, indulgent, mais aussi un peu moralisateur de sorte que ça puisse servir de leçon pour Antoine.

J’ai beaucoup aimé les personnages, que ce soit Antoine, ce jeune garçon à qui on lui incombe un pouvoir qu’il ne comprend pas, ne veut pas, Nicéphore, son chat avec qui il peut il peut converser par la pensée, ou encore les membres de sa famille. Chaque personnage a une particularité qui fait qu’on accroche bien avec eux. Ils sont bien sympathiques et attachants donc c’est un vrai plus pour l’histoire. Pour ma part, si je n’accroche pas aux personnages, l’histoire peut être vraiment géniale, ça me manquera et mon appréciation baissera forcément. En tout cas, je suis très curieuse de voir l’évolution d’Antoine, sachant le destin qui l’attend.

En bref, un premier tome très prometteur qui m’a tout de suite plu. L’univers autour de la magie et la sorcellerie est intéressante car ce n’est pas un moyen facile pour avoir ce qu’on veut, et de l’autre, elle peut aider à faire le bien, même si parfois Antoine a un peu de mal. Mais il est là pour apprendre, notamment de ses erreurs ce qui le fera grandir. L’histoire est bonne et intéressante avec son lot d’actions et de révélations. Quant aux personnages, ils sont attachants et sympathiques, de quoi nous faire passer vraiment un bon moment. A lire !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)