Freaks' Squeele Funérailles de Florent Maudoux


Quatrième de couverture

REM, une cité décadente où les images diffusées par les cyclopes font et défont les dieux. Entre trahisons et complots, Fortunate Sons raconte l'histoire du dernier héros de cette civilisation et comment il a donné naissance au mythe de Funérailles. 
Attendu par les fans de Freaks' Squeele, voilà enfin l'histoire de Funérailles. Bien plus qu'un spin-off, une invitation dans un univers de fantasy urbaine crépusculaire avec ses lois, sa philosophie, sa touche graphique et ses cauchemars.

Mon avis

Voici ma chronique pour la série Freaks' Squeele Funérailles. Au départ, je voulais faire des articles séparés, comme pour la série principale, mais je me suis rendue compte, que j’allais dans l’ensemble répéter la même chose, en changeant juste le résumé de l’histoire, ce qui n’a aucun intérêt. Donc pour un souci pratique, je rassemble tout en un seul article et compléterai l’article au fur et à mesure des tomes lus dans la série, en avertissant, s’il y a par exemple des spoilers pour ceux qui n’auront pas lu les premiers. C’est plus simple pour moi, que de lutter pour trouver quoi dire, sans avoir la sensation de dire toujours pareil dans mes articles.

Après un petit topo sur le pourquoi du comment de cet article, voici mon avis sur les deux premiers tomes de la série qui est donc consacré à Funérailles, le fameux petit ami de Chance, et professeur de droit à la F.E.A.H. au physique si particulier ; mais qu’on apprécie quand même beaucoup. Enfin pour ma part, je suis ravie de l’existence de ce spin off, il aurait été dommage de ne pas savoir sa vie.

Dans le premier tome, nous voyons donc son histoire en commençant par son enfance, voire même un peu avant puisque nous découvrons la rencontre des parents, la naissance de leurs jumeaux et toute la mythologie liée à l’univers. On voit donc dans quelle circonstance Funérailles, alias Pretorius, se retrouve défiguré et avec un bras arraché. C’est juste horrible, j’avais mal au cœur pour lui, c’est vraiment injuste.

Mais sauvé par le médecin qui l’a mis au monde, il va vivre une enfance a peu près normale, parmi les rebus de la société, tandis que son jumeau, lui, vit à la lumière du jour, est choyé et éduqué. Alors que tout sépare les deux enfants socialement, ils vont pourtant se rencontrer et tisser des liens, même s’ils ignorent leur lien de sang. Puis, au début de l’adolescence, le destin de ces deux garçons va changer, Prétorius, alias Funérailles, va être emmené dans un camp militaire, où peu de gens survivent mais il va savoir trouver sa place et se forger un certain caractère. Quant à Scipio, il va être confronté à une partie de la politique à cause de ses parents et il va également devoir se former une fois adolescent car un grand destin l’attend.

Il y a également toute une partie avec leur mère dont la santé mentale défaille de plus en plus, d’anciens démons viennent la hanté, la mort de son mari n’arrange rien. j’ai adoré toute cette partie de l’histoire, c’est sombre, on voit la place de la politique, et les problèmes que cela engendre. Cette histoire de prophétie est également problématique. J’ai hâte d’en savoir plus.

Les dessins sont vraiment beaux, j’adhère totalement ! On retrouve bien la patte dans des Freaks' Squeele et le petit plus ici est qu’ils sont en couleur. Ce qui n’était pas le cas de mes exemplaires de Freaks' Squeele en dehors de quelques pages.

En bref, j’ai adoré ces deux premiers tomes, même si c’est vraiment frustrant d’avoir si peu de pages parce qu’on aimerait en savoir plus. Heureusement que j’avais le 2e sous la main et ai pu poursuivre cette histoire qui est vraiment passionnante, vivement la suite !

Livres lus

Tome 1 : Fortunate Sons
Tome 2 : Pain in black
Tome 3 : Cowboys on horses without wings

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)