Mia de Nora Roberts (L'Île des Trois Soeurs 3)


Quatrième de couverture

Sam Logan est de retour. Après des années d'exil, l'homme aux yeux aussi bleus que l'océan débarque sur file où vit la femme qu'il aime. Oui, lui, le golden boy qui a réussi financièrement au-delà de tout espoir, est résolu à reconquérir sa belle sorcière rousse, avec ses propres armes. Naturellement, Mia le rejette d'emblée. Elle a été trop blessée par sa désertion dix ans plus tôt, elle ne veut plus souffrir. De surcroît, Sam doit affronter l'hostilité de Nell et de Ripley, déterminées à protéger leur amie coûte que coûte. Peut-il lutter contre ces trois femmes prêtes à utiliser leurs pouvoirs mystérieux pour le combattre ? Peut-on lutter contre la force de l'amour ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions J’ai lu de m’avoir permis de lire ce 3e tome et ainsi avoir le fin mot sur L’île des Trois Sœurs. Je suis bien contente d’avoir découvert cette série parce qu’elle est vraiment plaisante. Si vous aimez les petites romances mignonnes avec un soupçon de magie, cette série est faite pour vous !

Dans ce dernier tome consacré à Mia, la sorcière rousse au tempérament de feu, voit l’homme de sa vie lui revenir, mais 10 ans trop tard. Ce dernier veut la reconquérir mais cela s’avère difficile d’autant plus qu’il va être confronté à Nell et Ripley qui ont une dent contre lui à cause de la souffrance générée chez Mia. Mais la fin de la prophétie arrive, il faut que la dernière sorcière descendante des Trois Sœurs vainc ce mal pour que l’île soit sauvegarder sinon elle sera submerger par les mers, tel l’a décidé Feu, leur ancêtre… Mais l’amour sera-t-il une arme suffisante ?

Dans chacun des tomes la romance est bien faite. C’est mignon à suivre, plutôt lent et compliqué ce qui me ravit, c’est plus drôle et à plus d’intérêts à mes yeux. Quand c’est trop rapide et soudain c’est ennuyeux tout est fait en 5 minutes, l’intrigue est creuse après. Les personnages sont intéressants et évoluent énormément. Dans Mia, on se dit que c’est peine perdue, Sam a fait trop de mal à Mia, elle a su se reconstruire seule, mais n’a jamais pu oublier son amour de jeunesse. Pour retrouver confiance en l’homme qu’elle aimait, ce dernier va devoir y mettre du sien et prouver qu’il est digne de confiance et d’être aimé de nouveau. Et là, le moins qu’on puisse dire c’est que c’est compliqué, beaucoup plus que lors des deux premières romances. Pourtant avec Ripley, ce n’était pas gagné non plus !

Quant à la partie plus propre à la magie, tout ce qui tourne autour de la « malédiction » de l’île et qui incombe aux descendantes des trois sœurs, on a enfin le fin mot de l’histoire. Dans le premier la première sœur ignore tout, dans le deuxième, elle la renie, dans le troisième elle l’accepte mais tout ça peut avoir des conséquences sur sa vie. Que de l’action et des retournements de situation pour notre plus grand plaisir ici.

Mon seul petit regret c’est que la fin soit si rapide et facile. On fait durer le suspense, cela semble difficile et quand on arrive à la fin, ça se résout plutôt vite donc c’est un peu dommage. Mais bon, ça ne gâche pas l’histoire car cela reste avant tout une romance, plus qu’un livre fantastique. Le premier tome l’a annoncé clairement donc cela n’abaissera pas la série à mes yeux. Mais voilà, j’aurai aimé un petit peu plus, ce n’est pas le cas, tant pis, ce n’est pas non plus un drame parce que dans chacun des tomes, on en a un petit peu plus.

En bref, une trilogie bien sympathique qui m’a fait passer un bon moment. j’avoue avoir eu un gros faible pour le 2e tome Ripley parce que c’est une femme assez compliquée qu’on n’imagine pas tomber dans les bras du premier gars venu, mais l’histoire de Nell est touchante et celle de Mia très compliqué à cause d’un passé douloureux. Elles forment toutes les trois différentes facettes mais qui finalement se complètent et ne peuvent que vivre ensemble. Une histoire plaisante qui m’aura fait passer un bon moment même si je n’aurai pas été contre un peu plus de magie. Mais cela reste de belles romances.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]